Bernard Picardo : « Nous avons réalisé plus de 95% de notre programme de 2016 malgré la Covid» (VIDÉOS)

2 min de lecture
6

Bernard Picardo, président sortant de la Chambre des métiers et de l’artisanat de la Réunion (CMAR), a tenu une conférence de presse ce matin (mercredi 29 septembre 2021) chez Gilbert, un artisan du Froid dans la zone artisanale de Bras-Panon. L’occasion pour lui de présenter ses colistiers en vue de l’élection qui se déroulera du 1er au 14 octobre prochains. Pas moins de 26 000 artisans seront en effet appelés à se prononcer via le vote par correspondance ou le vote électronique.

Bernard Picardo qui termine son deuxième mandat à la présidence de la CMAR postulera de nouveau. Il rappelé, ce matin, que l’artisanat à la Réunion « fait vivre près de 50 000 familles, soit environ 200 000 personnes ». Concernant les critiques émises par ses adversaires à savoir Didier Mazeau (l’un de ses vice-présidents actuellement), Jean-Charles Nagou ou encore Giraud Payet (associé à Jean-François Maillot et Hugues Atchy) notamment à propos de  son bilan, Bernard Picardo signale  que « malgré la crise sanitaire qui a fortement impacté le secteur de l’artisanat, plus de 95% de son programme de 2016 a été réalisé ». Ecoutez le président sortant de la CMAR, il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Concernant les actions qu’il compte mettre en place s’il est de nouveau élu et la critique des autres candidats relative au « cumul de mandats » puisqu’il siège à la Région (dans la majorité de 2015 à 2021 et au sein de l’opposition depuis juin dernier), au conseil municipal du Tampon et à la CASUD (dans la majorité), Bernard Picardo répond qu’il mettra « encore plus l’accent sur la proximité et sur la communication ». Quant au cumul de mandats, il précise « que tout se fait dans le respect de la loi ».

Concernant la critique selon laquelle il « a abandonné les artisans », le président sortant répond qu’il n’a jamais cessé de rendre visite aux chefs d’entreprises depuis qu’il se trouve à la tête de la Chambre. « Il suffit de reprendre les photos des visites pour voir que même ceux qui critiquent aujourd’hui étaient bel et bien présents à ce moment là à mes côtés lors de ses visites dans les entreprises », insiste-t-il avec un petit sourire ironique.

Bernard Picardo annonce qu’en cas de victoire, il va créer une web-télé afin d’informer en permanence les artisans sur l’actualité de la Chambre des métiers et sur toutes les lois relatives à l’artisanat « car les artisans se lèvent tôt pour aller travailler et se couchent tard ; Ils n’ont pas toujours le temps de s’informer des dernières réformes et même des mesures gouvernementales ou européennes en leur faveur. Grâce à cette web-télé, ils auront cet outil sous la main, à leur disposition », souligne-t-il.

Bernard Picardo estime par ailleurs que « même si beaucoup a été déjà fait en matière de formation des artisans, nous allons encore mettre l’accent sur ce volet afin d’accompagner au maximum les chefs d’entreprises ». Et quand on lui demande s’il craint ses concurrents, il répond en toute sérénité : « on ne peut pas craindre ses collègues. Quel que soit le résultat du scrutin, nous sommes avant tout des artisans avant d’être des candidats, et nous serons appelés, demain, à travailler ensemble ».

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
6 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

St-Benoit : un jeune casse sa voiture, le propriétaire le poursuit avec un sabre

Article suivant

Piton des Neiges : le volcan endormi pourrait-il se réveiller bientôt ?

Free Dom