Couvre-feu, port du masque et télé travail : ce qu’il faut retenir des annonces de Jean Castex et Olivier Véran

6 min de lecture
9

Le Premier ministre Jean Castex depuis l’hôtel de Matignon, accompagné par le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran ont annoncé les décisions prises cette après-midi après le Conseil de défense sanitaire et le Conseil des ministres exceptionnel.

L’état d’urgence sanitaire qui était levé depuis le 15 octobre 2021 pour La Réunion, sera à nouveau mise en place et il devrait s’étendre jusqu’au 31 mars 2022.

« Des dispositions spécifiques aux territoires d’Outre-Mer ont été adoptées en Conseil des ministres, en particulier pour La Réunion où l’état d’urgence sanitaire sera appliqué », a déclaré le Premier Ministre.

La troisième dose sera possible 3 mois après la seconde injection : « dès demain matin, en suivant la recommandation de la Haute autorité de santé, il suffira de 3 mois après votre première injection pour pouvoir bénéficier de votre rappel ».

 Le gouvernement a décidé, « pour l’instant », de ne pas mettre en place de couvre-feu pour le 31 décembre en Métropole.

Mais les jauges pour les grands événements sont de retour,  2.000 personnes pour les événements en intérieur et de 5.000 personnes pour les événements en extérieur. Les concerts debout sont interdits.

Les meetings politiques nullement concernés par les jauges des grands rassemblements même si certains infectiologues s’inquiètent de leurs maintiens. le gouvernement se refuse à toute évolution des règles, conformément à la décision du Conseil constitutionnel.

Jean Castex a toutefois invité les formations politiques prochainement à se réunir pour fixer des règles communes.

Le gouvernement prévoit un accroissement des sanctions pour les faux pass sanitaires.

Interdiction consommer de la nourriture dans les transports en commun : « la consommation de boissons et d’aliments sera interdite dans tous les cinémas, théâtres, les équipements sportifs et les transports collectifs, y compris longue distance. La consommation dans les bars et les cafés ne pourra plus se faire debout mais seulement de manière assise ».

L’obligation du port du masque en extérieur va également être étendue à tous les centre-ville.

Le « recours au télétravail va être rendu obligatoire ».

« Une mesure qui sera mise en place pour une durée de trois semaines et à compter de la rentrée pour « toutes les entreprises et pour tous les salariés pour lequel il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et si possible quatre jours quand cela est possible. À noter qu’une concertation avec les partenaires sociaux est prévue dès mardi 28 décembre ».

« Pour le moment, la durée d’isolement reste inchangée », déclare le ministre de la Santé Olivier Véran. « Nous avons saisi le Haut Conseil de Santé publique », a-t-il expliqué avant d’annoncer qu’il donnera un avis, dans les prochains jours, peut-être le 31 décembre, « en vue d’alléger les conditions d’isolement des cas contact ».

Jean Castex a également annoncé que le projet de loi visant à transformer le pass sanitaire en pass vaccinal avait été présenté durant le conseil des ministre de ce lundi 27 décembre 2021: « dans les lieux où ce pass s’applique depuis plusieurs mois, il faudra justifier d’être vacciné pour pouvoir entrer, cette règle s’appliquera à compter du 15 janvier 2022, si elle est adoptée au Parlement.

« Omicron au moins trois fois plus contagieux et la 4ème dose de vaccination est une possibilité. On travaille avec nos homologues européens, avec Israël qui a commencé à vacciner en premier. On est totalement ouvert à cette perspective. S’il faut aller devant les Français pour leur dire qu’une nouvelle dose est nécessaire, je le ferais. Et n’hésitez pas à vous faire vacciner si vous êtes enceinte. C’est plus que possible. C’est recommandé », a décléré Olivier Véran.

9 Commentaires

  1. La propagande de ce gouvernement anti-démocratique relayée fermement et beaucoup trop sérieusement par la radio FD bâtard d’Europe1 a la botte du Macronisme.

  2. on entendra plus parler du Covid mais omicron puis un autre virus sera découverte par un chercheurs français toujours en Afrique le vaccin sera z vie pour les Français ‘nous sommes des cobayes pour les tests

  3. on entendra plus parler du Covid mais omicron puis un autre virus sera découverte par un chercheurs français toujours en Afrique le vaccin sera z vie pour les Français ‘nous sommes des cobayes pour les tests

  4. « Divers analystes peu médiatisés, tels Juan Chamie ou le Dr Maudrux, ont vu dans le recul rapide de l’épidémie en Inde une confirmation de l’efficacité du traitement à base d’ivermectine.

    Ils soulignent que le reflux de l’épidémie a suivi de près la recommandation de l’ivermectine et du budesonide en traitement précoce,
    que les états qui ont été le plus actifs dans l’adoption de ces recommandations (Uttar Pradesh, Uttarakhand, Maharashtra…) ont connu les meilleurs résultats,
    tandis que ceux qui ont choisi de ne pas s’y conformer (Tamil Nadu, Kerala…)
    ont connu une vague épidémique plus longue et plus meurtrière, et pointent que l’Inde n’a pas connu de résurgence de l’épidémie depuis le printemps 2021. »

  5. BEN BIENTÔT 5 ème Dose et ainsi de suite n’importe quoi mais si ou sava à un rassemblement politique ou rattrape pas la maladie les politicien i protège de la maladie grave hein

  6.  » Nous re-publions ici avec son accord un article paru sur le site du Brownstone Institute.
    Le Dr Paul Alexander, spécialiste en épidémiologie et méthodologie de la recherche, y synthétise les conclusions de plus de 400 études publiées de début 2020 à aujourd’hui, démontrant l’inutilité des mesures présentées comme « sanitaires » contre le Covid.

    Ces mesures étaient connues de longue date comme étant à éviter pour faire face à une épidémie respiratoire virale : elles ne produisent en effet aucun bénéfice probant alors qu’elle entraînent des conséquences graves sur la population.
    Ce sera le travail des historiens (et probablement des juges) d’établir comment et pourquoi toute une dogmatique totalitaire (c’est-à-dire excluant a priori tout débat et attaquant les tenants d’autres convictions, même classiques en la matière) s’est imposée en faveur de ces mesures inadéquates.

    A l’heure où les gouvernements occidentaux semblent saisis d’un regain de panique face à un nouveau variant heureusement peu dangereux, allant jusqu’à imposer le port du masque aux enfants à l’école primaire (et même en France, pendant la récréation !) il a paru important de faire connaître cette somme de preuves scientifiques.
    Le discours des autorités politiques et sanitaires montrent en effet une ignorance un peu stupéfiante de la réalité des connaissances actuelles en la matière.

    On a par exemple beaucoup entendu que le choix que nous aurions serait celui entre accepter le passe sanitaire ou prendre le risque de nouveaux confinements ; ou encore (comme la responsable de l’instruction publique l’a énoncé hier à Genève) entre imposer le port du masque aux enfants dès 8 ans ou risquer la fermeture des écoles.

    Or, ni le passe sanitaire (comme on le voit actuellement) ni les confinements n’ont d’utilité. Pas plus que le port du masque et les fermetures d’école !

    Ce qui nous est présenté comme des alternatives en réalité s’en sont pas, révélant comment les gouvernements sont actuellement enfermés dans de véritables sophismes (erreurs de logique), en ignorance de ce que la science montre.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Chèque énergie : 100€ supplémentaires pour aider les ménages les plus modestes

Article suivant

Angleterre, Covid-19 , variant Omicron, 177 201 cas et 49 morts

Free Dom