Visite de Vanessa Miranville à Epitech (Saint-André) : “la jeunesse c’est l’avenir !” (VIDÉOS)

4 min de lecture

La candidate tête de liste Vanessa Miranville (CREA) s’est rendue ce matin sur le Campus Epitech à Saint-André. Ecole spécialisée dans le numérique installée Pente Sassy à l’initiative de l’ancien maire Jean-Paul Virapoullé. Vanessa Miranville accompagnée de quelques uns de ses colistiers (Gilles Hubert, Charles Nagou, Lionel Var, Sarah Courtois, José Apou…) a été reçue par Estellia Moutou, la responsable du Développement et par Anthony Palasse, directeur pédagogique d’Epitech, une école qui prépare en un cursus de formation Bac+5 les futurs experts en informatique.

Vanessa Miranville a choisi ce site pour parler de la jeunesse, l’une des ses principales priorités dans le cadre des élections régionales. Elle est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Ecoutez également les propositions pour la jeunesse faites par le jeunes colistiers de CREA Lionel Var, étudiant en Droit, juste après la remarque pertinente de Gilles Hubert, 1er adjoint de la maire de la Possession et également colistier aux régionales.

Sarah Courtois, diplômée d’une Licence en Psychologie et étudiante à l’école de la comédie musicale (IMA), est elle aussi colistière de CREA.

A l’issue de sa visite, accompagnée de ses colistiers Radji ARAYE, Lionel VAR et Sarah COURTOIS, Vanessa MIRANVILLE a rappelé ses propositions pour la formation des jeunes réunionnais :

  • Inciter les jeunes à oser intégrer des formations d’excellence pour ainsi contribuer au développement du territoire grâce aux fortes compétences techniques acquises ;
  • Transformer les « Guichets Jeunes » en « Réseaux Jeunes » pour accompagner les étudiants réunionnais dans toutes leurs démarches lorsqu’ils se lancent dans leurs études supérieures (mutuelle, logement,…), au-delà du simple rôle administratif de gestion des dossiers d’aides qu’ont actuellement les « Guichets Jeunes » ;
  • Ouvrir les lycées le soir et le weekend, pour ne pas oublier ceux qui sont sortis prématurément du système scolaire et leur proposer des formations adéquates, mais aussi lutter plus efficacement contre l’illettrisme et le décrochage scolaire ou accueillir des ateliers de remise à niveau ;
  • Renforcer l’alternance et développer le compagnonnage : renforcer les formations en alternance par une meilleure prise en compte des besoins actuels des entreprises réunionnaises. Et avec le développement du compagnonnage, l’objectif est que les entreprises deviennent de vraies partenaires pour former les jeunes réunionnais.

« Epitech est un bel exemple du développement de l’Est. Cette partie de notre île est une terre d’excellence, avec un potentiel de croissance exceptionnel. Nous en ferons une priorité si nous sommes élus à la Région demain », conclut la tête de liste CREA aux régionales.

Rappelons qu’Epitech a ouvert ses portes en 2017, qu’elle accueille actuellement une centaine de jeunes. Elle recrute à partir du baccalauréat et forme les étudiants durant 5 ans (Master expert informatique). Nouveauté de l’établissement : Epitech propose également une formation au Bac+2 dans le cadre d’une reconversion. Il existe 14 campus Epitech en France, sans oublier les campus de Barcelone, Berlin, Bruxelles, Cotonou, New-York et Tirana.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Prolongation de « l’octroi de mer » jusqu’en 2027

Article suivant

Réactions après la condamnation de Didier Robert à 3 ans d’inéligibilité…

Free Dom