/

David Gauvin, candidat communiste dans la 5ème : « je ne sais pas faire de la démagogie ! »

4 min de lecture
1

« Le sens de notre candidature, c’est de parler des vrais problèmes auxquels nous, Réunionnais, sommes confrontés et, surtout, d’essayer d’y apporter des solutions. Il y a trop de blabla; Certains candidats racontent n’importe quoi, ils sont prêts à mentir, à faire de la démagogie pour se faire élire. Ils ont oublié que les gens couillons, ça n’existe plus », déclare David Gauvin, candidat du Parti communiste réunionnais (PCR) aux prochaines législatives des 12 et 19 juin prochains dans la 5ème circonscription (Saint-André, Salazie, Bras-Panon, Saint-Benoit, Plaine-des-Palmistes, Sainte-Rose et Saint-Philippe). Entrepreneur de profession dans le domaine de la petite enfance, le Saint-Andréen de 41 ans, père de deux enfants brigue un mandat de député « pour changer la vie des Réunionnais », et « non pour changer mon train de vie ».

Sa suppléante est une militante associative connue. Elle s’appelle Alexandrine Araye, 46 ans, maman de 3 enfants et grand-mère de deux petits-enfants. Elle est fonctionnaire territoriale à la mairie de Saint-Benoit et tient à préciser qu’elle a pris sur ces congés annuels pour mener campagne. Est-ce le cas de tous les agents des collectivités qui font partie des staffs des autres candidats.es ? La question est posée.

Mais là n’était pas le sujet de la conférence de presse tenue ce mardi matin, 7 juin, par le candidat Gauvin et sa suppléante Araye, à leur permanence électorale de la rue des Limites à Bras-Panon. Selon David Gauvin, « La Réunion vit une crise profonde accentuée par les effets de la guerre et deux ans de pandémie. Le model actuel est en fin de vie. Il est temps de changer de modèle pour libérer les énergies et éradiquer la grande pauvreté », dit-il. Le candidat du PCR et sa suppléante estiment qu’il y a plusieurs urgences : « urgence écologique, urgence alimentaire, urgence sociale et urgence démocratique ». Ecoutez David Gauvin, il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Leur objectif à lui et à elle, c’est « d’organiser le consensus réunionnais par la mise en œuvre de la conférence territoriale élargie aux forces vives et d’une loi d’orientation qui prévoit les mesures sur les 25 prochaines années ». Ils plaident en faveur « d’une société plus juste et plus solidaire ». S’il est élu, il promet de se battre pour « la retraite à 60 ans à taux plein pour tous, le droit opposable pour les enfants handicapés de bénéficier d’une solution , la création d’un statut de fonctionnaire pour les AESH, l’égalité immédiate entre les hommes et les femmes, faire que les femmes victimes de violence puissent rester chez elles et que ce soit les présumés agresseurs qui soient placés dans un foyer, supprimer le recours sur succession pour les bénéficiaires du minimum vieillesse, le pluralisme de l’information Outre-mers et faire de l’océan Indien une zone de paix ».

David Gauvin prônent également « la préservation de nos modes de vie et de notre identité ». Ils proposent « la généralisation du bilinguisme (école, administration, média…); L’adoption d’une législation  d’exception pour le batay coq et la permission à chacun d’avoir un jour férié lié à sa religion ou ses origines (jour de l’An tamoul, l’Aïd El Kébir ou nouvel An chinois).

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Vanessa Miranville et Gilles Hubert : ils étaient pourtant comme « chouchoute ek la morue » !

Article suivant

St-Denis inaugure le 1er club MMA de la Réunion à l’Académie des Camélias

Free Dom