2022: retrouvez les bons voeux de nos politiques

7 min de lecture

Cyrille MELCHIORCyrille MELCHIOR, Président du Conseil départemental de La Réunion

« J’adresse aux Réunionnaises et aux Réunionnais nos vœux les plus sincères de bonheur, de santé et de réussite, au nom de tous les élus du Département. Puisse 2022, que je vous souhaite excellente, être une année pleine de beaux projets réalisés. Dans le même élan de solidarité qui nous a permis de surmonter bien des épreuves, rester ensemble et mobilisés chaque jour de cette nouvelle année, nous guidera vers des lendemains meilleurs.

La Réunion est de nouveau en état d’urgence sanitaire ; la situation inquiétante se dégrade très fortement et plus que jamais, compte tenu de la propagation fulgurante du variant Omicron combiné à Delta. Cette nouvelle aggravation mondiale du contexte sanitaire liée à la pandémie de Covid 19 n’épargne donc pas notre l’île. Bien au contraire ! La progression préoccupante du virus entraîne de fait, de nouvelles actions annoncées par le Premier Ministre, des décisions pour freiner la recrudescence de l’épidémie. La mise en œuvre de ces mesures de freinage est nécessaire pour contrer cette nouvelle flambée des contaminations et mieux protéger la santé des Réunionnaises et des Réunionnais.

Dans un même effort collectif et responsable, nous devons rester forts et solidaires comme au tout début de cette crise sanitaire, pour continuer à protéger nos proches et à protéger chacun de nous. Nous devons continuer à « faire corps » pour rester cette belle communauté de vie. Nous devons continuer à appliquer les gestes barrières qui sont indispensables, pour traverser plus sereins cette nouvelle année que nous voulons plus riante et plus joyeuse. Je renouvelle aussi mes encouragements à la vaccination. Un acte citoyen nécessaire pour atteindre l’immunité collective, synonyme de victoire face à la pandémie.

Suite aux mesures annoncées par le Préfet de La Réunion en écho aux décisions du Gouvernement, j’ai demandé la réactivation de la cellule de crise au Département pour répondre aux situations d’urgence. Le Conseil départemental reste au service de tous les Réunionnais afin de les accompagner, de les informer, de les protéger et de les accueillir. Du reste, dans la continuité de notre esprit de cohésion, 2022 sera pour notre Collectivité, une année d’actions au service de tous au quotidien, des plus jeunes à nos aînés, en passant notamment par les personnes en situation de handicap, les agriculteurs, les acteurs culturels, les associations, le monde économique…

Un espoir grandissant, plus fort, et une persévérance accrue guideront encore nos projets en ces temps inédits de cette redoutable crise sanitaire. Nous la surmonterons ensemble. Je tiens, de nouveau, à vous exprimer toute notre solidarité et toute notre compassion.

Bonne et heureuse année à Toutes et à Tous. »

NATHALIE BASSIRE, Députée de la Réunion Membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire

« Dans un contexte sanitaire difficile où nous devons plus que jamais être solidaires, l’année 2021 va laisser place à une nouvelle année importante pour notre île et pour notre pays.
Que cette année 2022 soit celle de l’accomplissement de vos réalisations, l’année de tous les partages ! Que 2022 soit une année d’espérance pour La Réunion et pour la France afin que nous puissions vivre pleinement dans la paix et dans la joie !
Que 2022 soit votre année, Que la Santé soit votre alliée, Que la Prospérité soit votre invitée, Et que le Bonheur embellisse vos journées.
Je vous souhaite une belle et merveilleuse année ! Prenez bien soin de vous. »

DAVID LORION, Député Les Républicains de la Réunion

« DU PASSE SANITAIRE AU PASSE VACCINAL !
C’est un vrai tour de passe passe du Gouvernement ! La vaccination est un moyen de lutter contre l’épidémie en freinant les transmissions en limitant le nombre de cas graves. L’autre moyen est de restreindre les libertés individuelles et notamment les interactions entre les personnes. A chaque vague épidémique, le gouvernement contraint un peu plus nos libertés en conditionnant nos activités, et peut-être même notre travail, à une obligation vaccinale pour mieux nous protéger. Mais dans la mesure où les vaccins ne suppriment pas la contamination, nous avons en même temps l’obligation vaccinale, la distanciation sociale et une désorganisation économique par l’isolement des cas contacts et des personnes positives qui se mettent en quarantaine. Chaque mutation du virus relance une nouvelle stratégie en fonction de sa dangerosité et de sa capacité à contaminer. C’est une spirale sans fin qui dure depuis bientôt deux ans et qui ne peut être freinée que par un meilleur ajustement de la vaccination sur les personnes à risque et que nous relâchions un peu la pression sur tous les autres, et notamment les enfants, qui n’en peuvent plus d’être cloîtrés et de porter le masque.
Bien courageusement à nous tous pour cette nouvelle année ! »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Etang-Salé : aménagement de la plage, bus à haut niveau de service… les projets de Jean-Claude Lacouture (VIDÉO)

Free Dom