/

Paris : un salon qui promet pour les 37 exposants de la Réunion

2 min de lecture

Le 60e Salon international de l’agriculture (SIA) a officiellement ouvert ses portes le samedi 24 février, inauguré par le Président de la République. Au « Village Réunion » du Conseil départemental – 800 m2 organisés en 7 îlots qui accueillent 37 exposants à l’étage du Hall 5.2 -, tout était prêt pour recevoir les visiteurs, toujours très nombreux pour cette incontournable manifestation.

« Depuis cinq ans, nous avons mis les moyens pour offrir aux exposants un espace de qualité pour bien travailler et bien accueillir les visiteurs, explique Serge Hoareau, vice-Président du Département délégué aux Affaires agricoles. Cet espace est le point central du pavillon outre-mer, et il impressionne toujours nos collègues des autres territoires. » Pour cette ouverture, qui précède l’inauguration officielle du Village programmée lundi 26 février, Serge Hoareau espérait que les exposants réunionnais rencontreront, jusqu’au 3 mars, le même succès que l’an dernier : « Les Hexagonaux viennent chercher de l’évasion et nous sommes là pour leur en offrir. Je n’ai aucun doute sur la qualité des produits présentés. Je souhaite à tous nos exposants un excellent 60e Salon international de l’agriculture ! »

Côté VIP, c’est Miss Réunion 2024, Mélanie Odules, qui arpentait la première les allées du « Village Réunion ». « Je suis là pour promouvoir mon île et c’est un grand plaisir de le faire », commentait la jeune femme en se prêtant de bonne grâce aux nombreuses demandes de photos des exposants. « Je suis là pour quelques jours et j’aurais le temps de faire le tour de tout le monde » les rassurait-elle.

De premiers visiteurs pressés et précis

Les exposants réunionnais les attendaient pour tester l’accueil de leurs produits, ils sont arrivés dès l’ouverture des portes. Les premiers visiteurs étaient des visiteuses. Florence d’abord, une quinquagénaire parisienne qui a profité d’être également exposante dans un autre pavillon pour venir au « Village Réunion » avant la foule. Et pour filer droit vers le stand de l’Arifel pour acheter des fruits de la passion, avant de rejoindre celui de la Bananeraie de Bourbon de Kati Payet. « J’ai acheté deux pots de mangue verte et gingembre l’an dernier et j’en ai rêvé toute l’année. J’ai même cherché sur Internet pour être sûre qu’ils revenaient cette année », glissait la cliente en faisant le plein pour 2024.

« Cela fait plaisir d’entendre ça, commentait Kati Payet. C’est pour ça qu’on vient. Et comme on a failli ne pas y être, je suis très contente. » A l’aube de sa sixième participation, la productrice rassurait aussi ses fidèles clients de l’Hexagone : oui, les pots de « Piment Mafana » sont bien là.

Touhamia et ses filles étaient aussi très pressées de rejoindre les stands réunionnais pour retrouver le miel letchis qu’elles avaient découvert par hasard l’an dernier, lors de la précédente édition du SIA. Et pour le retrouver, elles goûtaient, et regoûtaient. Ce que tous les visiteurs feront jusqu’au 3 mars.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Conseil municipal du Tampon samedi : 50 affaires cruciales pour le développement de la commune (Photos-Vidéo)

Article suivant

Paris : la cheffe Sabine Dijoux flatte les papilles au Salon de l’Agriculture

Free Dom