Projet de fusion Air Austral/Corsair : les salariés de la compagnie AA devant la Préfecture

2 min de lecture
13

Ce dimanche 14 novembre, les employés de la compagnie aérienne Air Austral se sont donnés RDV devant l’hôtel de Préfecture pour manifester contre la fusion entre leur compagnie et Corsair.

La présidente de Région Huguette Bello ainsi que plusieurs députés tels que Philippe Naillet, Karine Lebon et Jean-Luc Poudroux, ont fait le déplacement ce matin pour apporter leur soutien aux manifestants. Notre journaliste Frédéric Rustan était sur place.

 

Philippe Naillet s’est exprimé : « Je suis là pour vous apporter mon soutien en tant que député et parlementaire. Air Austral doit vivre et dans les prochains jours, on va rassembler un maximum de parlementaires pour aller ensemble au ministère des Outre-mer et des au ministère des Transports pour défendre le dossier d’Air Austral. Il n’y a pas de clivage politique ici, vous pouvez compter sur nous ! »

« Néna une réelle unanimité ici à la Réunion sur le devenir d’Air Austral » a commencé Karine Lebon, en créole, avant de continuer « On doit absolument sauvegarder notre compagnie régionale ! Notre identité réunionnaise est en jeu et là dessus, nous joué pas ! » Elle a également expliqué que lors de la future visite du ministre des Outre-mer sur notre ile, elle ne manquerait pas de l’interpeller à ce sujet.

Patrick Lebreton, président de l’IRT a ensuite pris la parole pour confirmer l’engagement de Huguette Bello.

Jean François Nativel a aussi fait le déplacement au Barachois hier.

 

13 Commentaires

  1. Nous devons etre solidaire pour sauvé notre compagni locale, je propose d’interdire la concurrence à la Réunion, ce qui permettre a air austral de maitrisé les tarifs surtout vers l’ile Maurice 199€ c’est une veritable perte, reagissons tous ensemble, solidarité 974

  2. Mdrrrr, air Austral y doit vivre, mais a zot zot billet lé gratuit a nous payé, déjà zot lé entrain de vivre à nos frais, au frais de la princesse avec nos impôts,
    Mi dit juste aller fait woir a zot, band akapareur

  3. Air Austral un gouffre financier comme air Madagascar avec des dirigeants très gros salaire et voleurs..liquidez cette compagnie et des élus incompétents…

  4. quel 4000 employés sur ses 4000 combien de réunionnais il ya ds cette entreprise huguette out cette présidence assume koi out fe apel aux réunionnais n’a pa bcp de réunionnais i voyage malgré avec l’aide continuité territoriale si nena c’est presque toujours les mêmes personnes

  5. Les réunionnais pas solidaires, sur un sujet comme la survie d’Air Austral. Quand va arrive zot l’heure , sera peut être trop tard pour cour derrière la vie . Solidarité Air Austral

  6. Pour etre solidaire je propose que tous ces elus font cadeau chaque mois de leur mandat, a coup de 5000 euros et 5000 euros de frais pour vetements et autre car nous on bosse au smic et i gagne pas voyager. En plus i voit elections i arrive tit poudroux i commence sortir . Dhabitude lu fait rien que des courriers mediatique et là lu apporte son soutien en chair et en os. Faut bien graisse la patte des creoles de la 7eme circonscription. Y veut pu perdre tit mandat 5000 euros lé trop gadiamb

  7. J’ai pas le droit au bon de la continuité et je ne prends pas air austral car trop cher.
    Alors la concurrence il y en a et ça n’empêche pas des prix exorbitants… alors air austral ou une autre mon porte monnaie a choisi.
    Compagnie subventionnée par mes impôts, salaires des cadres et dirigeants trop hauts alors courage aux salariés mais désolé mais moi c’est mon porte

  8. Quand on a pas les moyens d entretenir une compagnie aérienne , on l abandonne jusqu’à quand on vas quémander a l état de financer une compagnie qui n est pas viable . il faut aussi que les employés se serrent la ceint
    ure. .on ne. peut pas tout demande r a l’état soyons pas des irresponsables comme ces élus ,compagnie aérienne ,route de littoral et puis quoi encore .

  9. Quand on a pas les moyens d entretenir une compagnie aérienne , on l abandonne jusqu’à quand on vas quémander a l état de financer une compagnie qui n est pas viable . il faut aussi que les employés se serrent la ceint
    ure. .on ne. peut pas tout demande r a l’état soyons pas des irresponsables comme ces élus ,compagnie aérienne ,route de littoral et puis quoi encore .

  10. Quand on a pas les moyens d entretenir une compagnie aérienne , on l abandonne jusqu’à quand on vas quémander a l état de financer une compagnie qui n est pas viable . il faut aussi que les employés se serrent la ceint
    ure. .on ne. peut pas tout demande r a l’état soyons pas des irresponsables comme ces élus ,compagnie aérienne ,route de littoral et puis quoi encore .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Denis : les travaux de sécurisation rue Jean Châtel terminés

Article suivant

Un reconfinement ? Rien n’est à exclure, selon Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement(VIDÉO)

Free Dom