/

Ecocité : bilan de la concertation ZAC Cambaie-Oméga

6 min de lecture

Jeudi 18 mars 2021, le président du TCO et la maire de Saint-Paul ont présenté le bilan de la concertation dédiée au projet de création d’écoquartier Cambaie-Oméga, à Saint-Paul. Étape majeure dans la mise en œuvre du projet qui participe à la construction de l’Ecocité, la concertation a été particulièrement contributive et riche en enseignements.

Des habitants mobilisés grâce à une concertation de proximité

Organisée du 9 novembre au 18 décembre 2020, la concertation sur la création de la ZAC Cambaie-Oméga a donné lieu à de nombreuses actions de terrain, qui ont permis de récolter une grande diversité d’avis et de contributions. Au total, plus de 700 contributions ont été recueillies et 640 questionnaires transmis au TCO, dont 80% des répondants étaient des Saint-Paulois. Un projet bien accueilli, qui suscite de nombreuses attentes pour demain Si l’opportunité de développer Cambaie est majoritairement partagée, les participants ont exprimé de nombreuses attentes pour le projet. Les principes fondateurs du projet se retrouvent ainsi confortés et enrichis par les contributions.

 Les préoccupations environnementales se sont ainsi très clairement exprimées. Le président du TCO a rappelé l’ambition de la collectivité : planter
5 500 grands arbres, 45 000 jeunes plants et 80 000 arbustes dans le périmètre du projet.

 Les participants ont également partagé leur envie de voir un quartier avec une « âme », une identité créole qui pourrait se traduire à travers les
matériaux, l’architecture mais aussi des équipements culturels, patrimoniaux et des lieux de convivialité.

 La création d’équipements, de services et de commerces de proximité est revenue régulièrement comme un moyen d’animer le quartier et de répondre
aux besoins du quotidien à deux pas de chez soi.

 Le logement est un sujet régulièrement évoqué par les participants qui s’expriment en faveur d’une offre diversifiée, avec une offre en location et en
accession à la propriété.

 La question du développement des mobilités et les effets du projet sur les conditions de circulation a été abordée, notamment en lien avec la
concertation dédiée au projet de prolongement de l’axe mixte et conduite par la Région. Outre les différents aménagements proposés, le TCO a également pu
rappeler la création d’environ 5 km de voies cyclables dans le quartier.

 Les participants ont également souligné l’importance d’un projet maîtrisé dans son calendrier et dans ses coûts, dans le respect des ambitions exposées au
cours de la concertation.

Et les contributions des plus jeunes ?
L’innovation et l’écologie en matière de déplacement, d’habitat, d’énergie, sont au centre des préoccupations des plus jeunes, par ailleurs très inspirés par les
opportunités d’équipements offertes par le Parc et la Plaine des loisirs. Cette nouvelle génération qui constitue les habitants de demain pousse à l’audace et à
l’exigence environnementale.

Concrétiser le projet, dans le respect des ambitions du territoire et de ses habitants

Le Conseil Communautaire du TCO se réunira le lundi 22 mars 2021 pour arrêter le bilan de cette concertation qui comprend 4 engagements :
1. Maintenir une information régulière : de nouveaux rendez-vous seront proposés pour aller plus loin sur certains aspects du projet. Une réflexion est
engagée sur la réalisation d’une Maison du projet.

2. Expérimenter des aménagements, équipements ou activités sur le site de Cambaie : des parcelles feront l’objet d’appels à projets pour cette démarche
inédite qui permettra de créer de la vie sur le site avant la livraison des bâtiments.

3. Animer une démarche historique et culturelle autour du projet : un groupe de travail composé d’historiens, d’acteurs du monde de la culture et de l’art,
sera constitué. L’objectif est d’alimenter la dimension patrimoniale et culturelle du projet, et de proposer un nom pour le futur quartier.

4. Donner suite à la proposition de création d’un « pôle vélo », intégrant les sports de glisse urbaine : suite à la proposition du Comité Régional de
Cyclisme, un pôle vélo sera intégré au plan d’aménagement, élargi à la glisse urbaine. Le programme de ce nouvel équipement sportif clé pour l’Ouest sera
construit en concertation avec les clubs, associations et habitants.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

CINOR : Maurice Gironcel participe à la collecte des corbeilles papier

Article suivant

CINOR : travaux sur les hauteurs de la Bretagne, une des canalisations est réparée

Free Dom