Air France nous fait payer le prix fort pour le transport d’une antenne de radio

1 min de lecture

« Il serait en effet lamentable de faire taire la voix de cette radio, qui dérange peut-être, mais qui apporte aussi, et c’est là le plus important, sa pierre à l’édification de la pluralité. » (Josiane Corvi, du JIR).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La photo historique de la première émission de Radio Free Dom dans un garage de Bellepierre

Article suivant

FR3-Réunion poussé par “ces fameuses radios libres”

Free Dom