Vous pourrez toujours manger dans les avions en direction et en provenance de la métropole !

2 min de lecture
5

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé de nouvelles mesures ce lundi 27 décembre. L’une d’entre-elles concernait l’interdiction de se restaurer dans les transports en commun, à partir du 3 janvier. Est-ce le cas également pour les avions entre la Métropole et les Outre-mer ?

Bien que  » La consommation de boissons et d’aliments sera interdite dans les transports collectifs, y compris longue distance » ait été annoncée, cela reste flou. Qu’est-ce qu’une longue distance ? Aucune précision n’avait été ajoutée lors de l’allocution. Le ministère des Outre-mer avoue se posait quand à lui la même question, qui a été transmise au ministre des Transports, Jean-Baptiste Sjebbari.

Matignon aurait indiqué que cette mesure ne concernait que les vols domestiques, sans répondre réellement à la question.

Cette mesure ne semblait alors concerner que les trains en Métropole et les vols intérieurs.

Pour les DROM, cela pourrait bien être différent. En effet, les vols entre Paris et La Réunion étant d’environ 11h, il semble difficilement envisageable qu’il soit interdit de s’hydrater et de se restaurer.

« On fera preuve de discernement en fonction des distances », affirme une source ministérielle. En parlant au futur, cela montre qu’encore une fois, les Outre-mer ne semblent pas pris en compte dans la mise en place des nouvelles mesures.

Finalement, Sébastien Lecornu a clarifié cette zone d’ombre ce mercredi 29 décembre en affirmant que des repas seront toujours servis sur les vols long-courrier. « Cette mesure ne s’appliquera pas aux long-courrier donc aux vols Outre-mer. […] Cela ne concerne que les transports domestiques (l’Outre-mer n’étant pas considéré comme domestique au sens aérien). »

 

5 Commentaires

    • Non pas de « Complot mondial » Mais une pression inacceptable et déconnectée du réel de la part de nos gouvernants. Qui pense réellement que Castex et consorts vont arrêter foie gras, caviar et Champaigggnnne lors de leurs ballades en aéronefs que nous leur payons. La crise du Covid 19, aura eu au moins une vertu, celle de mettre au grand jour cette mascarade que nous a vendu le Grand Charles en 1958. Une Oligarchie parée des ori peaux de la République. République dont se sont gavés tous les gouvernants et leurs laquais et autres odalisques depuis.

  1. Oui parceque le système de recyclage de l’air dans un avion est très performant le filtre bloque les impuretés et les virus de petite taille, je dirai mème que si tous les voyageurs sont titulaires d’un test PCR négatif le port d’un masque n’est pas nécessaire à bord d’un avion pour voyager

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Comores, 2 malgaches arrêtés avec 49 kilos d’or saisis

Article suivant

Marché Forain exceptionnellement le 30 à Saint-Pierre !

Free Dom