/

Visite d’exploitations : FEADER rime avec autonomie alimentaire 

6 min de lecture
Ce Jeudi 28 juillet, le Président du Conseil départemental a visité deux exploitations agricoles, ayant fait l’objet d’un financement par le FEADER ou Fonds Européen Agricole de Développement rural. « C’est important de voir les productions. Mais c’est tout aussi essentiel de venir à la rencontre des femmes et des hommes qui travaillent chaque jour, qui investissent et qui nous préparent des produits de qualité. Plus on avance dans les productions, plus on s’achemine vers l’autonomie alimentaire » a déclaré le Président Cyrille Melchior lors de la visite.

En compagnie de Serge Hoareau, Vice-président délégué à l’Agriculture ; et des Conseillers départementaux Aurélien Centon et Jeanne Hoarau, le Président Cyrille Melchior s’est tout d’abord, rendu à la SCEA Chemin d’Eau à Saint-Gilles-les-Hauts. Melvina Quineau de la société Matines décrit l’exploitation et son parcours : « Nous nous sommes installés en 1994. Aujourd’hui nous disposons de plus de 40 000 poulettes et près de 77 000 poules pondeuses. Sur l’année 2019, la production d’œufs s’est élevée à 25,7 millions d’œufs conditionnés dans un centre de conditionnement de 870 m² à Fleurimont. Nous commercialisons 80 % de notre production dans l’ensemble des grandes surfaces et commerces de proximité de l’île. Les œufs sales et fêlés, soit 20 % de la production, sont acheminés à OVOCOOP pour être utilisés sous forme d’ovoproduits. En tant qu’éleveurs de pondeuses, nous avons bénéficié d’une aide FEADER (en 2019) qui nous a permis de construire 2 bâtiments pour faire des poussins alternatifs. Les investissements permettront d’installer 3 éleveurs supplémentaires (1 en bio et 2 en plein air) en complément des éleveurs avec qui l’entreprise travaille déjà depuis plusieurs années ». Le FEADER a permis de financer le projet à hauteur de 334 000€, soit 30% de l’investissement total de 1,113 M€. 10% sont assurés par le Département.

Lors de la deuxième visite de la journée, aux Avirons, Serge Hoareau, a précisé que depuis 2014, « Le Département est l’autorité de gestion en charge du FEADER à La Réunion. Nous avons aussi un volet LEADER destiné au développement économique des territoires des Hauts. Pour le Groupement d’action locale Sud (GAL Grand Sud), ce levier supplémentaire a permis d’accompagner jusqu’à 300 porteurs de projets ». Muriel et Vincent Dambreville, installés au Tévelave depuis 2018, en font partie : « Nous avons intégré dans notre projet un élevage de chèvres laitières de race alpine qui nécessitait la construction d’une chèvrerie. Ce bâtiment de 240m² a pu sortir de terre grâce au dispositif LEADER en 2019. Il comprend également un local technique et un quai de traite répondant aux normes en vigueur, tant au niveau du bien-être animal que du confort de travail. Le financement a également permis la création de l’atelier de transformation et de son équipement complet : armoire réfrigérée, tables de préparation en inox, plonge, meubles de stockage et kit yaourtière. Depuis nos premières ventes au marché des Avirons en mai 2020, nous avons toujours écoulé tout ce que nous apportions ». L’investissement total qui s’élève à 65 000 € a bénéficié de la subvention LEADER composée du FEADER d’un montant de 44 000€ (67,5%) et du Département, 14 600 € (22,5%).

Pour le Président Cyrille Melchior, « Le Département est là pour accompagner ces familles du monde agricole. C’est un pas de géant qu’a fait l’agriculture réunionnaise ces dernières années : dans plusieurs filières, on gagne des parts de marché et en sécurité alimentaire tout en ayant des excellents produits du terroir. Pour revenir à l’exemple des œufs, ici, on participe au bouclier qualité/prix. Il y a le souci de la qualité, celui d’aider les consommateurs à avoir des produits frais, pas plus chers que les importations. Et c’est l’authenticité réunionnaise que nous retrouvons dans nos assiettes ».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Retour du Marion Dufresne au Port

Article suivant

Fin des travaux de modernisation de la ZAE de Trois-Mares « Zone Artisanale »

Free Dom