Visite de Borloo : “le monde rural, les Hauts oubliés”, constate Daniel Gonthier

4 min de lecture
1

Jean-Louis Borloo, l’ancien ministre de la Ville, sera dans notre île demain, lundi, et mardi. Il se rendra dans plusieurs communes. Dans un communiqué, Daniel Gonthier maire de Bras-Panon constate que “notre monde rural…” n’attire pas le regard. Voici l’intégralité de son communiqué de presse : ” M. Borloo et M. le ministre de la cohésion territoriale, parlera-t-on un jour d’une « Politique de la Ville » adaptée et volontariste pour les quartiers ruraux, agricoles et des « Hauts » réunionnais ? Le programme de la visite de Jean-Louis Borloo est l’occasion, une nouvelle fois, de constater que les orientations en matière de « Politique de la Ville » sont ciblées vers les grands centres urbains exclusivement. Notre monde rural, agricole et nos « Hauts » qui prônent un autre modèle de qualité de vie n’attirent pas le regard, mais attirent de plus en plus les gens de la ville. Dans ces communes de plus petite taille, agricoles, rurales et des Hauts réunionnais naissent et progressent aujourd’hui les mêmes problèmes sociaux que dans les plus grandes communes urbaines et des « Bas » : la perte de repères et du lien de solidarité, la montée des incivilités ou encore l’exclusion sociale. Ces territoires ne doivent pas être oubliés. Pôles d’équilibre ou villes-relais par rapport aux plus grandes, ces quartiers apportent à leurs habitants les moyens de vivre dignement, en leur faisant profiter d’un haut niveau de service public.

Plus que jamais la « Politique de la Ville » doit anticiper sur les problèmes futurs de nos communes rurales, agricoles et des « Hauts ». Aujourd’hui, comme Bras-Panon, ces communes ont encore quelques moyens d’investir pour porter des équipements. Demain face aux nouveaux défis du monde rural, agricole et des « Hauts », saurons-nous inventer un modèle global, élargi et plus cohérent de la « Politique de la Ville » au sein de ces relais nécessaire des centres urbains ?

C’est l’ensemble de La Réunion qui doit être reconnu comme un territoire de la « Politique de la Ville », un Territoire d’Excellence Global. Tout l’Est et l’ensemble de La Réunion doivent être couverts par la zone franche urbaine pour favoriser l’activité économique et l’emploi. Ce sont bien tous les sites qui représentent La Réunion, dans sa diversité et ses richesses, qui doivent faire partie d’une démarche qui vise à proposer une nouvelle politique réunionnaise pour tous les quartiers et tous leurs habitants.

Marchons ensemble, main dans la main, pour tous les quartiers de La Réunion. Osons le défi d’un développement qui n’oublie personne : nos grandes villes, nos villes-relais, nos quartiers, pour les hommes et les femmes qui habitent notre monde rural, agricole et des « Hauts » en devenir”.


1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
SUBITE Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox