//

Lutte contre les violences intrafamiliales : soutien financier et dialogue renforcé avec les acteurs de terrain

1 min de lecture
par
Publié: 19 juillet 2024 (il y a 4 heures)

Pour mener de front les missions de prévention et de lutte contre les Violences Intrafamiliales (VIF), le Département collabore étroitement au quotidien avec le dynamique tissu associatif du territoire. Le soutien de la Collectivité se traduit aussi notamment par la dotation de subventions pour permettre à ces organismes répartis dans les quatre coins de l’île, d’accomplir leurs missions dans les meilleures conditions.

Ainsi, la fédération du réseau VIF ; le Collectif pour l’élimination des VIF ; les associations Gard Lespoir ; Cabanons de Production ; Femmes des Hauts, Femmes d’Outre-mer ; Femmes Solid’Air ; Cœur de femme (pour les actions de prévention à Mafate) ;  et la structure d’hébergement d’urgence, Halte Père Etienne Grienenberger ont été reçus, à tour de rôle par le Président Cyrille Melchior à l’Antenne Ouest du Département à Saint-Paul et au Palais de la Source les 16 et 17 juillet, où leurs conventions respectives ont été signées.

Les séquences de signatures étaient aussi l’occasion pour les dirigeants d’association de partager avec Cyrille Melchior et les Conseillers départementaux Eglantine Victorine, Aurélien Centon et Jeanne Hoarau, leurs avis, leurs besoins, leurs attentes ainsi que leurs propositions de solutions innovantes, pour améliorer l’accompagnement des victimes des violences, notamment envers les femmes.

« Ces bénévoles et ces acteurs de terrain réalisent un travail remarquable, de concert avec nos services du Département et nos partenaires, pour ne citer que l’État et la CAF, a déclaré Cyrille Melchior reconnaissant. Il est essentiel de prendre le temps de s’écouter, de renforcer le dialogue et les échanges pour comprendre les difficultés réelles sur le terrain afin d’apporter les solutions adéquates et améliorer les services aussi bien en matière de détection que d’accompagnement et d’hébergement d’urgence ». 

Pour combattre les VIF, le Département a multiplié les initiatives comme la Caravane à vif allure ou encore le déploiement des ISCG (Intervenants Sociaux en Commissariat et Gendarmerie). Le Département participe aussi à l’expérimentation du pack nouveau départ destiné à lever les freins à la séparation, à assurer une meilleure détection des victimes,  à faciliter et à coordonner leurs parcours.

 « Avec les associations et les partenaires, nous formons une véritable chaîne de solidarité où chaque maillon est essentiel pour combattre le fléau des VIF » rappelle Cyrille Melchior.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Accident impliquant 2 véhicules à hauteur Duparc : gros bouchons en direction de l’Est

Article suivant

La présidente de la région Réunion, Huguette Bello, en visite officielle à Madagascar

Free Dom