Bilan des feux de forêt : environ ha parcourus par un incendie en 2020 à La Réunion

4 min de lecture
1

En 2020, La Réunion a fait face à la 2ème saison la plus sèche depuis 49 ans avec un déficit des réserves en eau près de 65%. Le territoire a été particulièrement touché par les feux de forêts, de broussailles et de canne qui ont au total environ 600 ha ont été parcourus par un incendie en 2020, nécessitant plus de 850 interventions.

La saison « Feu de forêts » 2020 a été marquée par le déploiement de renforts nationaux dans la lutte contre l’incendie du Maïdo.
Au total, 80 sapeurs ont été engagés avec un détachement de 40 personnes des Formations militaires de la Sécurité civile (ForMiSC) de 40 sapeurs sauveteurs est venu renforcer les 130 sapeurs-pompiers mobilisés dans la lutte contre cet
incendie.
Cette mission de renfort est restée 15 jours sur le territoire, apportant son concours à une maitrise rapide de l’incendie.
Sébastien Lecornu, Ministre des Outre-mer a assisté aux opérations de lutte contre l’incendie.

90 % des départs de feux sont d’origine anthropique.
L’activité humaine est la principale cause de déclenchement d’incendies, que ce soit du fait d’une activité économique (chantiers de BTP, activités agricoles, dilatation des câbles électriques…) ou bien d’une activité du quotidien (mégots de cigarettes, barbecues ou feux de camps, incendie de véhicules ou de poubelle…).

1 feu sur 2 d’origine anthropique est dû à des imprudences ou des comportements dangereux (feux de bivouacs, pique-niques,
travaux qui génèrent des étincelles, mégot de cigarette jeté en pleine nature).

La prévention du risque incendie passe avant tout par des comportements responsables des usagers des milieux naturels. Bien que des acteurs locaux, très impliqués, mènent des actions  de prévention récurrentes toute l’année, certains conseils et bons comportements méritent encore d’être diffusés et rappelés.
C’est pourquoi le ministère de la Transition écologique et solidaire, en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, relance une campagne nationale de sensibilisation et de prévention du risque incendie.

Le but est de diffuser les conseils à suivre face au risque de feux de forêt, tant pour veiller à ne pas être la cause d’un départ de feu que pour s’en protéger

Pour ancrer les bons réflexes, les messages de prudence et de prévention doivent être répétés dans le temps afin que le plus grand nombre s’approprie les comportements permettant de sauver des vies.
Pour la 4ème année consécutive, le ministère de la transition écologique et solidaire, en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, se mobilise pour prévenir et anticiper le départ des feux de forêt.
Il s’agit d’acculturer les populations aux risques, de prévenir et d’inculquer les bons gestes par rapport à ces phénomènes qui s’amplifient avec les changements climatiques.

1 Commentaire

  1. Oté Sinusoîde, il faut relire ot texte avant de publier …..lé incompréhensible et en plus néna des fautes !
    I donne pas tro l’envie de lire tes articles !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Belle surprise pour la Brigade Canine de la DDSP 974 !

Article suivant

Festival de la rando : rendez-vous au Maïdo les 9 et 10 octobre

Free Dom