Mayotte : interception par la police nationale d’un kwassa kwassa charge d’une importante quantité de cigarettes de contrebande et de stupéfiants

2 min de lecture
1
Le lundi 04 avril 2022 à 15h10(heure Mayotte), l’Unité Nautique de la Police Aux Frontières de Mayotte, en coordination avec le Poste de Commandement de l’Action de l’État en Mer, interceptait une embarcation type kwassa-kwassa, à environ 1 NM au large du village de M’BOUINI, commune de KANI KELI (Sud de Mayotte).
A bord de l’embarcation, se trouvaient 6 passagers et un passeur de nationalité comorienne, ainsi qu’un chargement de 54 colis contenant 2575 cartouches de cigarettes « Le Coelacanthe » ainsi que 6 ballots d’herbe de cannabis locale (bangué) pour un poids total de 101,06 Kg de produits stupéfiants.
Le passeur du « kwassa-kwassa » était poursuivi pour des faits d’aide aggravée à l’entrée irrégulière, entrée irrégulière, importation en contrebande de produit de tabac manufacturé et transport et détention non autorisés de stupéfiants.
Les passagers faisaient l’objet d’une procédure administrative en vue d’un éloignement vers les Comores. Ils étaient pris en compte par le CRA.
Cigarettes et cannabis étaient remis au service des douanes de PAMANDZI pour destruction.
Depuis le 1er janvier 2022, la police nationale de Mayotte constate une recrudescence des saisies de produits sur les kwassa-kwassa. Ainsi :
-8431 cartouches de cigarettes comoriennes pour une valeur douanière estimée de 70 Euros l’unité, le montant des saisies de cigarettes depuis le début de l’année est chiffré à 590 170 Euros.
-308,52 Kg d’herbe de cannabis (bangué).

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La bourse « ZERO 3000 Au bout du rêve » est lancée

Article suivant

Le Papang en panne durant 50 minutes : « je suis descendu à pieds ! »

Free Dom