/

Restituer l’histoire et les mémoires de l’esclavage, un engagement du Département

4 min de lecture

« Vous avez vu comment d’un homme on fit un esclave ; vous verrez comment un esclave devint un homme » Frederick Douglass, ancien esclave.

S’il fallait résumer le combat de Furcy Madeleine, cette phrase suffirait.

Travaux de recherche, livre, exposition, pièces de théâtre, film… l’histoire de l’esclave Furcy, qui fut affranchi et qui revendiqua toute sa vie le statut d’homme né libre, inspire de plus en plus nos contemporains.

En 2019, en clôture de l’année de commémoration des 170 ans de l’abolition de l’esclavage, le Département de La Réunion a présenté au Musée de Villèle, futur musée de l’Habitation et de l’Esclavage, une exposition inédite qui a reçu le label d’exposition d’intérêt national « L’étrange histoire de Furcy Madeleine 1786-1856 ».

En 2021, sort un film de 52’, écrit et réalisé par Pierre Lane, Furcy, le procès de la Liberté. Il sera diffusé le 13 mai prochain, sur le portail Outre-mer 1ère, dans le cadre de la Journée nationale des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et leurs abolitions et à l’occasion des 20 ans de la loi Taubira.

Ce film a été en partie tourné à La Réunion et il a bénéficié des ressources documentaires du Musée de Villèle et des Archives Départementales. Il convient de rappeler en effet que la recherche historique sur la vie de Furcy a considérablement progressé notamment grâce à l’achat en salle des ventes par le Conseil départemental en 2005, du « fonds Furcy», qui correspond aux papiers de Louis Gilbert Boucher, procureur général de la cour royale de Bourbon, principal soutien de Furcy.

L’histoire de Furcy avait déjà inspiré la pièce de Francky Lauret et d’Erick Isana « Fer6 » qui a été jouée plus d’une centaine de fois à La Réunion, à Paris ainsi que lors du vernissage de l’exposition en décembre 2019 ; la création Liberté Plastik de Sophie Bazin et Johary Ravoloson (alias Arius et Mary Batiskaf) en 1998 ; la publication du livre de Mohammed Aïssaoui, l’affaire de l’esclave Furcy (Prix Renaudot 2010) ; la chanson L’or de Furcy du musicien Kaf Malbar…

Le Département se réjouit de la sortie du film de Pierre Lane ce jeudi 13 mai qui est une nouvelle contribution à la compréhension de l’histoire de l’esclavage et des résistances qui lui ont été opposées à La Réunion et plus largement dans l’océan Indien.

FURCY, LE PROCÈS DE LA LIBERTÉ

Un film de 52’, écrit et réalisé par Pierre Lane

Produit par Fabienne Servan Schreiber et Estelle Mauriac

En coproduction avec le studio d’animation Gao Shan Pictures et France Télévisions

Diffusion le jeudi 13 mai 2021 sur le portail Outre-mer 1ère dans le cadre des «  Jeudis du doc » à 18H.

Une autre diffusion se fera sur France 3 dans le cadre de « La ligne Bleue Outre-mer » à 00h45.

Le film sera disponible en replay sur France.tv pendant 7 jours.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le Cube à St-Denis : les travaux du projet vont bon train

Article suivant

Bras-Panon : les journées agricoles continuent ce vendredi et dimanche

Free Dom