30 femmes se lancent pour un tour de l’île à vélo électrique en 3 jours !

7 min de lecture
6

Le « Tour de l’île K’Frine à vélo » est un événement organisé par l’Association Margot Run qui a lieu du 4 au 6 juin 2022. Cet événement est conçu pour des femmes – des K’Frines comme les appelle Margot, la Présidente de l’association. Une occasion pour 30 K’Frines de s’exprimer à vélo et de se dépasser physiquement et mentalement sans esprit de compétition. Ce tour de l’île respectera le rythme de chacune : un challenge dans le plaisir et la convivialité pour découvrir l’île autrement. Départ et arrivée prévus à St- Denis, c’est une grande boucle qui se fera sur 3 jours à vélo électrique. L’objectif est de sensibiliser les femmes à l’importance d’une pratique d’activité physique régulière et sensibiliser à l’endométriose. Les K’Frines profiteront de cette occasion pour recueillir des dons pour aider la toute jeune association « Endo Espoir Océan Indien ».

Margot Run, une association engagée pour la promotion de l’activité physique chez les femmes

L’Association Margot Run a été créée en 2003 et compte à ce jour une centaine d’adhérents. Sa Présidente est Marguerite Hoarau appelée plus couramment Margot par le monde du trail. Ex- traileuse, Margot a 15 « Grand Raid » dans les jambes. L’effort physique et le dépassement de soi, elle connaît et y a été confrontée dans le cadre des nombreuses courses faites à La Réunion et ailleurs. Désormais, elle souhaite partager sa passion pour le sport à des femmes, pas forcément sportives à la base. Entrainements, partage de son expérience, de sa motivation et de son dynamisme, les femmes qui passent par son association sont marquées par sa grande générosité et l’énergie qu’elle met à leur faire comprendre par elle-même que « nou K’Frines nou lé kapab ».

Après 4 éditions de l’événement annuel « Rando K’Frine » – longue randonnée organisée en montagne au mois d’octobre, Margot et son équipe s’attaquent cette fois à l’organisation d’un tour de l’île à vélo.

Les étapes du « Tour de l’île K’Frine à vélo »

Le départ du tour de l’île se fera le samedi 4 juin à 7H sur le Barachois devant le casino de St-Denis. Les participantes se lanceront – bien entourées – sur la route du littoral avec comme objectif de rejoindre la ville de l’Etang-Salé avant la fin de la journée.

2ème jour, le dimanche 5 juin, le départ se fera également aux alentours de 7H au camping de l’Etang-Salé où les K’Frines s’envoleront vers la ville de Ste-Rose. Au programme, elles auront à traverser le Grand Sud sauvage et seront très probablement charmées par le paysage que donneront les coulées volcaniques depuis la route nationale.

Lundi 6 juin, dernière journée à vélo, les participantes rallieront Ste-Rose à St-Denis avec une arrivée prévue vers 15H sur la piste de karting de la Jamaïque, là où les attendront maris et enfants fiers de leur K’Frine.

Souhait de profiter de cet événement pour sensibiliser à l’endométriose

La sensibilisation à l’endométriose est une cause qui nous concerne toutes et tous. Margot Run, associée à l’association FRéA (Femmes Réunionnaises en Action), souhaite profiter de l’événement « Tour de l’île K’Frine à vélo » pour mettre à l’honneur l’association Endo Espoir Océan Indien.

Une collecte de fonds sera organisée tout au long de ces 3 jours pour aider cette jeune association à déployer ses actions. Aussi, à chaque point de ravitaillement des K’Frines, un stand d’accueil sera mis en place afin de permettre au grand public d’y contribuer.

Autres que l’endométriose, les K’Frines soutiendront également la lutte contre le cancer en portant un tee- shirt rose le 1er jour et la lutte contre les violences faites aux femmes avec un tee-shirt vert.

L’endométriose est une maladie gynécologique chronique de la femme en âge de procréer et qui peut provoquer des douleurs chroniques. Sur le plan médical, elle se caractérise par la présence anormale d’endomètre (muqueuse utérine) en dehors de la cavité́ utérine. Parfois asymptomatique, elle peut aussi se manifester par des règles abondantes, de violentes douleurs et dans certains cas, l’infertilité.

6 Commentaires

  1. Aow.
    Le niveau « Fond de cuvette de l’humanité » a été atteint en un temps record.
    Le « Guiness book » a été alerté et surpris qu’il y avait des « Humains » sur ce minuscule caillou.
    Enfin « Humains » au sens de l’ADN évidemment.

  2. « se dépasser physiquement »
    Le tour de l’Île qui fait à peine 240 Km, en 3 jours, sur un vélo électrique, c’est vraiment pas se dépasser physiquement !
    J’ai plus de 60 ans, et je vous fais ça sur un vrai vélo, sans assistance, et 1 journée suffit, sans se sortir les tripes !

Répondre à Joseph Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Appel aux auditeurs pour des archives photos et vidéos des années 50/60/70

Article suivant

Agression sur la plage… sur fond de selfie d’une personnalité

Free Dom