Vote du budget primitif 2020 : un budget de 30,42 M d’euros, à la baisse et voté à l’unanimité

En présence du représentant du préfet de La Réunion, la CCI de La Réunion a tenu son assemblée générale ce jeudi 12 décembre.

Le budget primitif 2020 a été construit dans la continuité des comptes de 2018 et du budget 2019 en poursuivant les économies de charges de fonctionnement conformes aux recommandations de la mandature 2017-2021.

En matière de charges de fonctionnement, les décisions de gestion prises en 2019, vont générer des économies en 2020 pour un montant total de 725.000€.

En matière de recettes, la TFC [taxe pour frais de chambre] s’établit à 4,871M€, en baisse de 529.000€ par rapport à 2018 mais en hausse de 196.000€ par rapport à 2019.

Le budget primitif 2020 intègre donc :

-Une hausse du chiffre d’affaires qui provient des recettes locatives issues :

-de l’acquisition d’un ensemble immobilier en 2019 d’un montant de 237.000€

-de la mise en location du rez-de-chaussée et du niveau 1 de la Maison de l’Entreprise Nord pour un montant de 200.000€

-de la gestion des locaux commerciaux de Port Saint-Gilles d’un montant de 1,221M€

-Les produits de cession de foncier de la ZIC pour 6,8 M€.

L’ensemble des élus de la CCI de la Réunion ont validé le budget 2020 d’un montant de 30,42 millions d’euros [en baisse de 4,145 M d’euros par rapport à 2019], avec un résultat d’exploitation de 451000 euros et une trésorerie de 29,2 millions d’euros.

Le représentant du préfet a exprimé la satisfaction de l’Etat, quand au bon fonctionnement de la CCI de La Réunion en mettant en exergue « des chiffres au vert », malgré un contexte difficile.

 

Les Pôles

Suite à la décision du TCO (concédant) de mettre fin au contrat de concession par anticipation au 1er Septembre 2019, le Port de Saint-Gilles ne figure plus dans le périmètre de la CCI REUNION pour ce budget primitif 2020.

Quant au port de Sainte-Marie, la CINOR a repris sa concession depuis avril 2019, et ne figure plus au budget 2020 de la CCI de la Réunion.

 

 

Formation

En 2020, les activités du Pôle Formation seront déployées sur 5 sites (au lieu de 7 en 2019).

Dans ce nouveau périmètre, l’activité prévisionnelle 2020 resterait toutefois identique à celle du budget 2019.

Les appels d’offre remportés et les projets du Programme d’Investissement dans les Compétences, régionaux devraient assurer une base d’activité.

En interne, la réorganisation amorcée en 2019 prendra totalement effet :

  • Mutualisation par la structuration des 3 filières (tertiaire, technique et hôtellerie restauration) regroupant l’alternance (apprentissage et professionnalisation) et la formation continue
  • Equipe commerciale redéployée
  • Missions nouvelles imposées par la loi : médiation, orientation, inspection pédagogique 

    En matière d’apprentissage et d’alternance, l’année 2020 sera celle du déploiement total des mesures issues de la réforme votée en 2018 :

    L’enjeu majeur de cette année 2020 sera la transformation des recettes publiques (subventions Région FSE et taxe d’apprentissage) en chiffre d’affaires financé par les OPCO.

    En terme de formation continue, Il s’agira d’adapter nos modes de commercialisation de façon dématérialisée dans le cadre du déploiement national de l’application Compte personnel de formation.

    En 2020, la CCI Réunion prévoit une activité stable dans ce domaine de la formation.

     

    Le Pôle Economique

    Les faits marquants du pôle économique pour construire ce budget 2020 sont les suivants :

    -La prise en compte du nouveau cadre d’intervention issu de la convention d’objectifs et de moyens (COM) et leurs axes prioritaires de la Convention d’objectifs et de moyens

    -La réalisation en avril 2019 d’une enquête flash sur les besoins et attentes des TPE en matière d’accompagnement

    -La refonte de l’Espace Entrepreneuriat inauguré le 18 novembre dernier au siège de la CCI Réunion, pour répondre aux nouvelles exigences des missions d’accompagnement –traçabilité – outils numériques – chaine de valeurs

    -Le déploiement d’un catalogue produits et prestations

    -La montée en compétence, le déploiement et la valorisation de la norme « Entreprendre et Transmettre »

    -La prise en compte de la sortie progressive de l’activité guichet unique (Loi PACTE) et de l’installation en 2019 des greffes privés.

    -La reconduction de la subvention PO FEDER – mesure 3,15 – structuration de filières

    -La mise en place du fonds d’aide aux entreprises financé par le Conseil Régional

     

     

    Le Pôle international, innovation et économie numérique

    La CCI de la Réunion a redéfini pour 2020 les missions prioritaires du pôle international, innovation et économie numérique :

    1 | Sensibiliser, informer, rencontrer et animer les entreprises sur les opportunités de l’international

  • Organisation d’ateliers pratiques
  • Mise en œuvre de sessions de formation
  • Organisation de rencontres BtoB permettant aux chefs d’entreprises d’échanger, partager leur expérience réalisée dans le cadre de manifestation telle que journée pays… ;Des échanges individuels avec des experts (avocats, experts pays, services de l’Etat, etc.) seront proposés aux entreprises, très souvent en complément des opérations d’information réalisées

    2 | Qualifier, préparer et projeter les prospects pour en faire des exportateurs dans le cadre de la Team France Export.

    Signature de la convention TEAM FRANCE EXPORT La Réunion le 24 Octobre 2019 entre La Région Réunion / La CCI de La Réunion / Business France et la BPI  –

    Les actions du CRITT porteront principalement en 2020 sur :

    Pôle AGRO R&D et Analyse Sensorielle :

  • Poursuite des activités du laboratoire d’analyse sensorielle et son développement avec la mise en œuvre d’un projet sur la vanille par exemple en vue de l‘obtention du statut AOP (Appellation d’Origine Protégé), du combava, de pâtisseries traditionnelles…
  • Développement et mise en place de nouvelles prestations agroalimentaire (R&D, accompagnement CDT) – Formation sur les produits pélagiques / transformation des produits de la mer.Le projet MORINGA (brède mouroum) sera poursuivie en 2020, en collaboration avec l’université de Madagascar, l’ESIROI, CIRAD : l’objectif est de permettre d’élever les valeurs nutritionnelles du produit. Les résultats de cette recherche appliquée pourront être présentés aux entreprises réunionnaises avec des accompagnements privés.

    Des économies seront réalisées, avec le déménagement depuis septembre 2019 de l’espace coworking Le Transfo, vers le Campus Pro de l’Océan Indien (CPOI).

     

    La Convention d’objectifs et de Moyens de chaque CCI

    L’Etat et la CCI France ont signé le contrat Le Contrat d’objectifs et de performance (COP) en 2019 qui a défini les missions principales des CCI. Les 126 CCI de France métropolitaine et d’outre-mer ont obligation de présenter une Convention d’objectifs et de moyens à l’Etat, avec 5 axes prioritaires : L’entrepreneuriat, l’appui aux entreprises dans leurs mutations, l’accompagnement des entreprises à l’international, la représentation des entreprises et l’appui aux territoires,

    Les conventions rappellent l’ensemble de ces engagements au service de l’économie, à travers les missions d’accompagnement des chefs d’entreprises.

    Elles déterminent, les pourcentages de la Taxe pour frais de chambre affectée, les objectifs et les indicateurs de suivi autour de ces 5 missions prioritaires.

    Le président de la CCI de La Réunion signera avec le préfet -avant le 31 décembre 2019- sa Convention d’objectifs et de moyens.