« A l’aide ! Nous ne trouvons aucun médecin pour constater le décès de ma tante »

1 min de lecture
11

C’est une histoire malheureusement habituelle sur nos ondes. Le manque de médecins pour constater un décès lors des week-ends ou jours fériés. « Ma tante est décédée à 4h10 ce matin. On a appelé SOS médecins, le 15, personne ne vient« , nous dit une auditrice.

La famille attend un médecin le plus tôt possible au chemin Stéphane aux Trois-mares Tampon. « On entend souvent à la radio, mais quand on vit les choses, c’est différent. Tant qu’on a pas le certificat, on ne peut rien faire…« , explique-t-elle.

Si vous pouvez aider cette famille : 0692 143409

11 Commentaires

  1. Il semble que les médecins ne sont payés que 10 € pour déplacement , constatation et remplissage de papier lors d’un décès !!! Donc difficile de faire déplacer un médecin pour 10 € … Courage à cette famille !

  2. Chantons la même musique , l’élu du Conseil départemental est là pour vous aider, il interviendra bientôt à la radio avec les mêmes refrains

  3. quelle honte , on est en 2022 , et on traité les morts comme ça ,!!! quel honte pour les députés qui ne font rien pour trouver un médecin , c’est comme si on retournait ,,100 ans en arrière quand il y avait les croques morts ..faudrais embauchez ces personnes comme avant , ou créer des emplois de croques morts et la solution sera trouvée. puisqu’il n’y a pas d’autre solution. pauvre de nous …où est le respect pour nos morts ? anciens

  4. L’épineux dossier des médecins qui ne déplacent pas pour un acte administratif de décès lors de la disparition de quelqu’un est devenu récurrent.
    Que font nos parlementaires pour proposer de cet acte soit délivré par des INFIRMIERS à travers une formation complémentaires. Les IPA ( infirmiers en Pratiques Avancées ) ne sont-ils pas suffisant pour cet acte ?
    Mais c’est ces médecins mêmes qui s’opposent. Une proposition de loi déjà soumis a été refusée par les médecins sous l’ère de la ministre Agnès Buzyn.
    un nouveau faut-il pas le redéposer en projet de loi ?
    L’ARS doit soutenir ce projet ou bien qu’il réquisitionne un médecin par commune le Week-end et les soirs. Je souhaite que cette idée soit reprise par nos députés , d’autant plus que beaucoup sont des référents des personnes âgées. Les défunts leurs seront reconnaissants là où ils sont. MERCI.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

PCO : demande de discussion autour des mouvements actuels avec ministère de l’Intérieur et de l’Outre-mer

Article suivant

Inforoute juillet : circulation interdite sur le pont Paniandy cette semaine

Free Dom