Contrat de Redressement en Outre-mer : St-Benoit signe un contrat novateur d’expérimentation

3 min de lecture
3

L’Etat soutient la commune de Saint-Benoit dans une démarche volontariste de redressement financier par la signature, ce lundi 12 juillet, d’un contrat d’accompagnement conclu à l’issu d’un travail concerté avec la Direction régionale des finances publiques, l’Agence Française de Développement et la Caisse Générale de Sécurité Sociale.

 COROM : une expérimentation inédite en soutien aux communes ultra-marines

 Dans le cadre de la loi de finances pour 2021, le Parlement a voté l’ouverture d’une enveloppe de 30 millions d’euros sur 3 ans pour financer des contrats d’accompagnement pluriannuel des communes en difficultés financières.

En février dernier, le ministère des Outre-mer met  en place le COROM. Un appel à candidatures a alors été lancé auprès des communes éligibles pour expérimenter ce nouveau dispositif sur la période 2021-2023. Seules 10 d’entre elles ont été retenues, parmi lesquelles figure la commune de Saint-Benoît.

Dans la cadre du dispositif COROM, l’Etat accompagne sur le long terme, par un appui technique, humain et financier, ces communes volontaires, en échange d’engagements de leur part pour le redressement pérenne de leurs finances.

 Trois engagements prioritaires

 A l’issu de travaux concertés, l’Etat accompagnera financièrement la commune de Saint-Benoit par le versement d’une dotation de fonctionnement à hauteur 840 000 d’euros. En contrepartie, la commune s’engage à :

  • Des réformes structurelles en matière de fiscalités,
  • La maitrise des dépenses de fonctionnement,
  • L’amélioration de la gestion de la chaîne des dépenses ou de la sincérité des comptes.

Une démarche vertueuse pour l’avenir de la collectivité

La commune de Saint-Benoit s’inscrit dés lors dans une démarche volontariste et vertueuse pour retrouver le chemin d’un meilleur équilibre permettant de revenir à une santé financière et  à terme réaliser des investissements attendus par les usagers notamment les travaux de l’école Denise Salai, l’aménagement du Front de mer, le Pôle Insertion de Sainte Anne et la piscine municipale.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Huguette Bello participe au renouvellement des instances de l’association de Région de France

Article suivant

Ligne des Bambous : accident entre une moto et une voiture

Free Dom