L’Edito d’Yves Mont-Rouge : Youpiii, encore des ministres de passage !

27 min de lecture
35

Le Président Macron offre sa tournée… de ministres. Aujourd’hui, c’est Frédérique Vidal, de l’Enseignement supérieur, qui débarque. C’est bientôt la présidentielle ! J’y reviendrai dans un instant. Mais je voulais commencer par deux petites photos que j’ai chopées sur le compte Instagram de nos élus…

 Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

 

Il s’agit d’une « petite » réception organisée mardi dernier (16 novembre) chez notre ministre des Outre-mers, à Paris, dans le cadre du congrès des maires. Une réception en l’honneur des élus ultramarins. Alors que le Covid fait rage ainsi que des ravages au sein de la population à la Réunion, en France hexagonale et dans le monde entier, alors que le préfet ressort la menace du fouet pour nous strier les fesses en cas d’indiscipline, alors que les autorités ne cessent de nous – à juste titre évidemment – rabâcher les oreilles avec le respect des consignes sanitaires (distanciation sociale obligatoire d’au moins 1 mètre), alors que le pouvoirs publics brandissent les sanctions (PV à 135 euros pour non port du masque), alors qu’il est interdit de pique-niquer et de camper, alors qu’il est interdit de faire ceci ou cela… à Paris, le ministre et ses invités « cocktailisent » en toute quiétude. Pas là ek ça ! Ministre et élus s’asseyent visiblement sur toutes les consignes sanitaires. Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! Et qu’on ne vienne surtout pas me soutenir le contraire ; Les photos postées sur leur compte Instagram par… les élus, et non des moindres, parlent d’elles même. Pendant ce temps, policiers et gendarmes tombent de temps à autres, à bras raccourcis sur de pauvres citoyens qui, par mégarde, auront oublié leur masque en vaquant à leurs occupations quotidiennes : 135 euros, soit 10% de leur SMIC. Ici, les élus tiennent leurs conseils municipaux ou assemblées plénières dans des gymnases ou dans les hémicycles mais en respectant au moins 1,5 mètres de distance mais à Paris, chez le ministre Lecornu, ils sont comme des carapates su tété bèf, tout ça pour un petit four et une coupe de boisson à bulles, aux frais de la princesse. Ils en ont rien à cirer de la Covid. Et ce sont ces mêmes personnes relayées par les préfets de Région qui nous mettent en garde chaque semaine contre les regroupements familiaux – « très dangereux » – de plus de 6 personnes, ces mêmes personnes qui exigent le respect des jauges dans les petites manifestations et qui mettent à l’index baptêmes, communions, mariages, repas d’anniversaire. Sur les photos ci-dessus, il y a plus de 6 personnes au mètre carré. Des comiques !

 

 

En parlant d’élus et des comiques, je pense au verdict rendu par la Cour d’Appel de Saint-Denis, hier jeudi, à l’encontre de Jean-Paul Virapoullé dans une affaire de « prise illégale d’intérêt ». En clair, un terrain appartenant à un petit cousin lointain de l’ancien maire de Saint-André acheté par l’EPFR (Etablissement Public Foncier de la Réunion). Selon le tribunal, l’ancien maire, qui n’est pas l’acquéreur direct, aurait donné un coup de pouce au petit cousin en question. Donc 18 mois de prison avec sursis, 50 000 euros d’amende et 10 ans d’inéligibilité. 10 ans d’inéligibilité pour un septuagénaire (77 ans depuis le 15 mars dernier), très affaibli suite à deux interventions chirurgicales quasi consécutives, bloqué chez lui à se soigner et qui ne se représentera plus jamais à une élection. Trop comiques ces magistrats ! La semaine dernière, un médecin de l’ARS, quant à lui, s’est pris 3 petits mois (seulement) de sursis pour avoir agressé sexuellement une employée de la CGSS (Caisse Générale de Sécurité Sociale. C’est presque la faute à l’employée qui n’aurait pas dû se retrouver sur le chemin du médecin. En tout cas, ce qui est sûr, et là on peut compter sur notre justice, et nous pouvons dormir tranquilles, nos terres sont bien « protégées », beaucoup plus, manifestement, que les employées de la CGSS (nos mères, sœurs, filles…), potentiellement victimes de pervers sexuels qu’elles pourraient croiser sur leur lieu de travail, dans les couloirs ou ascenseurs !

Le plein de soleil et… de voix, avant la présidentielle !

Mais revenons à nos chers ministres ! Après Clément Beaune (Affaires européennes), Roselyne Bachelot (Culture) et bien d’autres encore avant eux (Wargon et compagnie), les ministres de la Macronie vont continuer à débouler chez nous en cette période où les flamboyants et les jacarandas sont en pleine floraison, et où le soleil nous darde de ses beaux rayons. C’est l’été, il fait chaud dans les tee-shirts et les maillots. Les flamboyants sont passés au rouge, couleur du Père Noël ; Les jacarandas sont passés au mauve, couleur du tailleur-pantalon de Roselyne Bachelot, rappelez-vous ! Ça sent bon la fin de l’année, les fêtes et… les élections, la présidentielle (10 et 24 avril 2022) et les législatives (12 et 19 juin). C’est donc une grosse campagne de séduction qui démarre. Emmanuel Macron envoie ses ministres en éclaireurs, nous faire des « yeux doux » avant, sans doute, débarquer le sourire en tranches papaye et le visage poudré pour nous vendre sa politique et nous vanter son quinquennat en cours d’achèvement. Dès aujourd’hui, vendredi 19 novembre, c’est Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation qui foulera notre sol. Elle sera suivie du ministre qui ne respecte pas entièrement les consignes sanitaires lors de ses réceptions parisiennes, à savoir Sébastien Lecornu dont le séjour est prévu chez nous quelques jours d’ici à fin novembre, après un passage par Mayotte, gros pourvoyeur de voix également. La visite de Lecornu dans notre île s’inscrit dans le cadre de la tenue à Saint-Denis du sommet des îles de l’océan Indien. Dans ses valises à Mayotte, le ministre Lecornu emmènera Cyrille Melchior, le président très « Macron-compatible » du Département de la Réunion. Qui décrochera peut-être un poste de ministre si Macron est de nouveau élu à l’Elysée ? En tout cas Melchior apprécie Macron qui apprécie Melchior qui apprécie Castex qui apprécie Lecornu qui apprécie Melchior…

Cyrille Melchior doit présider le 24 novembre prochain, au palais de la Source, la session plénière consacrée au budget, avant de s’envoler pour l’île aux parfums retrouver Sébastien Lecornu. Cyrille Melchior s’envolera ensuite pour Bourg-en-Bresse afin d’assister à l’Assemblée des départements de France (ADF). Notez donc, pour l’instant, à votre agenda l’arrivée imminente de Vidal, puis celle très proche de Lecornu. Notez aussi que Marine Le Pen, candidate du Rassemblement National, viendra à la Réunion aux alentours du 19-20 décembre (le jour de la fèt kaf, comme par hasard !) après un passage par Mayotte… pour les raisons que vous devinez. Je vous le disais, c’est l’été, ça « caille » en France, il fait chaud dans l’hémisphère Sud, qui plus est dans l’océan Indien, tous les candidats à l’Elysée ou leurs lieutenants tombent le maillot (et le masque) et se jettent à l’eau… à la pêche aux voix. S’ils pouvaient, en passant, apporter quelques petits millions aux maires, histoire de mettre un peu de beurre dans les épinards, ces derniers en seraient ravis ! Je vous ai cité les ministres de la Macronie, la présidente du RN, mais il y en aura d’autres d’ici au 10 avril prochain. Michel Barnier (LR) est déjà passé…

Un camion citerne sans pompiers à Bras-Panon…

Je voulais très rapidement revenir sur l’affaire de l’incendie survenu dans une concession autos fin de la semaine dernière à Bras-Panon, pour vous dire que Ratenon, le député, ne raconte pas que des conneries et qu’il ne cherche pas systématiquement à faire le buzz quand il décide de l’ouvrir, c’est à dire souvent, pour ne pas dire quasiment tous les deux-trois jours. L’incendie en question a fait de gros dégâts : une dizaine de voitures neuves entièrement calcinées. Il a fallu attendre les pompiers de Saint-André et de Saint-Benoit. Il existe bel et bien un camion-citerne tout neuf à moins d’un kilomètre du lieu du sinistre, plus précisément à la caserne des sapeurs-pompiers de Bras-Panon, qui se trouve sur le champ de foire, juste derrière la mairie, mais par manque d’effectif, le camion ne pouvait pas sortir. Autrement dit, si vous habitez Bras-Panon et si votre case brûle, vous ne pourrez pas compter sur le camion-citerne, qui est là pour faire joli, faute de soldats du feu. Ce qui revient à dire qu’au SDIS, on achète des camions flambants neufs sans se préoccuper de savoir s’il y a ou non assez de pompiers pour les utiliser. Ça me fait penser à un vieux maire de l’époque qui disait : « faisons déjà le pont, la rivière viendra après ». Pendant de temps, David Cadivel, le patron de la concession autos, n’a plus de boulot car son entreprise est partie en fumée faute d’effectifs à la caserne des pompiers de Bras-Panon. Un problème qui ne serait pas spécifique à Bras-Panon à en croire le député Ratenon, qui a mené sa petite enquête. Nul doute que Jeannick Atchapa, maire et vice-président du Département – qui était sur place dès 4 heures du matin le jour de l’incendie – ne manquera pas d’interpeller Stéphane Fouassin, nouveau président du SDIS ainsi que le colonel, patron des pompiers à la Réunion, sur ce dossier plus que brûlant car il en va de notre sécurité. Comme le fait remarquer à juste titre Jean-Hugues Ratenon, imaginez un instant qu’à la place des voitures et de la concession, il y aurait eu une maison avec des enfants dedans ! Pour rappel, et sans remettre en cause le professionnalisme de nos pompiers, au SDIS de la Réunion – pas à Bras-Panon – nous avons déjà eu droit à des camions citernes qui arrivent… vides en intervention sur des incendies. Le député Ratenon est également intervenu récemment pour une maman de 5 enfants qui s’était vue privée de courant électrique pour ne pas avoir payé sa facture. EDF (Electricité de France) avait coupé son compteur. Bonne nouvelle de la direction locale d’EDF, suite à l’intervention de Ratenon, « il n’y aura plus jamais de coupure en pareille circonstance ». Reste plus à présent au député Ratenon de faire passer le courant entre lui et Patrice Selly, maire de Saint-Benoit car le patron de BANIAN va lui mettre un candidat dans les pattes – sans doute Ridwane Issa, son 1er adjoint – aux prochaines législatives dans la 5ème circonscription. Ça risque de chauffer pour le député sortant de La France Insoumise, proche d’Huguette Bello. Vite, un camion citerne (avec pompiers disponibles de préférence) s’il vous plaît !

Les Réunionnais ont déjà mis des dizaines de millions d’euros au pot pour Air Austral

 Ce n’est pas moi qui le dit, mais la Chambre régionale des comptes dans un rapport relatif aux exercices 2014 et suivants de la SEMATRA, principal actionnaire d’Air Austral. En voici un petit résumé : « créée en août 1990, la société anonyme d’économie mixte locale (SAEML) « Sematra » a pour objet social le transport sous toutes ses formes, notamment par prises de participations dans des sociétés d’exploitation, et toutes activités d’intérêt général complémentaires.

Elle a, depuis sa constitution, exercé son activité dans le secteur du transport aérien en portant, à l’exclusion de toute autre activité, les participations détenues dans la compagnie Air Austral et dans la société Réunion Air Assistance qui propose des prestations auxiliaires aux compagnies aériennes2. En près de 30 ans, le capital social est passé de 3 M€ à 67 M€ ; il pourrait s’élever prochainement à plus de 115 M€ si les avances en compte courant de la Région Réunion et de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) étaient converties en actions.

Depuis la création de la Sematra, la Région Réunion constitue l’actionnaire de référence. À ce jour, elle détient 74 % du capital, soit une valeur nominale de 49,25 M€. Sa participation pourrait prochainement s’élever à 87,26 M€, représentant 76 % du capital ; elle a versé en 2016 et 2017 une somme totale de 48 M€, en compte courant, qui pourrait être convertie en augmentation de capital. Le volume de la participation financière du Département a également augmenté au sein de la Sematra ; elle est passée de 0,9 M€ en 1990 à 7,66 M€ en 2012. Représentant initialement 30 % de l’actionnariat, le Département détient aujourd’hui 11 % des parts et pourrait, à la suite de l’augmentation de capital prévue, à laquelle il n’a pas souscrit, se situer à 7 %.

Au fil des années, la CDC est devenue le deuxième actionnaire de la Sematra. Avec une participation initiale de 9,1 M€, elle détient aujourd’hui 14 % des actions de la Sem. Sa participation pourrait être portée à 19 M€, soit 16 % du capital, si son avance en compte courant de 10 M€, versée en 2017, est convertie en augmentation de capital ».

Si mes calculs sont bons, cela fait plus de 100 millions d’euros en sachant que, il y a quelques semaines à peine, la Région a encore versé 25 millions d’euros à la compagnie régionale qui, comme vous l’aurez remarqué, vit grâce, en partie (une bonne partie même) à l’argent des contribuables. Je ne parle pas de billets d’avions achetés mais de subventions, c’est-à-dire de l’argent public, via la Région Réunion. Evidemment que nous devons nous battre (élus, parlementaires, acteurs économiques…) pour sauver le soldat Air Austral qui, incontestablement, joue un rôle important dans notre économie, parce que ses avions transportent des passagers mais aussi des marchandises. Evidemment que nos politiques doivent monter au créneau pour interpeller l’Etat afin d’obtenir des aides qui soient à la hauteur de celles accordées à d’autres compagnies aériennes dans l’hexagone. Evidemment que nos élus doivent se serrer les coudes et faire barrage pour ne pas laisser notre compagnie se faire bouffer « capitalistiquement » par Corsair.

Mais il faudrait également tout mettre sur la table et jouer la transparence, comme promis durant la récente campagne électorale des régionales. Que n’avait-on pas entendu jusqu’à présent ? Que Didier Robert, via notre argent, a financé quasi aveuglément Air Austral. Que ses sièges (les tout premiers devant en classe Club), étaient systématiquement réservés pour lui et pour sa femme (et parfois même à leurs enfants surclassés). Que les membres de la direction d’Air Austral seraient royalement payés. Des dizaines de milliers d’euros par mois par membre du directoire etc… etc.. Il avait été dit durant la campagne électorale des régionales, et même avant, qu’en cas de changement de majorité à la pyramide inversée, toute la lumière sera faite sur les finances d’Air Austral ? Qu’il nous sera expliqué pourquoi l’ancienne majorité avait mis autant d’argent public dans cette compagnie ?

Il y a eu effectivement changement de majorité depuis juin dernier à la pyramide inversée. Mais pour autant nous n’en saurons pas plus sur la situation financière d’Air Austral. Secret défense ! Manifestement bien gardé par l’actuel cabinet de Région et la nouvelle présidence. Et la nature ayant horreur du vide, les deux premiers sièges du devant en classe Club ont trouvé de nouveaux occupants. Ceci explique peut-être cela. Préparez-vous chers contribuables (moi y compris) à remettre la main à la poche pour aider Air Austral, comme sous les anciennes majorités régionales.

C’est un peu comme pour la NRL (Nouvelle Route du Littoral). Avec le changement, on pensait tous qu’on allait voir ce qu’on allait voir mais, tout compte fait, on n’y verra pas grand-chose avant au moins 2028.

Puisqu’on parle de la Région, j’y reste, pour vous dire que la pyramide recrute. Son service Com’ vient de s’étoffer avec l’arrivée d’un journaliste qui, il y a environ un mois, était encore… rédacteur en chef du JIR. Qui a dit qu’Huguette Bello était rancunière ? La preuve que non ! Ce sera tout pour aujourd’hui, sinon vous allez me dire que j’écris trop long. Et pourtant, j’avais encore beaucoup d’histoires à vous raconter, notamment sur l’élection d’Ibrahim Patel à la Chambre de commerce. Ce sera pour la prochaine fois. Portez-vous bien et, autant que faire se peut, respectez les gestes barrières. Ne faites pas comme dans certains cocktails ministériels parisiens !

Un dernier petit mot sur un communiqué non signé que nous avons reçu cette semaine rappelant que « ce samedi 20 novembre 2021 marque le 3e anniversaire du mouvement des gilets jaunes qui a marqué l’histoire de France ». Le même communiqué rappelle « 3 ans après, on peut constater que la misère sociale n’a fait que se renforcer et se propager dans le pays , que les prix des produits de première nécessité ne font qu’augmenter et que les prix de l’énergie (électricité – gaz – essence) ne font qu’exploser. Entrainant dans la difficulté des millions de Français qui, dès le 10 du mois, n’ont plus que 55€ pour vivre une fois les charges payées. Et le misérable chèque énergie ne changera rien, 60% des 100 € donnés vont être absorbés par les taxes sur l’essence. C’est de la poudre aux yeux ! ». Des manifestations sont prévues ce samedi après-midi sur le front de mer de Saint-Pierre et devant la préfecture de Saint-Denis. Le communiqué ne précise pas si la ministre actuellement en visite à la Réunion y est invitée !

Y.M.

([email protected])

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

35 Commentaires

  1. J ai entendu sur Europe 1 que le pouvoir d achat des français avaient augmenté depuis 2017
    Les riches sont plus riche et les pauvres plus pauvre mais on ne parle jamais de la classe moyenne qui n à le droit à rien sauf de payer.
    Merci Macron

  2. oté yves ! arrête prend pitié de virapoullé ! ou connaît mieux que quiconque tous les magouilles de virapoullé ! ou l’a toujours été son toutou ! là où l’a écrit juste un ti mot sur son condamnation pou bouche les yeux de moune, à cause ou fé pas un article spécial virapoullé avec un gros titre ( jean Paul virapoullé condamné pour la magouille en voulant acheter le terrain de sa famille avec l’argent de la commune ) et si ou lé capable rajoute de trois mots sur les autres affaires que ou cachette dans tiroirs sur virapoullé

    • M Damour, arrête verse out venin sur JPV, le conseil municipal de St André a fait acheter ce terrain pou 232€ le m² en plein centre ville .
      Propose out terrain à ce prix, les promoteurs vont vite acheter pour construire de immeubles avec commerces.
      L’ancien maire Eric, out kamarade a acheté l’ancienne poste en face de ce terrain pour beaucoup plus cher le m²,pourquoi ou critique pas.
      Montrouge ne fait que constater cette différence de traitement.
      L’affaire du maire actuel ,la bagarre entre son fils et les Anges a été classée ,c’est normaale pour vous?

    • Le cousin en question qui a profité de son toton JPV pour avoir un prix plus élevé (d’après les juges) n’était-il pas ce Gerard Canabady propriétaire du domaine de mont caprice dans le sud et qui vient juste de mourir ?

  3. Mr selly arête avec le premier adjoint .n’a point d’autre , nous vote pas pour ce monsieur nous sava cherche ailleurs .le premier adjoint non sa suffit stop et puis li le antipathique

    Bénédictin réfléchi

  4. Selly et son banian…laissez moi rire. Déjà qu il galère à gérer le bordel qu est devenu st benoit et la il voudrait envoyer son adjoint ridwane issa se planter aux législatives..Franchement mr selly vous êtes décevant tant vous manquez de crédibilité. Je le cite… »je suis de gauche mais mon parti n’est pas de gauche »..c est du macron pur jus…on dirait qu’il s est trompé d histoire ou faudrait il qu il change de trottoir. On vous a élu pour un programme avec une équipe .Mettez vous au boulot et arrêtez de courir les mandats….y a tellement de promesses que vous avez fait..

    • Rira bien qui rira le dernier!
      Pour l’instant, nous avons un nouveau maire, un nouveau président de Cirest, de nouveaux conseillers départementaux et régionaux et qui sait, peut-être un nouveau député! Mais même s’il ne gagne pas l’important, c’est de participer!
      Zot i rit jaune!
      Inkiet pu, Selly et son l’équipe i travaille mais le bordel laissé par sek té là avant té tellement gros qui faut le temps! Mais ti pas ti pas, va arrivé! Sin Benoit i peut pas tombe plus bas!

  5. On aura beau le critiquer mais Ratenon est vraiment un député hors du commun..ça doit venir du terroir..C est un élu qui va dezinguer macron et ses potes la semaine et trouve encore un créneau pour mettre à jour une défaillance criante chez les pompiers à la réunion…N en déplaise a ses détracteurs il a encore une fois raison..Pourquoi les autres élus n en parlent pas???.ils n y a sûrement rien à gagner pour qu ils s en foutent autant..Pendant ce temps là population regarde les beaux camions vides de pompiers et nos vies sont en danger..
    On reprochera certainement à ce député son omniprésence mais honnêtement il est partout quand les autres sont nulle part..C est sûrement ce qui le rend si populaire

  6. Eh bien là encore zistoir terrain avec Virapoullé..Mr Montrouge en parle..mais toujours pas un mot..un seul petit mot sur la condamnation de la commune du TAMPON à payer 1 million d’euros aux consorts PAYET pour un blocage de terrain acheté à 8 € depuis plus de 30 ans avec une plus value exponentielle aujourd’hui et toujours aucun aménagement prévu par la DUP Zac la Chatoire..
    TAK ferait-il parti d’une cour différente !..intouchable !

  7. effectivement combien de fois avons nous croisé robert et 3 pommes en 1ere classe? chaque semaine Cher réunionnais et avec votre pognon! profiter c’est bien mais lorsque la malédiction arrive à grand pas pour avoir mis des réunionnais « sans manger » comme des malpropres dehors aux musées régionaux, bondié i dort pas pou zot 2! et t’a payé!!!

  8. Le gros camion de pompiers aurait soulagé selly à coup sur l’autre semaine quand sa confiture électorale lui est revenu en pleine face.Si seulement ça pouvait lui servir de leçon mais non.C’est la faute à personne semble-t-il..
    Pendant ce temps le maire n est jamais la ou il faut et ses adjoints ne sont tout simplement pas à la hauteur et veulent se présenter aux législatives.Du grand n importe quoi.
    Entre celui qui repeuple la commune et celui qui se prend pour le contremaître des employés communaux alors qu’il est rentier héritier de bâtisseurs gros doigts on est pas sorti de l auberge..
    Sain benoit est en train de mourir .Plus de centre ville,plus de commerces ,plus de restaurants,Il ne reste plus que la violence d’importation et les embouteillages quotidiens..

    • De quel contremaître vous parlez? De Madame Desbassin? Elle n’est plus à la mairie et se prépare à la retraite! Saint Benoît était moribonde (ruinée par l’ancien maire) mais elle renaîtra de ses cendres laissées par la mairesse de 3 mois! Elle se présente aux législatives? Les prédécesseurs ont ruiné le centre-ville, l’économie, les comptes publics et aujourd’hui, ils voudraient donner des leçons?
      Les adjoints ne sont pas à la hauteur? C’est vrai que les précédents l’étaient! Zot i fé rire, oui! Néna longtemps que cette commune lé en ruine et à moins d’être aveugle et de mauvaise foi, c’est un peu gros de vouloir faire endosser ça au nouveau maire qui se bat pour sa commune!

      • Si vous habitiez réellement st benoit et que vous viviez avec les bénédictins vous sauriez quel élu se prends pour le contremaître des employés communaux…un adjoint sur le dos des employés toute la journée puisqu il n à rien à faire d autre…

        • C’est le job des élus d’être sur le dos des employés communaux et certains ont dû oublier que c’était ainsi! Des employés au service d’un projet municipal! Mais c’est vrai que sous l’ancienne municipalité, les intérêts de la population ont été oubliés au profit des poches qui se sont remplies à titre personnel, faisant un trou dans le budget de la commune mémorable!
          Au travail! Il y a une commune entière à reconstruire après la tornade madame desbassin et ses coups de chabouc. Oh les pauvres employés qui doivent à nouveau travailler, c’est une première pour certains qui ont toujours fait de la figuration ou étaient emplois fictifs!

        • C’est le job des élus d’être sur le dos des employés communaux et certains ont dû oublier que c’était ainsi! Des employés au service d’un projet municipal! Mais c’est vrai que sous l’ancienne municipalité, les intérêts de la population ont été oubliés au profit des poches qui se sont remplies à titre personnel, faisant un trou dans le budget de la commune mémorable!
          Au travail! Il y a une commune entière à reconstruire après la tornade madame desbassin et ses coups de chabouc. Oh les pauvres employés qui doivent à nouveau travailler, c’est une première pour certains qui ont toujours fait de la figuration ou étaient des emplois fictifs!

  9. une réplique sur Imazpress des mandats que Robert doit abandonner est juste un collector en ce vendredi matin! un personnage ridicule bien décrit par les journalistes d’Imaz ! allez lire c’est topissime!!!!!! quel moucatage réussi et véridique

  10. Le cousin en question de JPV n’est autre que Patrick MC, notaire de son état, qui a arnaqué un paquet de monde. Il avait été condamné et rayé de l’ordre des notaires. Le bien rue de la gare avait été saisi et mis aux enchères justement pour payer les dettes. Cousin JPV est passé par là et a fait acheter la propriété par l’EPFR afin de limiter les dégâts. Si ça c’est pas condamnable, alors je fais mes valises pour aller vivre dans la plus grande dictature de la planète. Heureusement que la nouvelle génération de magistrats n’est plus ce qu’elle était fut un temps.

  11. koi fé robert la dépose bilan pour ses mandats restants? yves renseigne à vous pourquoi lu la saute en l’air avec un com’ merdique la veille l’assemblée plénière la region pou dit lu démissionne de tous ses mandats, pour ecrit livre. zordi madame Bello, monsieur gironcel et madame Bareigts i attendent lettre démission Robert, la pokor arriver. koife lu là besoin le titre monnaie 3000€ indemnités, pou zouer POKER MENTEUR . pauvre mec et pauvre communication bidon

  12. Vous vous étonnez encore M. MONT-ROUGE ? Notre Président avait déjà donné le ton lors de sa visite à Marseille (plusieurs dans une même pièce sans distanciation, sans masque, …). Il ne reste que les naïfs ou les lobotomisés pour croire encore tout ce que ces hommes politiques veulent nous faire avaler et ce n’est pas la pilule.
    Ceci dit, bon édito M. MONT-ROUGE et bonne continuation !

  13. LA MANIPULATION POLITIQUE EST DÉGUEULASSE A TOUT LES NIVEAUX..SELLY INVENTE LE BANIAN ET PREVOIT D ENVOYER SON JEUNE ADJOINT AUX LÉGISLATIVES SACHANT TRÈS BIEN QU IL VA SE PRENDRE UNE FESSÉE ..DE QUOI LE CASSER POLITIQUEMENT A ST BENOÎT ET LAISSER LA SEULE PLACE DE LEADER A SELLY…VOILA LA VÉRITÉ QUE CE MANIPULATEUR CACHE SOUS LE TAPIS..POSEZ VOUS LA QUESTION TOUTE SIMPLE..POURQUOI SELLY N Y VA PAS LUI MÊME..?????

    • A Jean max
      Et vous, pourquoi vous défendez le fils de Issa, ancien de Fruteau? Il est agent double? Pro-Selly et Pro-ancienne équipe de Fruteau?
      Personne i pèse à lu à terre pou présente à li! Les échecs forment la jeunesse mais peut-être qu’il réussira!

  14. 3 pommes, quand ou reprend out travail service patrimoine la region sous la coupe de Bello et monsieur LEBRETON? quand? toujours en arrêt dépressif?????

  15. La population de st benoit a fait le choix de choisir mr selly maire au dépend de madame ramin, maintenant arrêté crier, vous avez crûs à ces bla bla assumer.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Macron aura (peut-être) sa première dose en avril 2022 !

Free Dom