Budget de la Région : 802 M€ « au profit du territoire réunionnais » (VIDÉOS)

6 min de lecture
2

13 rapports à l’ordre du jour de la session plénière de la Région, ce mardi matin (28 juin) dont le compte administratif 2021, le budget supplémentaire 2022 et d’autres budgets annexes. Tous ont été votés à l’unanimité avec, à chaque vote, le même rituel auquel se livre volontiers et non sans enthousiasme la secrétaire des assemblées Annie-Claude Clain, qui connaît par cœur le nom de tous les conseillers régionaux, y compris les absents qui ont donné procuration, comme vous pouvez le constater sur la vidéo ci-dessous. Une véritable mémoire d’éléphant. Trop forte !

Tous les rapports votés donc à l’unanimité, sans un mot de la part des élus de l’opposition. « Personne i veut causer ce matin », a relevé, souriante, la présidente Huguette Bello. Une session qui a démarré vers 9 heures avec le vote des motions parmi lesquelles celle relative à la convention cannes (soutien unanime de la collectivité régionale aux planteurs). Elle s’est achevée aux environs de 13 heures.

Mais avant de parler budgets, la présidente a rappelé le bilan d’activité de l’année écoulée qui retrace l’action de deux mandatures (6 mois de gestion de Didier Robert et 6 de celle d’Huguette Bello). Le changement de majorité régionale étant intervenu en effet en juillet 2021 suite à la victoire de la liste de gauche conduite par Huguette Bello.

« Nous avons hérité d’une situation très compliquée : une pression à la hausse des dépenses de fonctionnement, une gestion chaotique des ressources humaines pointée par la Chambre régionale des comptes, un niveau d’investissement effondré dans le contexte de la crise sanitaire, une politique de formation à l’abandon, un chantier de la Nouvelle Route du Littoral à l’arrêt et de nombreuses impasses révélant des insincérités budgétaires », a précisé d’emblée la présidente de Région.

Aussi, à la demande de la nouvelle majorité, un audit organisationnel et un audit financier ont été réalisés. C’est sur la base de ces travaux que la Région construit sa feuille de route pour la mandature avec un projet qui s’articule autour de 3 axes fondateurs et structurants : le développement humain, le développement économique et la transition écologique.

Mais Huguette Bello n’a pas manqué de rappeler que « le sort et le poids financier de la NRL pèseront sur toute la mandature ». Et la présidente de Région de conclure en disant que « tout ne peut pas se faire tout de suite mais nous avons commencé tout de suite pour remettre la Région sur de bons rails ».

Ce n’est pas Patrick Lebreton, 1er vice-président, chargé des finances, qui contredira l’exécutif régional car les budgets votés à l’unanimité ce matin vont dans le sens du cap fixé par la nouvelle majorité. Un budget de 802 millions d’euros dont 381 M€ en Investissement (contre 355 M€ au compte administratif de 2020) et 421 M€ en Fonctionnement (contre 430 M€ au CA de 2020).

Comme l’a rappelé Patrick Lebreton, « il s’agit d’un compte administratif 2021 hybride car il retrace l’action de 2 mandatures, à savoir l’héritage d’une situation compliquée à fin juin 2021 avec un chantier majeur de la NRL à l’arrêt, un niveau d’investissement en repli, un encours de dette qui culmine à 1,317 milliard d’euros, de nombreuses impasses budgétaires qui ont dû être régularisées en décisions modificatives au mois d’octobre 2021. La nouvelle majorité conduite par Mme Bello a pris l’engagement d’un redressement au second semestre 2022 avec, entre autres, l’objectif de réduire le ratio dynamique de désendettement ramené à 9,5 années au lieu de 11,7 années précédemment. Notre nouvelle stratégie financière s’établit comme suit : maîtriser les charges de fonctionnement, augmenter les ressources, limiter l’endettement afin d’investir davantage pour le territoire réunionnais ».

Mais si des efforts ont été faits depuis juillet 2021, « cette embellie financière reste fragile », insiste le 1er vice-président « car de nombreux risques pèsent sur le budget régional : la restructuration d’Air Austral, les précontentieux de la NRL, les conséquences structurelles de la crise sanitaire sur le budget, un contexte international instable né de la crise sanitaire et de la guerre en Ukraine qui aura des impacts sur notre économie et le pouvoir d’achat des Réunionnais… ». Ecoutez Patrick Lebreton ; Il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

2 Commentaires

  1. Mr ou pourra rectifier le couac pour avoir ce fameux bon territorial sur internet car soit disant on doit le faire nous même mais quand va gagner l année prochaine car la demande est faite depuis 1 mois et pas, de réponse après y a beaucoup d incompétents dans vos rangs, ils ne savent pas répondre quand on vient dans le peu de bureaux qu il vous reste, falkait nous dire faut faire la demande cetta année pour l Anne prochaine c est ça???

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La FNCV lance la 2ème édition du concours photo « Les plus beaux centres-villes commerçants »

Article suivant

Salaire des agents publics : une revalorisation de 3,5% à partir du 1er juillet

Free Dom