Votre pass sanitaire sera-t-il désactivé aujourd’hui ?

2 min de lecture
2

Le 15 décembre, une étape clé de la campagne vaccinale contre la COVID-19. C’est la date à laquelle les plus de 65 ans doivent avoir reçu leur troisième dose pour conserver le pass sanitaire. Dans les faits, qu’en est-il ?

Toutes les personnes de plus de 65 ans devraient avoir reçu leur troisième dose. Mais tout dépend de la date de la seconde injection :

  • si la deuxième dose date de plus de sept mois (avant le 17 mai dernier), et qu’il n’y a pas eu de troisième dose, le pass sanitaire sera désactivé.
  • si la deuxième dose date de moins de sept mois, la troisième dose doit être injectée entre le cinquième et le septième mois. Une fois cette date passée, le pass sera désactivé.

Pour réactiver le pass sanitaire, il suffit de réaliser la troisième injection. Pour les retardataires, il est encore possible de se faire vacciner aujourd’hui dans certains centres, et sans rendez-vous.

Vaccination sans rendez-vous pour les plus de 65 ans

400 000 personnes risquent ainsi de voir leur pass désactivé, selon la Direction Générale de la Santé. Rappelons que le pass sanitaire est exigé pour accéder aux restaurants, cinémas ou encore certains transports de longue distance.

Le gouvernement n’accordera pas de délais supplémentaires, estimant avoir fait les annonces suffisamment en avance pour que chacun puisse s’organiser et recevoir une dose de rappel.

Cette même règle sera appliquée le 15 janvier pour les moins de 65 ans.

2 Commentaires

  1. « Un dernier point : la raison qu’on vous donne pour faire vacciner votre enfant est un mensonge :
    Vos enfants ne représentent aucun danger pour leurs parents ou grands-parents.
    C’est en fait le contraire. L’immunité qu’ils développent naturellement après avoir été infectés par le Covid est essentielle pour sauver votre famille, sinon le monde, de cette maladie…
    En résumé, il n’y a aucun avantage pour vos enfants ou votre famille à les « vacciner » contre les faibles risques du virus, compte tenu des risques sanitaires connus du « vaccin » avec lesquels, en tant que parent, vous et vos enfants devrez peut-être vivre pour le reste de leur vie.

    L’analyse des risques et des avantages est loin d’être aussi précise.

    En tant que parent et grand-parent, je vous recommande de résister et de vous battre pour protéger vos enfants. »

  2. Et voilà, on nous a bassiner de se faire vacciner pour avoir le pass sanitaire et maintenant on nous le retire. Le mien, je l’ai jeté et la 3ème dose sera faite à ma mort si vous voulez.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Grâce à Free Dom, cette vacancière et ses chiens trouvent un transport pour aller au Col des Boeufs

Article suivant

Entretien d’Emmanuel Macron ce soir sur TF1 : l’heure du bilan ?

Free Dom