Violence sur un conseiller: le maire de la Plaine des Palmistes, Marco Boyer, condamné

La décision du tribunal est tombée sur l’affaire de violence à la mairie de La Plaine des Palmistes, opposant le maire sortant, Marco Boyer, à son rival historique, Jean Luc Saint-Lambert.

Déclaré coupable, le maire sortant est condamné à verser 200 euros de dommages et intérêts à la partie civile, assortie de 800 euros d’amende avec sursis de 5 ans.

Le 6 décembre 2018, Marco Boyer a expulsé manu militari du conseil municipal son rival. Il l’aurait attrapé par le col de la veste et l’a fait sortir de la salle. Lors de son audition, le maire a expliqué qu’il avait essayé “d’aider Jean Luc Saint-Lambert à sortir de la salle.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Bat carré = 5 affaires judiciairesTitoNoé de l'Arche Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

Ce “roitelet péi” aime se faire remarquer … même à 75 ans ! Punition minime … à croire que nos juges-péi sont d’une gentillesse face aux délinquants élus !

Tito
Invité
Tito

Non non les juges c’est comme tout ,ça s’achète pou un rien…il faut juste savoir ce qu’ils ont besoin

Bat carré = 5 affaires judiciaires
Invité
Bat carré = 5 affaires judiciaires

Le prochain : bat carré ?