Contrôle technique des motos : justifié ou pas dès octobre 2022 ? Reportage de Charles Luylier

1 min de lecture
13

Cette fois-ci, les motards ne pourront plus y échapper : le contrôle technique pour les deux roues sera obligatoire au plus tard en octobre 2022, soit dans moins de 6 mois.

A priori, ce sont les plus de 125 cm3 qui devraient être concernés par ce contrôle qui à la Réunion, coûterait autour de 70 euros.

Alors comment les motard accueillent-ils cette décision ? Est-elle justifiée ?

Reportage AUDIO de Charles Luylier : 

 

13 Commentaires

  1. Tout à fait justifié. Il suffit de regarder l’état des pneus, de l’éclairage, de la plaque d’immatriculation de certaines moto pour comprendre la nécessité du contrôle. Et je ne parle pas du bruit et de la pollution ……..

  2. IL faut contrôler le bruit, l’état des pneus, la pollution, l’état de la plaque d’immatriculation que certaines motos ont de défaillant.

  3. Les amandes ne sont pas assez salées pour les motards ! Un simple PV devrait coûter au moins 1000 € pour dissuader certaines têtes dures …

    • Pas que pour les motards, en général les amandes on les consomme sucrées dans la frangipane d’une galette des rois notamment

      • Et les têtes secs comme ou qui écrit amandes avec un A, la scolarité devrait être obligatoire jusqu’à 30 ans… POUR NOAH 88 bien sûr

  4. Pour les scooters aussi , je pense que ce sont les plus bricolés , et ce sont eux qui sont les plus souvent « casse-cou » sur la route.

  5. Ouais, mais ils ne sont pas concernés les 50cc, déjà qu’ils roulent sans casque, sans gants, cyclos trafiqués, bruyant, fumant, volés, et les flics ferment les yeux, trop risqué !
    Il est bien plus aisé et sécure, de prendre la plaque d’un vrai motard en règle et qui paie ses impôts, mais comme ça ne rapporte pas assez, eh bien on rend le contrôle technique obligatoire.

    • Et toutes ces épaves qui boucannent et qui font un bruit d’enfer, est ce qu’elles ont le contrôle technique, ça m’etonnerai, si c’est le cas il y a un problème sérieux, au niveau des centres de contrôle.

  6. contrôler d’abord les 2 roues non autorisés sur les routes, non homologués, pot d’échappement, moteur poussé,pas de casque,pas assurances,pas de feux, st pierre vont chercher les pts à l’école en les instants devant eux non responsable dommage. c’est tellement plus facile de fr payer les gens en règle qui travaillent qui paieront pour les autres. Quand feront ils des contrôles chez les fournisseurs de pièces ,pots non homologué si c’est interdit il doit être interdit d’en vendre il faut traiter le pb à la source.

Répondre à Bolo Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Trophées « Entreprise et Territoire » à l’IAE Réunion : voici les 7 finalistes !

Article suivant

Chute d’une falaise : un pêcheur grièvement blessé à Ste Rose

Free Dom