Survol en coeur de Parc National : que faut-il savoir sur la nouvelle règlementation ?

3 min de lecture

Une mise à disposition du public s’est ouverte aujourd’hui et jusqu’au 15 aout inclus concernant l’évolution de la réglementation du survol motorisé en cœur du Parc national.

En effet,

  • D’une part, la réglementation actuelle semble difficilement lisible dans le langage aéronautique. Il est donc nécessaire de la simplifier pour la rendre plus accessible aux personnes susceptibles de l’appliquer.
  • D’autre part, les deux arrêtés existants visent uniquement les impacts des nuisances liés au survol sur l’avifaune. Or, l’activité de survol peut également avoir un impact sur le « Caractère » du Parc et plus précisément sur sa dimension de quiétude et de ressourcement.

Pour ces raisons, il a été décidé de prendre un nouvel arrêté en lieu et place des deux arrêtés actuellement en vigueur. Le projet de nouvelle réglementation du Parc national comporte trois points principaux :

  1. Dans certaines zones du cœur du Parc national où se trouvent des oiseaux endémiques en danger (Tuit-tuit, Pétrel de Barau, Pétrel noir de Bourbon), le survol motorisé (ainsi que les déposes et reprises en hélicoptère) est interdit en dessous d’une certaine hauteur, sauf autorisation dérogatoire pour certains motifs expressément énumérés par la Charte du Parc.
  2. Dans tous le cœur du Parc national de La Réunion, le survol et les déposes en hélicoptère liés aux besoins des manifestations publiques sont soumis à autorisation préalable du Directeur du Parc national.
  3. Sur 25 secteurs, le survol en drone (aéronef sans équipage à bord), qu’elle que soit la catégorie (ouverte ou spécifique) à titre professionnel ou de loisir est interdit dans un rayon de 200 mètres à partir de chacun des points géographiques, sauf autorisation dérogatoire pour certains motifs expressément énumérés par la Charte du Parc.
La consultation du public se tiendra du 11 juillet 2022 au 15 aout inclus.
Le projet de texte, ses annexes, ainsi qu’une note de présentation synthétique sont disponibles sous ce lien :
Chacun peut, à titre personnel, exprimer son un avis sur ce projet de réglementation (sous le même lien).

Les observations et propositions reçues après le 15 aout 2022 ne seront pas analysées. Ces documents sont également consultables sur support papier sur demande au siège du Parc national et en Préfecture.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

C’est la galère dans les rampes de la Montagne !

Article suivant

Pauvreté monétaire ou privation matérielle, deux approches différentes de mesurer la pauvreté

Free Dom