Meurtre à coups de serre-joint : l’accusé condamné à 18 ans de prison

1 min de lecture
8

Le verdict du tribunal concernant l’affaire du meurtre à coups de serre-joint est tombé. Didier M’Radamy, le principal accusé, est condamné à 18 ans prisons par la cour d’assises de St-Denis, pour le meurtre de son ti-père.

Le conflit entre Didier M’Radamy et Adrien Tanjama duraient depuis des années à St-Leu, notamment pour des histoires de terrains. Les disputes et insultes étaient fréquentes entre les voisins.

Le 8 mars 2020, sur fond d’alcool, Adrien Tanjama, assène un violent coup de sabre à son beau-fils, au niveau de l’épaule. Une violente bagarre s’en suivra. Le septuagénaire va donner un coup à la tête de Didier M’Radamy avec un serre-joint. Ce dernier se relève, et lui adresse un coup-de-poing en plein visage. Adrien Tanjama est au sol, lorsque l’accusé l’aurait frappé à mort à la tête avec l’arme rouillé.

L’accusé reconnaît les faits, mais nie l’intention de donner la mort. 30 ans de réclusion criminelle a été requis contre cet homme. Mais le juge ne l’a pas suivie.

 

8 Commentaires

  1. En cas de bagarre, c’est toujours celui qui gagne, qui va en prison.
    Et surtout si l’autre, même si c’est celui qui a provoqué l’agression, est mort.
    Sachez le !

    • Oui mais tu mettre 1 ou 2 kan l’autre lé a ter com certains video ou ar bis a li 1,2,3,4,5 dans la tête alors qi fai 1 pti moment l’otre i bouge pi…euh la ou veu tué..ou totoche 1 bar fer fer 1 moun li tombe a ter ou ar totoche a li 1,2,3,4,5,….et apré ou di mi té veu pa tué maus fais compren a li…

      • Son dernier recours pou sauve son peau surtout quand un l’action y entraîne l’autre. Goutte pou 30 quand même. Li va sec autant lo terrain…

    • Et même si cet la provoqué y mort pas. Cossa ou fait dan un cas coma ? Comme dit bolo « ou tende l’autre joue » si ou veut rien à voir ek la justice. Remarque ou peut porte plainte. La justice y jouera son rôle mais li empare pas ou pou après car na toujours un « après » donc y revient au même point : ou tend la joue… pou pas dire le mot cossa y fait de cette personne y faut tourne à l’époque romaine pou cet té baisse son froc…

  2. Mais voilà bolo il n’est pas une femmelette il est un homme un vrai de vrai et ça l’a m’ner vers la case prison… « Les terrains de la colère »… ça l’a fini par lui bouffer la vie…

Répondre à Yvancol Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Législatives : l’Union Populaire 974 ne soutiendra que ses propres candidats, à l’exception de Karine Lebon (PLR)

Article suivant

Guyane : un pasteur tué et son église incendiée

Free Dom