“Agir Pour Mada” : 45 000 euros récoltés et 23 000 familles nourries à Madagascar (VIDÉO)

8 min de lecture

L’association “AGIR POUR MADA” a  tenu une conférence de presse ce samedi matin, 21 août 2021, à Bras-Panon en présence du maire Jeannick Atchapa et de l’adjointe Clémentine Igoufe. Objectif : annoncer le lancement d’une nouvelle mission de solidarité afin de venir en aide aux victimes de la famine qui frappe le Sud de Madagascar. Fort du succès de la première opération, les responsables de cette initiative vont donc renouveler l’opération humanitaire. Plusieurs artistes locaux qui participent à cette action caritative se sont retrouvés ce matin à la mairie de Bras-Panon aux côtés des responsables d’associations, parties prenantes de cette opération, à savoir Dany Mivan (président de la Fédération des associations malgaches à la Réunion), Jocelyne Mardom (présidente de la MDA de Saint-Benoit). A noter qu’au terme de cette conférence de presse, l’association “Nout Zanset nout limyèr” représentée par Clémentine Igoufe a fait don de 150 euros à “Agir Pour Mada”.

“AGIR pour MADA” est parti des interrogations suivantes : “Face aux nouvelles images insoutenables de la famine, qui sévit dans le Sud de Madagascar, que peut-on faire ? Face aux nombreux cas de décès, dont plusieurs enfants, peut-on agir ?” Très vite, grâce à la générosité des Réunionnaises et des Réunionnais, et à la détermination de ses responsables, l’association a réagi. Elle a fait ses preuves en octobre et novembre 2020 comme en témoignent les multiples photos et vidéos figurant dans le dossier de presse. Photos et vidéos faites sur place à Madagascar. “Agir Pour Mada”pu mobiliser toutes les bonnes volontés.

“Agir Pour Mada” a récolté 45 277€, distribué 3 850 colis alimentaires, soit 77 tonnes de produits alimentaires ayant permis de nourrir 23 500 personnes pendant 15 jours

Les photos et les vidéos de ces actions sont accessibles sur Facebook et sur feomadagascar.com.  On peut y voir 15 jeunes bénévoles de l’association AGIR POUR DIEGO qui distribuent les colis et envoient les photos et vidéos des actions réalisées dans chacun des villages bénéficiaires.La mobilisation à la Réunion lors de la première opération en 2020 a été intense.

les fonds collectés sur la plateforme ont été  envoyés à Madagascar pour réaliser l’opération car le contexte sanitaire entraînant l’absence de liaison aérienne entre la Réunion et Madagascar n’a pas permis d’acheminer directement des denrées alimentaires à partir d’ici. Sans compter le coût exorbitant du fret.

“La mission n’est pas aisée : les jeunes arrivent de Diégo et de Tana, ils achètent les denrées sur place, confectionnent les colis, réunissent les bénéficiaires au milieu du village où les colis sont disposés. Les représentants de chaque famille sont appelés pour récupérer le colis. “Au risque d’insister, toutes les photos et vidéos publiées sur Facebook, sur agirpourmada.org et feomadagascar.com attestent que les dons ont profité totalement aux sinistrés”, ont martelé les responsables de l’association. “Les photos et les vidéos envoyées après chaque distribution sont les preuves que chaque centime donné profite réellement aux victimes”.

A noter que 80% des fonds récoltés en 2020 proviennent de la Réunion. Comme l’int précisé, ce matin, les responsables d’Agir Pour Mada, “la réussite de la première expérience de 2020 nous a encouragés à rééditer l’opération. “Nous renouvelons l’appel à la générosité de tous. Toutes les initiatives sont les bienvenues car le chantier est immense”. Le maire de Bras-Panon, sensible à ce problème qui touche des centaines de milliers de familles, pour ne pas dire des milliers, s’associe à cette cause.

Pour 2021, “Agir Pour Mada” prévoit encore la distribution de colis alimentaires. Une distributions en cours depuis le 15 Août L’équipe est de nouveau opérationnelle. D’où l’appel lancé à la mobilisation de la Diaspora malgache de la Réunion et du monde ainsi qu’à de tous les amoureux de Madagascar”

L’association, très active, qui joue la transparence tient à rappeler le contenu d’un colis : 10 kg de riz, 1 litre d’huile, 1 kg de sucre, 1 kg grains secs (Kodry), 1 kg d’haricots,  1 kg maïs,

2 savons, 2 sachets de sel, 1 lait concentré, 1 farilac (si famille avec bébé) et des friandises.

Chaque colis est d’une valeur de 13€. Un colis alimentaire est destiné à nourrir une famille de 5 à 6 personnes pendant deux semaines.

Parallèlement à la distribution des colis alimentaires dans le cadre de ce deuxième volet, l’équipe a lancé des études sur le terrain pour la mise en place de projets à moyen et à long termes. Quelques pistes sont à l’étude : réalisation de puits, création de jardins potagers collectifs, création de structures d’élevage.

Dans le même temps, à la Réunion, des artistes ont composé et enregistré un hymne à la solidarité en faveur de la population victime de la famine dans le Sud. Il s’agit de Soan, Nono (Kiltir), David Louisin, Olivier Araste (Lindigo), Mamiso et Njiva (Mamiso Trio), Noé et Dany Latchimy (Black Beat), Stéphane Perrin (Fano Design et Vetso.

Des artistes au grand cœur qui n’ont pas hésité à s’investir en faveur de cette population qui souffre. Certains artistes pourront se rendre sur place pour suivre le bon déroulement de l’opération, dès le retour des vols Réunion/Mada.

Pour vos dons, rendez-vous sur la plateforme www.agirpourmada.org pour : suivre le déroulement de l’opération, pratiquement en temps réel, connaître le montant des sommes collectées. Agir Pour Mada compte beaucoup sur la générosité des Réunionnais pour cette deuxième opération car la famine continue à faire des dégâts  à Madagascar, pas loin de chez nous.

Y.M.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

6e samedi de mobilisation anti-pass sanitaire à La Réunion

Article suivant

Intrusion dans les locaux de la mairie de St-Pierre : le préfet, Jacques Billant, condamne

Free Dom