Le premier dispositif consacré au « retour au péi » se met en place

1 min de lecture
2
Cette semaine, l’association Réunion de Retour au Péi a été invitée à échanger sur le Passeport retour qui sera mis en place par  LADOM d’ici fin 2024. Un premier rendez-vous avec LADOM et la Deux rendez-vous ont eu lieu : le premier, en présence de Lorraine NATIVEL, élue déléguée à la Continuité Territoriale et le deuxième, a vu la participation  des acteurs de l’emploi tels que le pôle Mobilité de France Travail, les Chambres Consulaires, CCI Réunion et CMA.

Le directeur de LADOM, Saïd Ahamada, est actuellement à La Réunion pour discuter du futur plan « Retour au pays » avec les acteurs locaux. Ce plan, qui pourrait être lancé en septembre prochain, représente une première pour l’agence et marque un changement d’ADN important. Saïd Ahamada, natif de La Réunion, souhaite aider les Ultramarins installés en métropole à revenir dans leur département d’origine, une initiative inédite dans l’histoire de la République.

Ce projet ambitieux vise à offrir un soutien aux Ultramarins souhaitant retourner dans leur terre d’origine en proposant une aide à la mobilité, à l’installation et un accompagnement pour faciliter leur intégration sociale et économique. Saïd Ahamada insiste sur l’importance de co-construire ce dispositif avec les territoires pour offrir un accueil chaleureux aux personnes souhaitant revenir. Le directeur de LADOM prévoit que le plan « Passeport pour le retour » soit voté durant l’été parisien en vue d’une mise en œuvre dès septembre.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
2 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Une fillette dans un état comateux après avoir consommé du cannabis trouvé dans une capsule d’œuf Kinder

Article suivant

Ste-Clotilde : Une GRATIFERIA(MARCHÉ 100% GRATUIT) organisée le samedi 13 avril de 9h à 12h

Free Dom