St-Denis : Dana Virin, Miss Réunion, au collège Saint-Michel

1 min de lecture
8

Invitée par « Le Mich Mich », journal du Collège Saint-Michel (Saint-Denis), Dana Virin était présente pour parler des violences intrafamiliales et conjugales aux côtés de la Police Nationale.

Après un accueil en fanfare, Miss Réunion 2021 a pu échanger avec une trentaine de collégiens sur le sujet du jour sous la houlette de Blandine Fraysse, professeure de français.

Beaucoup de questions très intéressantes et pertinentes ont été posées à Dana Virin, à Stéphanie Robert, brigadier-chef, à Isabelle Richet, intervenante sociale, et Sébastien Tétia, chargé de communication à la Police Nationale.

« Ce fut un excellent moment de partage au sujet d’une cause que je défends et pour laquelle je travaille en étroite collaboration avec la Police Nationale de La Réunion, et également avec l’équipe de Camille Chaize au Ministère de l’Intérieur » dit Dana Virin.

 

8 Commentaires

  1. C est quoi le but de sa visite ? Promulgué le parcours comment devenir miss ? Si c est ça qu on montre aux élèves déjà mal éduqués et mal habillés ça promet

  2. Avant de vous exhiber avec un QI qui frôle le plancher dans une école , apprenez à nos enfants ce que vous représentez n est pas un métier d avenir mais que vous êtes artificielle et juste une façade sans cervelle . Nos enfants méritent de voir autre chose qu une miss qu on manipule . Svp chers enseignants montrer de bons exemples à nos enfants mais pas ça .

  3. A t elle subi des violences conjugales pour en parler ? MDR ! Elle doit plutôt parler des critiques envers ses parents qu on appelle INGRATITUDE

  4. Mon Dieu regardé la main de la police femme écartant le pauvre ti garçon comme si lo miss réunion le 1 président des états unis comme donne film ou 1 star américain.fallait pa ni ds l école si li croit li le en danger.pfff

    • Que vous soyez pour ou contre ; des élections de miss y en aura toujours. Continuez à faire des enfants et de très beaux surtout. A maria (portougaisch) ? C’est pour pas que l’enfant ne se fasse mal. Vous avez remarquer la photo au-dessus ? Il avait l’air d’être très intéressé par notre miss ce petit. Ça impressionne toujours à cet âge là. Toujours donner du rêve aux enfants. En 1978 Evelyne Pongerard a été couronnée miss et nous aurions tous été aussi impressionné que lui sur la photo.

Répondre à Pas un exemple Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Premier tour de la présidentielle : les réactions se multiplient sur l’île de La Réunion

Article suivant

Saint-Leu : la tentative d’enlèvement était imaginaire, l’enfant avait tout inventé

Free Dom