ATTENTION, challenge dangereux, inhalation de déodorants chez les ados, déjà 1 mort

1 min de lecture
6

Dimanche 11 avril 2021, un jeune homme, élève en seconde,  a été retrouvé mort, couché sur le ventre sous sa couette, dans son lit, dans sa main, il tient encore un aérosol de déodorant.

Le jeune homme est décédé des suites d’une asphyxie, il aurait inhalé le contenu de cinq bouteilles de déodorant qui ont été retrouvés dans la poubelle de sa chambre.

Rappelons la présence de butane qui provoque le ralentissement du rythme cardiaque, pouvant conduire à une arythmie et une mort subite.

L’utilisation du déodorant comme un “stupéfiant low cost” semble se répandre chez les adolescents, un véritable danger.

6 Commentaires

  1. “cinq bouteilles de déodorant” donc environ 200 mlx5 = 1000 ml soit 1 litre au maximum, car dans les 200 ml de la bombe, il y a aussi le parfum.
    Un bouteille de butane, c’est 13 Kg, soit 65 bombes aérosol de parfum, imaginez le coût à “s’éclater” avec ces aérosols, préférez les stations !

  2. Que se passe-t-il dans la tête des jeunes pour faire une chose pareil ! Ils ne pensent même à la peine qu’ils peuvent causer à leur famille ? Perdre la vie aussi jeune. Que son âme repose en paix.

  3. En primaire té la colle forte. La pas amène ziskà la mort mais en vieillissant y wa que y bat’ su deux cylindres ! Na certains y trouve un “affaire” qui rale a zot dedans et y gaigne pu contrôle rien. 1 litre déo ? Sniffer en un seul coup ? Qui noré maginé hein ? Aou même des fois ou veut pas trop utiliser au contact la peau -à cause cancer- et zot, y envoye la dose directe au cerveau ! Pfff ! Lé triste solment.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Concours international d’éloquence à Paris : la Réunionnaise Amélie Cassagne finaliste !

Article suivant

Madagascar, le vol prévu ce jour à destination de la Réunion est annulé

Free Dom