Radios libres : revirement du gouvernement socialiste de Pierre Mauroy

1 min de lecture

Les radios libres sont au pain sec et à l’eau ! (limitation de la puissance de rayonnement, pas de réémetteurs, pas de publicité, statut associatif obligatoire…)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Brouillage sur Free Dom

Article suivant

Albert Weber du Quotidien assiste à l’émission “allons Z’enfants”

Free Dom