Retour de l’état d’urgence sanitaire à La Réunion jusqu’au 31 mars 2022

6 min de lecture
19

La réactivation de l’état d’urgence sanitaire dans notre île donne la possibilité au préfet de mettre en place un couvre-feu et un confinement.

« Déclaration de l’état d’urgence sanitaire à La Réunion jusqu’au 31 mars 2022. Un amendement sera déposé pour rendre cet état d’urgence applicable en Martinique jusqu’à cette même date.
Il permettra de prendre des mesures proportionnées face à la reprise de l’épidémie. »

Le Ministère des Outre-mer a déclaré par le biais d’un communiqué de presse :

« Déclaration de l’état d’urgence sanitaire à La Réunion et en Martinique

Le Premier ministre a présenté un décret déclarant l’état d’urgence sanitaire à La Réunion et en Martinique.

Depuis la vague épidémique observée cet été en Martinique, dont la fulgurances et l’ampleur avaient justifié la déclaration de l’état d’urgence sanitaire à compter du 14 juillet 2021, le virus SARS-CoV-2 continue à circuler activement dans ce territoire, où le taux d’incidence mesuré sur une période de sept jours consécutifs est toujours supérieur à 180 cas pour 100 000 habitants, alors que des mesures de couvre-feu sont en cours d’application. En raison du maintien de cette circulation virale à un niveau élevé depuis plusieurs mois et de la couverture vaccinale encore insuffisante de la population, moins de 40 % des habitants ayant reçu au moins une dose de vaccin, la pression hospitalière reste très forte, avec un taux d’occupation des lits de réanimation supérieur à 120 % de la capacité initiale du territoire, dans un contexte où la situation sanitaire en métropole rend plus difficile l’envoi de renforts ou l’organisation d’évacuations sanitaires. Pour protéger la population, la situation sanitaire impose ainsi que des mesures d’interdiction de déplacement hors du domicile, que seul l’état d’urgence sanitaire permet de prendre, continuent à être mises en œuvre au-delà du 31 décembre 2021, date à laquelle l’état d’urgence doit en principe prendre fin dans ce territoire.

La situation sanitaire se dégrade par ailleurs très fortement à La Réunion, où l’état d’urgence sanitaire avait également été déclaré à compter du 14 juillet 2021, puis prorogé par le législateur jusqu’au 15 novembre 2021, avant que le décret n° 2021-1328 du 13 octobre 2021 n’y mette un terme anticipé au 15 octobre 2021. A la date du 22 décembre 2021, le taux d’incidence s’élève ainsi à 577 cas pour 100 000 habitants, en hausse de 46,6 % sur sept jours glissants. Une telle augmentation de la circulation virale entraine une hausse rapide des hospitalisations, alors que 63 % seulement de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

Compte tenu de son niveau de circulation en Martinique et à La Réunion, y compris du variant Omicron, des capacités hospitalières de ces territoires et de la couverture vaccinale de leur population, l’épidémie de covid-19 constitue une catastrophe sanitaire mettant en péril, par sa nature et sa gravité, la santé de la population, justifiant que l’état d’urgence sanitaire y soit déclaré, afin que les mesures strictement proportionnées aux risques sanitaires encourus et appropriées aux circonstances de temps et de lieu puissent être prises. Le Premier ministre a par ailleurs présenté au conseil des ministres un projet de loi rendant cet état d’urgence sanitaire applicable jusqu’au 31 mars 2022 à La Réunion, et le Gouvernement déposera en cours de discussion parlementaire un amendement visant à rendre cet état d’urgence sanitaire applicable jusqu’à cette même date en Martinique.

En application de l’article L. 3131-13 du code de la santé publique, l’Assemblée nationale et le Sénat seront informés sans délai des mesures prises par le Gouvernement au titre de l’état d’urgence sanitaire et les données scientifiques disponibles sur la situation sanitaire qui ont motivé la décision de le déclarer seront rendues publiques. »

19 Commentaires

  1. Haha…la réunion plus de 60% de vacciné bien plus que tous les autres iles et nou voilà en etats d’urgence sanitaire…mdr la 4eme dose vite tres vite….jesper que lé vacciné ne vont pas ralé car sa serait inadmissible et en mars 2022 un nouvo vaccin com sa se serait top…

  2. « . Dans l’après-midi, des interventions philosophiques et juridiques ont eu lieu avec des médecins. Cinq interventions françaises très attendues se sont tenues : Hubert Dubiolles (médecin hospitalier), Virginie de Araujo (avocate au barreau de Paris), Philippe Guillemant (physicien et spécialiste en I.A), Jean-Dominique Michel (anthropologue en santé publique), Laurent Mucchielli (sociologue spécialiste en délinquance).

    Les objectifs centraux de cette commission étaient les suivants :

    Travailler en collaboration avec les Français,
    Travailler avec les parlementaires,
    Écrire une newsletter pour les magistrats et les politiques pour expliquer la position juridique italienne et des autres pays,
    Rendre publique les vraies données scientifiques analysées par une coordination scientifique.
    Plusieurs thématiques ont été abordées lors de ce congrès, dont la pharmacovigilance active, la « vaccination » des enfants et des jeunes, la création d’une nouvelle information, le recueil de témoignages, la stratégie de la population face aux politiques liées à la santé.

    Sur ce domaine de la stratégie, le philosophe Giorgio Agamben a émis des doutes sur la place du droit dans la crise sociale actuelle :

    « Il faut passer à des formes d’action plus concrètes. On peut continuer la bataille au nom du droit, tactiquement, cela est possible, mais stratégiquement cela peut s’avérer inutile dans le sens où face à un gouvernement qui ignore la légalité, il me semble vain d’invoquer des droits.
    Je le répète : quel sens cela aurait eu d’invoquer des droits devant Hitler et Staline ? Cela n’a pas de sens ».

  3. « Ces chiffres sont impressionnants, et nous ne chercherons pas à les discuter,
    mais même s’ils sont plus proches de la réalité que le décompte officiel,
    cela n’empêche pas de suivre l’évolution de l’épidémie dans chaque état.

    Par exemple ce site fournit — du moins jusqu’au 31 octobre 2021 — diverses données, notamment le taux de positivité des tests état par état
    et district par district ; or, en général, le taux de positivité des tests suit relativement fidèlement la situation épidémique,
    plus fidèlement en tout cas que le nombre de « cas détectés », qui dépend des variations du nombre de tests effectués.

    Et la sous-estimation des décès n’a pas d’impact sur les résultats des tests.
    On peut donc voir que depuis mi-juin, sur les dizaines ou centaines de milliers de tests qui sont effectués chaque jour en Uttar Pradesh, le taux de positivité n’est jamais passé au-dessus de 0,1% entre mi-juin et la fin de des mises à jour du site.

    Cet article de la mi-novembre, indique qu’en 24 heures, sur 158 000 tests effectués en Uttar Pradesh, 12 se sont révélés positifs.

    Le Punjab, le Bihar, Delhi etc. ont suivi le même chemin, tandis que le Kerala ou le Mizoram gardaient des taux de positivité proches de 10%. »

    • Mr Dct Piick pour l’instant on parle de la France plus précisément la Réunion . Vous faites du copier coller , savez vous au moins qu’en Inde les intouchables sont moins considérés que les animaux , déjà hors période covid ils ne sont pas comptabilisés mettez vous ça dans le Crâne , étant donné que ces gens représente 15% de la population en Inde le calcul est vite fait ( 1,2 milliards x15÷100 ce qui donne le résultat inconnu dans votre message = 180 millions de personnes .

  4. Mr Dct Piick pour l’instant on parle de la France plus précisément la Réunion . Vous faites du copier coller , savez vous au moins qu’en Inde les intouchables sont moins considérés que les animaux , déjà hors période covid ils ne sont pas comptabilisés mettez vous ça dans le Crâne , étant donné que ces gens représente 15% de la population en Inde le calcul est vite fait ( 1,2 milliards x15÷100 ce qui donne le résultat inconnu dans votre message = 180 millions de personnes .

  5. Si c’était vraiment grave les écoles seraient fermées. Les écoles restent ouvertes , foutez nous la paix. Y a rien de grave on continue à vivre
    Continuez à causer c’est comme si vous pissiez dans un violon

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Aller aux urgences deviendra payant en 2022 !

Article suivant

Le Festival du Zouk reporté au 14 mai 2022

Free Dom