/

La Nupes, « une arnaque » politique ?

13 min de lecture
13

Ce sera le dernier « Ti Kozman » de la saison, donc pas comme les autres, mais simplement quelques lignes vite fait pour vous dire que c’est déjà juillet. Les vacances. Enfin ! Le temps passe très vite. Autant en profiter un peu après ses deux grosses séquences politiques : présidentielle et législatives. Je ne vais pas vous refaire le film. Il faudra laisser du temps à nos 7 députés pour nous montrer leur capacité (ou incapacité) à faire bouger les lignes. Une députée de droite au départ et « indépendante » à l’arrivée. Je veux parler de Nathalie Bassire, la sortante du Tampon, qui a même visé la lune (la présidence de l’Assemblée nationale). Pourquoi pas ? Osons ! Ne dit-on pas que « capable lé mort sans essayer ! ». Pour le coup, dans le cas de Bassire, c’était « pas capable ». 18 voix. C’est mieux que rien. Elle a obtenue une étoile (secrétaire d’une commission/Développement durable et Aménagement).

Le Perchoir, vous le savez depuis mardi dernier, est revenu à notre éphémère ministre des Outre-mer, Yaël Braun-Pivet, la députée LREM réélue le 19 juin dernier dans les Yvelines. Nathalie Bassire pourrait peut-être adresser sa candidature à Elisabeth Borne pour le poste actuellement vacant de ministre des Outre-mer… Osons !

Outre Mme Bassire, gardons un œil sur nos 6 députés « Nupes » au départ et « non Nupes » à l’arrivée puisque, et je vais me répéter encore (c’est fait exprès) Philippe Naillet a rejoint son Parti, le PS, tandis que Karine Lebon, Emeline K/Bidy et Frédéric Maillot ont rejoint le groupe communiste de « GDR » (Gauche Démocrate Républicaine). Enfin, Jean-Hugues Ratenon comme durant la précédente mandature est resté à « LFI » (La France Insoumise) rejoint par Perceval Gaillard, qui a toujours été insoumis. Ces deux là co-signent quasi systématiquement tous leurs communiqués ensemble.

Concernant la Nupes (Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale), je ne vous cache pas que certains pensent déjà que cette alliance électoraliste de circonstance aura été « l’arnaque » politique de l’été. C’est le bruit qui circule. Libre à chacun de penser ce qu’il veut. Laissons du temps, vous disais-je à nos 7 députés, mais gardons quand même un œil pour voir s’ils tiendront leurs promesses. Pour l’instant, ils devraient faire front commun pour défendre nos planteurs de cannes qui, comme chaque année, au moment de la signature de la fameuse convention cannes, sont contraints de descendre dans la rue pour sauver leur gagne-pain. Ratenon et Gaillard vont demander une commission d’enquête sur le sujet.

Faudra bien prendre conscience un jour que le petit 1,8 million de tonnes de cannes que livrent chaque année nos planteurs de notre petite île est de plus en plus menacé par les puissants pays qui eux aussi produisent des tonnages beaucoup plus importants et semblent satisfaire avec beaucoup plus de facilité la demande mondiale.

Dans l’absolu, planteurs, usiniers, élus locaux, nationaux et européens sont conscients qu’il faille accélérer la diversification mais la canne fait toujours vivre près de 20 000 personnes dans notre département qui compte plus de 100 000 chômeurs. Faudrait vite que tous les partenaires puissent se mettre autour d’une table une bonne fois pour toutes, que tous acceptent de jouer la transparence la plus totale et que le partage de ce que rapporte réellement la canne (sucre, rhum, énergie) puisse se faire de façon équitable.

Pour l’instant, ou plutôt depuis de nombreuses décennies, les planteurs ont le sentiment de se faire « arnaquer » par les industriels qui ne leur retournent pas correctement la juste part de ce qu’ils mettent dans la balance. En laissant traîner mes oreilles du côté de la préfecture, j’ai cru comprendre que l’Etat dépensait chaque année près 144 millions d’euros pour la canne à la Réunion, toutes aides confondues, aussi bien pour les planteurs que pour les usiniers. Avec un aussi beau gâteau à partager, chacun devrait, en faisant preuve d’un peu de raison, trouver sa juste part, je pense. A condition que les uns ne se montrent pas plus « goulapia » que les autres dans le seul but d’enrichir les actionnaires dont certains, par le passé, ont bâti leur empire sur le sucre réunionnais et la sueur qui va avec.

En tout cas, aux dernières nouvelles, tout laisse à penser que les industriels, les usiniers et l’Etat convergeraient vers une issue de sortie à cette crise durant laquelle les automobilistes ont été quelque peu pris en otages par les « gros » tracteurs ou 4X4. Mais comme l’a justement dit Huguette Bello, mercredi dernier, en session plénière de la Région, « arrêtez de critiquer leurs gros 4×4, vous voulez qu’ils roulent en charrette bœuf ? Ils ont besoin de ces véhicules pour travailler dans les champs ». Bello de la Région et Melchior du Département se donnent la main sur ce dossier. Ils ont interpellé Borne, la Première ministre. « Les cannes sont déjà en fleur, c’est très joli, faudra que toutes les conditions soient réunies maintenant pour pouvoir les couper et les expédier à l’usine ».

Richard Nirlo, de la droite à la gauche en passant par En Marche… à pied (peut-être) pendant 9 mois

Puisque nous sommes à la Région, restons-y un instant, pour vous dire que Richard Nirlo, conseiller régional de l’opposition et maire de Sainte-Marie, a été emporté par la dynamique (ou le tourbillon) créé.e par la victoire de la gauche portée par Mme Bello lors des dernières législatives. L’ancien élu de droite qui ne jurait que par Didier Robert jusqu’en juin 2021, avant de militer avec en Marche de Macron aux côtés d’Eric Leung lors de la présidentielle, puis aux législatives dans la 6ème circonscription, vient de retourner sa veste une nouvelle fois. Un peu comme un « papillon la lampe » le maire de Sainte-Marie dont la commune n’est pas rose sur le plan financier va là où il y a la lumière du pouvoir et des aides potentielles qui vont avec. Je ne vais pas lui jeter la pierre. D’autres avaient ouvert ce chemin avant lui. Il travaille avec celles et ceux qui peuvent l’aider à sortir la tête de sa commune hors de l’eau. On peut dire qu’il a décidé de mettre un peu d’eau dans son… whisky pour pas que sa commune aille dans le mur et se fasse retirer par la préfecture son permis de gérer. En parlant de permis (de conduire, cette fois), le maire de Sainte-Marie va devoir se prendre une trottinette car il ne pourra peut-être plus conduire durant 9 mois. Permis retiré ?

Pour une fois, et je reviens sur la politique de Nirlo à la Région, Jean-Louis Lagourgue ne pourra rien lui reprocher étant donné que toute l’opposition a voté comme un seul homme, mercredi dernier, les dossiers présentés lors de la session plénière par la présidente de Région Huguette Bello. Est-ce parce que Mme Bello est vraiment forte et parce qu’elle fédère au-delà des partis ou est-ce parce que la droite locale est tout encore abasourdie, assommée par la grande victoire de la gauche, lors de la dernière présidentielle et des récentes législatives ? Ce qui est sûr, c’est que cette droite locale, à l’instar de « LR » n’a plus vraiment d’âme, ni d’énergie. Besoin urgent de se recharger les batteries.

Encore un petit mot de la Région, pour vous signaler que si Nirlo est passé à gauche, Karine Nabeneza quant à elle a rejoint le groupe de « PLR » (Pour La Réunion) d’Huguette Bello. Mme Nabeneza faisait partie du « quota » d’Ericka Bareigts mais depuis peu, elle a décidé d’opter pour Bello. Par conviction politique ? Pas vraiment, d’après mes infos. On me dit que c’est parce que, à la Cinor (présidée par le communiste Maurice Gironcel), où elle travaille en tant que DGA, certains commençaient à lui chercher des poux car elle n’était pas souvent à son poste. Sans doute, est-elle trop occupée par ces fonctions électives à la Région, à l’Afpar etc !

Voilà, je ne serai pas long aujourd’hui. Quelques lignes pour féliciter les futurs bacheliers et encourager tous les autres à ne pas baisser les bras ; Pour espérer que les planteurs et usiniers finiront par mettre un peu de sucre dans leur vin. Pour souhaiter bon courage à nos 7 députés, à tous nos élus en général ; Et enfin pour vous souhaiter de bonnes vacances en espérant vous retrouver à la rentrée… si Dieu le veut !

Y.M.

([email protected])

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

13 Commentaires

  1. Les révélations sur certains notaires du sud ne seront pas pour cette année.
    S’ils co-signent c’est forcément ensemble, non?

  2. Didier robert la guel la di assise quand i voit les élus en l’air et lu à terre.
    malédiction i suive à lu parce que lu la tire manzer dans l’estomac lo pauvre pou place son famille.
    tous les zours mi pri pou sa descente

  3. Girouette Nirlo le comme un épouvantail li le attiré par la lampe mais souvent créole y mette une cuvette d’eau en dessous et le reflet de la lumière dans l’eau te y attire a zot et zot y fini par noyer attention a ou bourricot Nirlo surtout quand ou la fini boire deux coups et que ou le saoul.

  4. Le changement de NABENESA n’est pas une surprise à l’instar de son mentor Thierry ROBERT. Autant qu’on emporte le vent. Certaine pourrait dire qu’elle n’a pas de colonne vertébrale comme bien d’autres. Le pire dans ses situations c’est vraiment l’inadéquation entre la pensée, le discours et l’action.

  5. Ben cosa la fé yves ou n’a point rien com nouvelles pou donne à nous su Saint André ? pourtan ça un sujet important, à coz ou di pas rien, lé bizar !!!

  6. Je confirme que les notaires du Sud en l occurrence de St Pierre que des véreux vendent des maisons sans respecter le règlement et surtout alkez faire un tour sur bassin plat y a des constructions de belles maisons construites près du lit de la rivière avec l aval de la mairie mais c est normal renseignez vous qui est le propriétaire vous comprendrez !! Après y interdit agriculteur construire sur terrain agricole un coup de pied dans le nid d abeille, dénoncez tous ces abus ou est la procureur de St Pierre ? Suprême t ç est un de ses amis vu le grade du propriétaire

  7. Je confirme que les notaires du Sud en l occurrence de St Pierre que des véreux vendent des maisons sans respecter le règlement et surtout alkez faire un tour sur bassin plat y a des constructions de belles maisons construites près du lit de la rivière avec l aval de la mairie mais c est normal renseignez vous qui est le propriétaire vous comprendrez !! Après y interdit agriculteur construire sur terrain agricole un coup de pied dans le nid d abeille, dénoncez tous ces abus ou est la procureur de St Pierre ? Suprême t ç est un de ses amis vu le grade du propriétaire

  8. a la mairie de sainte marie , il y a des employés qui sont payés mais qui restent chez eux , normal quand on voit un maire absent et alcoolique , alors les employés font ce qu’ils veulent, en tout cas le couple Ratenon et Amandine ramaye se sont bien débrouillée pour avoir un poste à l’Assemblée.sois disant pour défendre la réunion , quel hypocrisie.

  9. a la mairie de sainte marie , il y a des employés qui sont payés mais qui restent chez eux , normal quand on voit un maire absent et alcoolique , alors les employés font ce qu’ils veulent, en tout cas le couple Ratenon et Amandine ramaye se sont bien débrouillée pour avoir un poste à l’Assemblée.sois disant pour défendre la réunion , quel hypocrisie.

Répondre à Nirlo remis en liberté Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Hausse des prix des carburants : la Région apporte les explications

Article suivant

La nuit du Roller et de la trottinette à champ fleuri ce samedi

Free Dom