Variant OMICRON : la préfecture confirme la présence du 1er cas positif dans l’île

7 min de lecture
25

La nouvelle vient de tomber 1 cas positif détecté au dernier variant OMICRON. Les résultats sont attendus sur les autres 5 cas sont en cours de séquençage depuis ce dimanche soir, alors que les vols sont interrompus vers et en provenance de l’Afrique du Sud.

Le patient testé positif est “un homme de 53 ans” qui a voyagé au Mozambique et “a fait escale en Afrique du Sud” avant de venir à La Réunion

Aujourd’hui tous les regards sont tournés vers l’Afrique du Sud, berceau du variant OMICRON, qui relance une nouvelle fois toutes les craintes sur l’épidémie COVID 19.

Une révélation qui suscite encore plus de doutes sur l’injection de la 3ème dose. Vous avez été nombreux à nous donner votre avis sur nos ondes.

Il serait très probable que le nombre de cas lié au nouveau variant devrait-être identifié dans les prochains jours.

Une véritable bombe révélée lors du JT : Docteur Patrick Mavingui : « Il est très probable que le variant Omicron soit déjà présent sur l’île »

 

Hier lors du JT de 19H30 de nos confrères d’Antenne Réunion, le docteur Patrick Mavingui a annoncé qu’il est possible que le nouveau variant Omicron soit déjà présent sur l’île !

« Je suis convaincu qu’il est déjà présent à La Réunion surtout avec les déplacements du virus. Les fermetures des frontières et des vols peuvent éviter un afflux massif mais je pense qu’on va bientôt découvrir sa présence sur notre île surtout avec les séquençages. C’est exactement ce qu’il s’est passé pour les derniers variants à La Réunion. », a indiqué Docteur Patrick Mavingui.

Toutes ces informations ne manqueront pas d’impacter les festivités de fin d’année.

Lire aussi : les derniers chiffres

Covid-19 : 3 décès, 2140 nouveaux cas dont un cas de variant Omicron en une semaine

La préfecture confirme l’ensemble des informations et des nouvelles mesures sont à prévoir

 

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé confirment la contamination par le variant « Omicron » d’un patient à La Réunion. Le résultat positif du séquençage a été porté à la connaissance des autorités sanitaires cette nuit.

Cette personne, arrivée de l’île Maurice après un voyage en Afrique Australe a été placé immédiatement à l’isolement à son domicile.

 

Présence du variant « Omicron » à La Réunion

 Le patient contaminé par le variant « Omicron » a été détecté positif dès le lendemain de son arrivée à l’aéroport grâce au dispositif de dépistage systématique des passagers en provenance de l’étranger. Son parcours de prise en charge a donc été rapidement sécurisé avec la mise en œuvre du protocole sanitaire d’isolement lié à la Covid-19. Les cas contacts à risque ont également été identifiés et mis à l’isolement.

 

Le patient est toujours isolé à son domicile et fait l’objet d’un suivi régulier de l’ARS.

 

Le résultat du séquençage effectué sur un autre cas considéré jusqu’à hier comme suspect est aujourd’hui négatif. Un troisième cas suspect, sans lien avec les précédents est encore en cours de séquençage.

 

Les mesures mises en œuvre pour lutter contre la circulation du nouveau variant à La Réunion

 

Dès la reprise épidémique constatée à l’Île Maurice, le Préfet de La Réunion a renforcé les dispositifs de contrôle à l’arrivée des vols régionaux et a travaillé avec les autorités aéroportuaires ainsi que les compagnies aériennes pour conditionner le nombre des vols et des voyageurs aux capacités de tests systématique de tous les voyageurs (vaccinés et non vaccinés relevant des motifs impérieux).

C’est grâce à ce dispositif de contrôle sanitaire renforcé au moyen de test salivaire RT-PCR à la sortie de l’avion que ces cas positifs ont pu être détectés rapidement.

 

S’agissant de l’émergence du Variant « OMICRON » en Afrique Australe, un protocole sanitaire renforcé est en cours d’élaboration qui s’ajoutera s’ajoutera à la mesure de suspension des vols en provenance de l’Afrique du Sud  déjà effective depuis le 27 novembre et renouvelée jusqu’au 1er décembre.

 

Le dispositif de test systématique des passagers des vols régionaux sera renforcé par des tests antigéniques permettant d’obtenir un résultat immédiat et d’isoler les cas positifs par arrêté préfectoral.

Par ailleurs, le préfet a proposé des mesures de protection supplémentaires de l’île face à l’émergence du variant « OMICRON » qui nécessitent une modification réglementaire de niveau national. Cette dernière est attendue à très court terme.

 

Ces mesures permettront de limiter le flux de voyageurs en provenance des pays de la zone Océan Indien et de renforcer le suivi des personnes soumises à isolement.

25 Commentaires

  1. Donc 3iem dose c est toujours pour delta, et si on a le omicron on attend le prochain vaccin qui sortira en un temps record pour le mettre ah c est vrai ce sont des imminents scientifiques qui gèrent ça donc faut les faire confiance comme on l a envers ce gouvernement gouverné par des folles oups par des fous

    • En te lisant je pense à certains grands scientifiques qui déclarent que le fait de faire des vaccins favorisent la naissance des variants, ils sont pour que la population s’immunise de façon naturelle ( Sans leurs tonnes de vaccin systématique ).
      Y en a un qui a même déclaré que vacciner les enfants c’était du grand n’importe quoi , car ils se contaminent déjà entre eux et n’en souffrent pas, c’était une chance pour eux que leurs organismes apprennent de suite à s’adapter.

  2. Je comprends pas la phrase : « Une révélation qui suscite encore plus de doutes sur l’injection de la 3ème dose. »
    Au contraire, c’est l’occasion rêvée pour déclarer : « Voyez, il est impensable de ne pas faire cette 3ème dose – pardon, cette dose de « rappel », ça fait moins vilain, ou moins réfléchir au nombre, qui l’année prochaine passera à 4″…

  3. Il me semble que le variant sud-africain, dont la promotion médiatique justifie une relance du terrorisme sanitaire, existe depuis longtemps. Ah, le nudge !

  4. Le patient testé positif est « un homme de 53 ans » qui a voyagé au Mozambique et « a fait escale en Afrique du Sud » avant de venir à La Réunion, a précisé le microbiologiste Patrick Mavingui sur les ondes de Réunion la 1ere. Placé à l’isolement ainsi que son entourage, « l’homme souffre de douleurs musculaires et de fatigue », a déclaré le scientifique. Source : BFMTV.
    Une personne vaccinéé peux se rendre au Mozambique et en Afrique du Sud et revenir malade contrairement à un habitant de la Réunion ( soit disant Département Français ) non vacciné qui n’est pas autorisé à se rendre en Métropole.
    La logique a du plomb dans l’aile.

  5. Je tiens à remercier pour tous les moyens développés par nos dirigeants pour stopper le COVID sur notre île intense…. Un grand Merci à Mr le préfet, à Mme Bello et à tous les maires de la Réunion pour avoir autorisé l’organisation de courses pédestres, de l’ouverture des boîtes de nuit, de soirées à 200 300 400 personnes…..
    Je tiens aussi à remercier nos forces de l’ordre qui n’ont rien fait pour imposer le masque sur la voie publique !!! Et surtout je tiens à remercier les vaccinés qui maintenant ayant reçu leur dose de perlimpinpin se croient immortels et qui en ont rien à carré des gestes barrières….!!!

  6. Bon Dieu seigneur ferme bonne passe trou la t comme sa i f pu rentre variant oulllaaa. pas de fête de fin d année c sur.la situation i devient pire la a venir.Prions
    .

  7. Voilà le grand raid le vélo tour et tte les grands rassemblements faut pas pleurer maintenant,les élu locaux attend quoi pour fermer l’aéroport maintenant ???

  8. Pour la réunion, on pourra pas dire que c’est un sans papier. Cela devrait être une élite qui peut se dispenser de test et confinement contrairement aux sans dents .

  9. Pour la réunion, on pourra pas dire que c’est un sans papier. Cela devrait être une élite qui peut se dispenser de test et confinement contrairement aux sans dents . Car certains peuvent voyager avec un simple teste PCR .

  10. ce variant Omicron est juste un coronavirus transformé en une grippe faut pas vous affolé il ne tuera personne portez votre masque renforcer vos défenses immunitaires et tout ira bien, moi je ne craint plus aucun variant le Delta mon système immunitaire que j’ai renforcé la foutu une raclé il s’est barré au bout de 2 semaines. j’attends les autres la tisane en solution buvable que je bois ne rigole pas mes amis.

  11. la préfecture vois une nouvelle mouche arriver…l’ARS n’a plus de Tupic…

    sortez les parapluies ,c’est l’hystérie technocratique en marche…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Régis Laope a tiré sa révérence

Article suivant

Covid-19 : 2140 nouveaux cas et 3 décès en une semaine

Free Dom