L’Aract Réunion organise la semaine de son réseau jusqu’au 1er octobre

3 min de lecture
1

Cette année, les conditions de qualité de vie au travail ont subi de nombreuses modifications, l’Aract accompagne les TPE et PME en proposant des méthodes et outils pour améliorer les conditions de travail dans un objectif partagé : concilier durablement la qualité́ de vie au travail, la qualité de service à l’usager et performance.

Cette association paritaire organise la semaine de son réseau, pendant laquelle, avec ses partenaires, elle met en exergue les bonnes pratiques pour l’amélioration des conditions de travail. Jean-Max Nages, Président de l’Aract Réunion, explique lors du lancement de cet événement : « notre mission d’accompagnement pour favoriser les conditions de travail est en constante augmentation à La Réunion. L’Aract Réunion connait parfaitement les besoins spécifiques locaux et elle adapte son accompagnement à ces attentes ».

Damienne Verguin, Directrice de la DEETS (Direction de l’Economie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités) est revenue sur le contexte particulier auquel les entreprises doivent faire face actuellement, qui a remis l’organisation du travail au cœur de la gestion. Les modalités de travail, à l’instar du télétravail, ont été totalement bouleversées faisant émerger des problématiques spécifiques. Par exemple, l’illettrisme et illectronisme induisent de grandes inégalités dans le cadre du télétravail. L’Aract et la DEETS ont mené conjointement une étude de lutte contre ces effets et cela sera la thématique d’un afterwork organisé dans le cadre de cette semaine Réseau.

Patrick Issartelle, Responsable des Grands Projets à l’Anact, explique que « avec la reprise, après cette période de télétravail, il est indispensable de gérer l’évolution des organisations et des périmètres de chacun dans la structure ».
« Les entreprises, associations ou organismes publics que nous accompagnons relèvent tous des défis différents. Nous nous adaptons à leurs demandes pour répondre aux attentes et nous nous employons à améliorer les conditions de travail de tous », précise Corinne Dubois, Directrice de l’Aract Réunion et déléguée régionale de l’Anact.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Plaine des Cafres : l’épicerie sociale et solidaire inaugurée

Article suivant

St-André : un homme de 37 ans blessé par arme blanche en pleine rue

Free Dom