/

Fermeture des restaurants : Ibrahim Patel réagit après les annonces du préfet.

1 min de lecture
1

En réponse à la dégradation de la situation sanitaire, le préfet de La Réunion vient d’annoncer de nouvelles mesures impactant l’activité économique.

C’est tout un pan majeur de notre économie qui est de nouveau mis à l’arrêt dès le mardi 6 avril.

Concernant les bars et restaurants, c’est plus de 3600 établissements qui sont concernés par cette décision de fermeture. C’est un lourd tribut à payer pour ces chefs d’entreprise, sachant que 60% d’entre eux ne peuvent économiquement assurer le service de livraison.

La décision de fermer les activités non-alimentaires dans les galeries commerciales de plus de 10 000 m² doit aussi s’appliquée aux rayons non-alimentaires dans les grandes surfaces alimentaires.

Le prolongement de 15 jours supplémentaires du couvre-feu à 18h, accompagné de la fermeture des bars et restaurants, va obligatoirement faire chuter encore plus le taux de fréquentation de nos centres-villes et des Hauts. Ce qui justifie qu’une réponse favorable soit accordée à notre demande de rendre éligible au Fonds de Solidarité National, les entreprises qui connaissent une perte de chiffre d’affaires d’au moins 30 %.

Ibrahim Patel. Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

“Rendre éligible au Fonds de solidarité les entreprises dont la perte du CA est d’au moins 30%”

Article suivant

Annonces du Préfet : Bernard Picardo réagit

Free Dom