« VR mon avenir » : découvrir des métiers comme si vous y étiez !

4 min de lecture

Grâce au soutien de la Fondation Orange, la Mission Locale Sud déploie une solution innovante et attractive de découverte des métiers via la technologie de réalité virtuelle. L’action intitulée « VR mon avenir » implique actuellement à une quinzaine de jeunes dans le tournage des toutes premières vidéos métiers en 360° filmées à la Réunion.

La Fondation Orange agit pour rendre le numérique accessible à ceux qui en sont exclus et les accompagner. En France, près de 4 millions de personnes méconnaissent les outils numériques et en appréhendent l’utilisation.

« Nous nous attachons à soutenir les initiatives qui offrent de nouvelles perspectives à des jeunes via une
approche éducative par le numérique » indique Laurence REZAC, Déléguée Mécénat et Solidarité pour la
Fondation Orange Réunion Mayotte.

« Nous avons été tout particulièrement attentifs au retour d’expérience des jeunes ayant testés la réalité
virtuelle dans leur parcours d’accompagnement : sur 620 bénéficiaires, 90% d’entre eux nous ont déclaré
avoir découvert / appris davantage sur le métier qu’ils ont visionné.» précise Nicolas HONORINE, responsable de secteur à la Mission Locale Sud – antenne de Saint-Louis.

En effet, les casques de réalité virtuelle permettent l’accès à près de 120 métiers regroupés dans 35 environnements professionnels.

« A l’échelle nationale, nous comptons 500 structures qui sont équipées de nos casques et déjà plus 200 000 bénéficiaires concernés par cette nouvelle approche permettant de travailler sur l’orientation professionnelle des publics » indique Vincent OLIVIER – fondateur de Métiers360 actuellement sur l’île pour le tournage de 2 de vidéos métiers en 360°.

Pour répondre au manque d’attractivité de certains métiers porteurs d’emploi, La Mission Locale Sud a mobilisé le groupe Orange Réunion et le groupe Tereos et afin qu’ils mettent en lumière leur savoir-faire.

« La filière canne sucre à La Réunion s’est plus de 18 000 emplois directs et indirects. Hors les métiers de l’industrie sucrière sont peu connues, la transmission des compétences techniques se fait de génération en génération. C’est pourquoi nous avons de suite adhéré à cette initiative permettant de valoriser nos métiers et nos salariés impliqués sur cette opération « précise Amélie PLUMASSEAU – Responsable de Ressources
Humaines Sucrière de la Réunion pour le Groupe Tereos.

Les jeunes ont été impliqués dès le début du projet en effectuant notamment des recherches sur les métiers, les repérages sur site et assistent actuellement aux séquences de tournage avec le réalisateur de Métiers360. Un travail en distanciel avec les jeunes sur le contenu des vidéos se poursuivra d’ici la fin d’année avec une mise à disposition dans les casques attendue pour janvier 2022.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Lutte contre la vie chère : première livraison du baromètre de suivi des prix à La Réunion

Article suivant

La consultante politique Elise Cadren est décédée

Free Dom