Violences conjugales à St-Joseph : le « hacheur » condamné

1 min de lecture

A Saint-Joseph, un homme a été condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis pour violences conjugales.

C’est sur fond d’alcoolisme, de misère sociale et de souffrance psychologique que s’est déroulé cette dramatique soirée.

Guy et sa compagne vivent ensemble après s’être rencontrés dans la rue, mais l’alcool fait rage. Au début, elle tolère les claques de celui qui est surnommé « le hacheur ». Mais depuis quelques jours, il semble s’acharner sur elle. Sans aucune raison, elle devient son souffre-douleur.

Un soir, il se met à la frapper et la trainer par les cheveux, menaçant de la tuer. Armé d’un couteau à pain, ce dernier ne cesse de hurler. C’est un ami qui met fin à cette violence, portant secours à la victime terrorisée.

Elle décide de porter plainte pour mettre fin à ces humiliations quotidiennes et pour être prise en charge et ne pas retourner dans la rue. Le tribunal de Saint-Pierre condamne Guy P. à 18 mois de prisons, dont 6 ferme. Il a désormais interdiction de prendre contact avec la victime.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Chèque énergie exceptionnel : 100€ envoyés aux Réunionnais cette semaine

Article suivant

Une compétition de motocross le week-end du 17 décembre à St-Denis !

Free Dom