Promesses de campagne : Macron, redevance tv, prime, école, carburants…

2 min de lecture
2

Le « candidat » Emmanuel Macron a fait ses premières promesses de campagne devant 250 personnes à Poissy, dans les Yvelines, dont le maire, Karl Olive est un l’un de ses soutien.

Il a aussi annoncé qu’il ne débattera pas avec les autres candidats au premier tour.

Emmanuel Macron est crédité dans les sondages d’environ 25% des suffrages au premier tour et est même donné à 30% selon certains instituts, et au second tour, le président sortant serait conforté dans son rôle, quel que soit son adversaire, recueillant entre 55 et 65% des voix.

“Les idées seront simples, les pactes seront clairs parce que je veux aussi changer de méthode”

Si le « candidat » Emmanuel Macron est élu :

  • aides gouvernementales sur l’essence améliorées autour d’une approche indemnité kilométrique et indemnité inflation pour faire rapidement face à la flambée des prix des carburants en raison de la crise ukrainienne. Il y aura une partie essence, dans le plan de résilience que le gouvernement est en train de terminer
  • suppression de la redevance audiovisuelle en cohérence avec la suppression de la taxe d’habitation
  • triplement de la « prime Macron », sans charges ni impôts

2 Commentaires

  1. Paroles, paroles et paroles en 5 ans de mandat les prix ont doublé triplé et rien de significatif n’a était proposer sur du long terme pour y remédier alors pour les prochain 5 ans il ne faut pas en espérer plus. De toute façon non vaccinés il m’a emmerdé selon lui donc je vais garder mon vote pour un gouvernement qui prend en considération les Réunionnais car hormis annuler leur visite les ministres ont beaucoup ignorer la réunion pendant ces 5 années.

  2. L’homme de paille, pantin des multinationales, marche pieds des milliardaires, un corrompu dont le mantra est; « comment continuer a piller l’état pour les riches sans que ces bouseux de pauvres s’en aperçoivent? « . L’état social est a l’agonie, l’hôpital public saccagé, l’éducation nationale martyrisé, les retraités maltraités, les chômeurs montré du doigt, les pauvres humiliés… beaucoup d’entre les travailleurs pauvres, les smicards, les petits fonctionnaires, les employés iront en courant voter pour leur bourreau ou ses copies de droite et d’extrême droite. Bonne chance a ceux qui ne sont pas riche.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Journée de la Femme à St-Denis : sous le signe du bonheur ! (Photos)

Article suivant

Vigilance escroquerie : un faux policier vous appelle pour des tickets PCS

Free Dom