//

St-Denis : Éricka Bareigts fait son bilan à mi-chemin (VIDÉO)

3 min de lecture
8

Ce jeudi 22 septembre 2022, la maire de Saint-Denis, Éricka Bareigts, a dressé un bilan d’étape afin de mettre en avant ce qui a été concrétisé pendant ces 2 ans de mandature.  

La maire a mis un point d’honneur à souligner le « Nou di Nou fé », rencontre qui se déroulera dans tous les quartiers de la ville. Les principaux thèmes de cette rencontre sont l’hyper proximité et les services techniques, la ville citoyenne, la ville fraternelle, la ville écologique et la ville moderne. Pendant cette entrevue, qui se passe du lundi 26 septembre au samedi 01 octobre, il y aura une prise de parole des élus municipaux avec comme nouveauté la prise de parole d’un citoyen de quartier.

Cette grande première de Nou di Nou  sera l’occasion de parler de la gestion du budget et de faire ressortir les transformations humaines. Ce sera aussi l’occasion de partager aux Dionysiens les projets portés par la ville comme les 30 km de pistes cyclables, les forêts urbaines, le Téléférik, les 2000 arbres plantés au cœur vert familial, plus de 600 manifestations organisées dont 180 dans le sport et la culture,… La maire confie que ce qu’elle retient de son mandat est les vacances éducatives au pied d’immeuble, les VEPI, qui est pour elle une innovation pour la réussite éducative des jeunes. 

L’engagement de campagne a été tenu à plus de 80 %

Pendant cette conférence, la maire du chef-lieu s’est exprimée sur les projets qui ont vu le jour à Saint-Denis depuis le début de sa mandature. Elle rappelle bien que l’engagement de campagne a été tenu à plus de 80 % malgré la situation sanitaire peu favorable à son début de mandat en juin 2020. « Malgré une gestion de crise Covid qui a duré plus de 12 mois, la vie ne s’est pas arrêtée là !« , ajoute-t-elle.

Cette rencontre de fin de mandat se clôturera le dimanche 02 octobre avec un nouveau temps de rencontre au Barachois où les dionysiens se rassembleront autour d’un pique-nique partagé avec des artistes tels que Daniel Waro ou Lindigo. Cet événement causera la fermeture du Barachois de 8 heures à 22 heures.

 

 

8 Commentaires

  1. Pour ma part un contrat de travail que je devais signer avec une association sportive intervenant durant le cadre scolaire à été annulé à cause de ses décisions politiques.
    Je vous remercie bcp Mme Bareight !
    Vive la précarité !

  2. tout va bien dans le meilleur des mondes lorsqu’il y a un problème c’est soit la faute de l’état soit la faute de la région soit la faute de l’Europe soit la faute du préfet soit la faute de la police soit la faute de la gendarmerie soit la faute de la spa etc…………………………

  3. La réalité est tout autre !

    Insécurité grandissante, nuisance sonore , chaussée trouée, coma circulatoire, sin dni ville fantôme les fins de semaine , aucune vision économique, une ville impropre pas un quartier où les immondices sont visibles , dépôts sauvages , les carcasses de véhicules , le nettoiement des rues abandonnées .

    On est loin de l’ancien maire Auguste Damase Legros (1971 – 1989) , une autre époque , en convient ! Une politique municipale au service de tous les dionysiens …

    Son programme , bèz zot guèl et donne toute à mon famille.

    On est mal bareigts

  4. Vous etes la continuité d’annette. sur le pole océan des propriétaires ont été expulsés pour faire quoi aujourd’hui ? un bois de boulogne version outre mer. E t oui Madame, ce lieu est connu la nuit comme lieu de prostitution. comment pouvez vous etre fier de ce projet? je croyais qu’il y avait un manque cruel de logements sociaux a la réunion!!! . Vous montrez bien votre peu d’intérêt a cette grosse partie de la population qui rencontre des difficultés a trouver un logement. Seulement pour ça, je vous décerne l’echarpe de la moke en tolle!!!

  5. En 40 ans je constate des travaux à Montgaillard. Des travaux d’intérêts collectifs. Presqu’une demi vie. Trop tard je ma cassé et laissé la place. Adieu sind ni la malheureuse

  6. 80 millions dans un téléphérique . 20 millions pour un parc sur le Pole Océan, quelques millions pour les pistes cyclables sur voix public. En attendant, les agents de st Denis y attend zot augmentation salaire depuis 40 ans . Voila le bilan de la mairie

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Eruption du Piton de la Fournaise : l’amplitude du trémor éruptif a ré-augmenté

Article suivant

TCO : le dispositif BEKALI soutient les jeunes talents réunionnais (VIDEO)

Free Dom