Des sri lankais exploités sur des chantiers réunionnais

1 min de lecture
10

C’est nos confrères du Quotidien qui l’affirment : des migrants sri lankais qui n’ont pas encore vu leur dossier de demande d’asile examiné, et qui sont donc en situation irrégulière, travaillaient sur un chantier de rénovation à la Possession. C’est un contrôle qui a permis de prendre la main dans le sac, le propriétaire et le maître d’œuvre. Ces deux derniers seront donc  jugés pour travail au noir, le 16 novembre prochain.

Voici leur article exclusif

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
10 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Chiffres Covid de la semaine : 15 décès et 930 cas à la Réunion

Article suivant

Leïla va ouvrir un club échangiste dans un château en métropole

Free Dom