Trop peu de nourriture dans les cantines scolaires de La Possession ? La commune dénonce une campagne de désinformation

3 min de lecture
21

C’est un parent mécontent qui a poussé un gros coup de gueule cet après-midi sur les ondes des Free Dom. Il dénonce en fait la situation dans la cantine scolaire à La Possession. Dans l’assiette, il remarque notamment de la salade et une petite quantité de pommes de terre. « C’est très peu« , s’indigne-t-il. Ce, comparé notamment aux tarifs qui ont augmenté de 4,10 % lors de la rentrée. Il affirme avoir payé 135 euros par mois pour la cantine scolaire de ses trois enfants.

Image d’un parent d’élèves mécontent

Droit de réponse de la commune

Dans le cadre de l’article paru sur le repas servi aujourd’hui dans les cantines, la Ville de La Possession tient à porter à connaissance des parents qu’il s’agit d’une campagne de désinformation dont la Ville est régulièrement victime à travers les réseaux sociaux.

Aujourd’hui au menu des cantines un repas végétarien composé de salade et d’un gratin de pommes de terre accompagné d’un fruit a été servi aux enfants.

La Ville tient à rappeler que la qualité et la quantité nutritionnelle des repas servis à la Possession comme dans toutes les écoles de l’Île et de Métropole sont des pré-requis nationaux légalement et administrativement contrôlés par des diététiciens et ainsi respectés à chaque repas.

À ce titre, la Ville, en lien avec les diététiciens agréés, met un point d’honneur à apporter à chaque repas des enfants, de la variété, mais également à leur garantir des repas équilibrés.
Au sein des cantines, une démarche est entreprise notamment auprès des plus petits afin de les sensibiliser à l’importance du non-gaspillage alimentaire. Les enfants ont la possibilité bien entendu de se resservir.

La Ville de La Possession tient ainsi à réfuter toute accusation issue de cette campagne de désinformation et informe les parents qu’ils ont, en toute transparence, la possibilité de se rapprocher de la Vie Scolaire de la Ville au 0262 71 11 00 afin de venir au sein des écoles afin de partager les repas servis. Les parents ont aussi la possibilité de participer à l’élection des délégués de parents d’élèves afin de pouvoir participer à la commission des menus !

La Ville est particulièrement attachée à garantir aux enfants des repas sains et goûteux !

 

21 Commentaires

  1. Une bonne révolution voilà ce qu’ils méritent tous aux quatres coins du monde…
    L’éducation, les formations, les hôpitaux, EHPAD, les travailleurs, les retraités devraient être le centre de leurs préoccupations mais manque de chance nos dirigeants se gavent copieusement… Vive le Frexit

  2. Mi aimerai bien savoir comment elle a pu faire cette photo..? N importe qui peut entrer pendant l heure du repas comme ça….
    2 problèmes à régler la

    • Diponible librement sur le Facebook de la ville de la Possession, ils diffusent les repas quotidiennement et il n’y a pas lieu de se plaindre , il suffit d’aller voir, le problème est juste que les gens ne sont jamais contents !

  3. Ça c’est pas un menu équilibré. Té plus simple un plateau repas non? Parce que là, on dirait une assiette d’apéro… comela, y fait un tralé lo fion ziste pou le visuel avant ou té pas besoin lire le menu ziste à l’odér ou connait cossa té déjà servi dans out z’assiette et bande cantiniaire avant té perde pas lo temps après chaque marmaille : « ou vé? Ou vé pas »? Ou té vé pas ou té laisse dans out plat. Na rienk fantaisie comela. Domoun pas contents même…

  4. Eh oui kiki c vrai ! Dire qu avant on était content d aller à l’ école le samedi rien que pour le pain sardine fait ça aujourd’hui parents i grève
    Quelle époque saine mais sans prise de tête

  5. Marie, moi ce n’était pas le pain sardine qui me faisait aller à l’école, mais vers 10h on avait droit à une pâte de fruit.
    C’était dans le Sud Ouest de la France, en plein hiver – pour lutter contre le froid
    Et bien ça réchauffait le corps et le coeur

    • comme de quoi la nostalgie quand ça nous tiens… faut vivre avec son époque, regarder vers l’avenir en tenant compte des erreurs et mettre en exergue le côté positif du passé. Il y a tout un protocole à respecter et derrière tout un personnel qui travaille pour le bien être de nos « pti bout ». N’oublions pas qu’à ce jour beaucoup de famille ne peuvent pas se permettre un repas complet à leurs enfants. Le restaurant scolaire est un privilège qui leur est accorder. Il vous est
      permis de s’investir davantage. La critique à souvent bon dos.

  6. à  » Marie  » et à  » à Marie  » : Nous on avait en plus, du Lovelac à 4h en sortant de l’école, servi aux élèves par les nénènes ( Cantinières ) de l’époque.
    C’était le bon temps ( Joinville ).
    Et effectivement, personne se plaignait de rien.
    Le monde change, quand tout devient plus accessible, c’est là qu’on se plaint.

  7. comme de quoi la nostalgie quand ça nous tiens… faut vivre avec son époque, regarder vers l’avenir en tenant compte des erreurs et mettre en exergue le côté positif du passé. Il y a tout un protocole à respecter et derrière tout un personnel qui travaille pour le bien être de nos « pti bout ». Il vous est
    permis de s’investir davantage.

  8. Il y a tout un protocole à respecter et derrière tout un personnel qui travaille pour le bien être de nos « pti bout ». Il est permis aux parents de s’investir davantage. Le choix du menu est respecté et diversifié et tiens compte également des fruits de saison, du terroir pour apprendre aux enfants le goût la texture etc des aliments,

    • Et bien voilà j’ai fais tout un tas de rectification car je m’étais dit que y a un truc qui plaisait pas à ces m’sieur-dames de la censure et voilà t-y pas qu’il y a tout un défilement de mes commentaires….au moins c’est dit. Y aura pas de confusion comme ça. Mais y a quand-même un truc qui cloche entre le temps de l’envoie et de la diffusion… m’enfin ! Pour un oui ou pour un non c’est censuré… alors cmt qu’on sait?

  9. Aretez ds vs plaindre ts les jours. Repas pe léger . Mieux pour la santé. Jamais content de Moune . Kossa zot i ve . Mange l avoande ts les jours ou bien burger.

  10. On paie pas la cantine pour que l’enfant ne mange pas à sa faim. Arrêtez avec vos repas végétariens aussi peu de enfants aime. Servez des plat typiquement réunionnais. On est à la réunion. Riz grains carry salade. On paie pour ça.

  11. Dans ce cas laisser les parents mettre les goûters à leur bon vouloir dans les sacs de leurs enfants, mes enfants ont très faim à la sortie de l école a chaque fois et on mange équilibré à la maison mais ils ne sont pas au régime . Ils ont besoin de ce qu il faut pour grandir. Merci

  12. Arrête un peu zot lé jamais content pour certains parents i fo le riz lo grains carry après quand marmaille i rentre collège la honte tellement zot lé géné de zot taille dit merci même si zot i paye que na un repas…pas tout de moune na un repas par jour komela regarde mada ….. créole maintenant i faut son zenfants i mange frite poisson pané burger rien la malbouffe et avec ça marmaille la bien manger…dit merci que i réapprend nos zenfants à mieux manger …de tout façon quand le zenfants grand nana la Sleeve li pourra dit merci à ses parents

  13. Mèt zot zenfan la cantine, paye 3,50€ lo repas. Après kan li mange pas repas com sa, viens commenter bande gatèr. Mi travaille, mi peu pas faire autremen, mi léobligémèt mon zenfan la cantine. Ici la Rényon, riz, grin carri. Lé bon. Arrete commenter bande domouney connais pas rien la.

Répondre à Jeanne Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Une battue organisée ce matin à Saint-Paul pour retrouver Kévin, disparu depuis le 8 janvier

Article suivant

Une antenne-relais SFR dégradée : subissez-vous des perturbations de votre réseau mobile ?

Free Dom