Election à la CCIR : Pierrick Robert présente sa liste… « qui va remporter les 3 collèges » (VIDÉOS)

9 min de lecture
3

C’était au restaurant « Le Gasparin » en début d’après-midi, ce mardi 15 mars. Pierrick Robert, avec à ses côtés, le président sortant Ibrahim Patel, a réuni tous ses colistiers à l’occasion d’une conférence de presse afin de présenter sa liste, son équipe et les grands axes du programme. Pour cause d’inéligibilité prononcé récemment par le tribunal, Ibrahim Patel ne pourra plus se présenter. Raison pour laquelle, suite à une décision unanime de la Fédaction, organisation majoritaire de la majorité sortante, c’est Pierrick Robert qui a été désigné pour conduire la liste « Actions TPE/PME » aux prochaines élections à la Chambre de commerce et d’industrie de la Réunion (CCIR).

Il est à la tête d’une liste qui est composée de 39 autres colistiers émanant, outre la Fédaction, de divers autres syndicats (CAPEB, OTRE, SRTT, I2R, ORTPE, FNTR, FTR, I2R, APER…) et des Associations de commerçants chinois.

La CPME de Pascal Plante qui avait fait alliance avec Ibrahim Patel (Fédaction) en 2016 et 2021 a, cette fois ci, décidé de faire équipe avec le Medef, l’ADIR et certaines associations de commerçants de l’île dont celui de Saint-Paul. Deux adhérents de la CPME, à savoir Patricia Paoli et Bernard Robert, ont fait le choix de rester avec Pierrick Robert et Ibrahim Patel. A l’inverse, Thomas Pomarès et Alain Akbaraly, deux anciens de Patel, sont partis avec la CPME.

Trois listes seront ainsi en lice pour ce scrutin : celle qui sera menée par Pierrick Robert, celle conduite par Pascal Plante et, enfin, la liste commune Bruno Cohen/Myriam Boullay. Michel Allamèle, qui était sur la liste de Myriam Boullay en novembre dernier, a rejoint Pierrick Robert. La liste « Actions TPE/PME^enregistre également « avec satisfaction » l’arrivée de Johnny Arnachellum, de Giraud Payet, de Gaël Poïnapin (fils du transporteur « depuis 40 ans » Hubert Poïnapin) et de bien d’autres chefs d’entreprises.

Patric Verguin a représenté cet après-midi la Capeb de Cyrille Rickmouni, retenu actuellement en métropole pour des raisons professionnelles. Fadil Beekhy s’est exprimé au nom de Younous Amode Adame, absent pour  » des raisons personnelles ». Patricia Paoli a expliqué qu’il n’était pas question pour elle de « changer une équipe qui gagne ». Bien que faisant partie de la CPME, elle ne voyait « aucune raison de quitter Actions TPE/PME qui a mené un gros travail au sein de la Chambre ».

Giraud Payet a déclaré pour sa part « se reconnaître totalement dans cette équipe, dans cette famille ». Il a estimé que « l’heure est à l’union face aux nombreux défis que nous avons à relever ». Il fera de la protection sociale des chefs d’entreprise son cheval de bataille « afin de réparer au plus vite cette injustice ».

Michel Allamèle, industriel dans l’agro-alimentaire, qui va conduire le collège « Industries » misera, à l’instar de l’ancien président, « sur la proximité ». Hiubert Poïnapin, qui a toujours été aux côtés d’Ibrahim Patel, fera tout pour apporter sa contribution comme il se doit à Pierrick Robert qui, selon lui, « mérite d’être là où il est aujourd’hui ». Idem pour le chef d’entreprise de l’Est, Fadil Beekhy, qui a toujours fait partie de la Fédaction, et qui, parlant au nom de l’ORTPE de Younous Mamode Adame, « apportera sa pierre à l’édifice ».

Même tonalité dans le discours de Johnny Arnachellum, ex transporteur, converti au digital qui soutiendra dans le cadre de cette bataille deux « idées forces »  : l’optimisation du fret et la digitalisation du commerce. Sans oublier l’alternative de la monnaie locale. Nous aurons l’occasion d’en reparler.

La parole a été ensuite passée à Ibrahim Patel que tous les colistiers appellent toujours « président ». D’emblée il s’est interrogé : « qui peut nous attaquer sur notre bilan ? ». Avant de répondre : « nous n’avons pas à rougir de notre bilan ». Puis, il expliquera le choix de Pierrick Robert. Un peu de regret quand même de ne pas pouvoir vous présenter Monsieur Patel? Yves Mont-Rouge a posé la question à Ibrahim Patel. Ecoutez sa réponse :

Pas de regret donc car il a une confiance totale en Pierrick Robert et à l’équipe. « Tous les composantes sont là. Notre ADN, c’est la proximité avec les chefs des TPE/PME qui représentent 94% du tissu économique local. C’est nous qui, en 2010, avons ouvert les portes de la CCIR aux petites entreprises ». Et si vous lui demandez si la Chambre de commerce ne risque-t-elle pas demain de devenir « ingouvernable » avec ses trois listes en compétition qui pourraient chacune remporter un des trois collèges. Ibrahim Patel répond : « les élections n’ont pas encore eu lieu. Nous, nous faisons confiance aux ressortissants. Nous ne sommes pas dans les spéculations. Nous connaissons notre force et les responsables des petites entreprises n’ont pas oublié ce que nous avons fait pour eux à la Chambre ». Puis Ibrahim Patel rappelle que la Fédaction  » a gagné les collèges Commerces et Services en 2016 et 2021″.

Pierrick Robert est encore plus tranchant. « Nous allons remporter les trois collèges », dit-il sans ciller. « Parce que nous sommes proches des chefs d’entreprises, parce que nous n’avons jamais abandonné le terrain, parce que, contrairement à d’autres qui sortent du bois uniquement au moment de la campagne électorale, nous, nous sommes en permanence en lien avec les chefs d’entreprise et nous avons une grande connaissance du tissu économique local qui, je le rappelle si besoin, est composé de 94% de TPE/PME ». Ecoutez la tête de liste « Actions TPE/PME » :

Pierrick Robert déposera sa liste ce mercredi après-midi à la préfecture qui a annulé le rendez-vous prévu lundi à 15 heures « car les services du tribunal de commerce et de la CCIR n’étaient pas prêts pour les numéros d’ordre électoral », comme a tenu à le souligner Pierrick Robert, hier, à l’issue de sa conférence de presse.

Composition de la liste « Actions TPE/PME » menée par Pierrick Robert

Younous Mamode Adame; Théophane Narayanin; Céline France; Fadil Beekhy; Bernard Robert; Fabrice Marouvin Viramalé; David Li; Johnny Grindu; Guy René Flavigny; Mansour Zarif Firouzaskari; Patrick Tian-Van-Kaï; Frankie Didier Pierre; Nina Ramjane; Mohamad Raza Diafaraly; Michel Allamèle; Sael Naralingom; Franck Legros; Gael Poïnapin; Rajnikante Zagjivan; Thierry Gangama; Lucie Dassot; Daniel Cazal; Jean-Yves Atchicanon; Cyrille Rickmounie; Patricia Paoli; Richard Boqui Queni; Saroja Dévi Mounichy; Giraud Payet; Nadine Angélie; Régis Ramsamy; Nadia Wu Tiu Yen; Patrick Verguin, Sandarssen Ritou; Raza Aly Asagaraly; Wilfried Singany; Hutson Andy, Johny Arnachellum, Frédéric Dijoux et Eddy Ponin.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

3 Commentaires

  1. dans le jeu des 7 familles , la famille Robert , i manque un peu , le frère t pas fut fut en math , Didi t fort en addition et multiplication , mais le Pierrick li divise et soustrait . pfffff zot i peu inventer le jeu des 7familles réunionnaises , le père maire , l ex femme , ou le maîtresse , le papa adjoint, le frère petiit adjoint , ouf de ouf ça un jeu i cartonne pour touriste en mal de trouver un souvenir la réunion

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Smartphones et tablettes reconditionnés, la DGCCRF relève des manquements dans une enquête

Article suivant

Le Norvegian Escape, l’un des plus grands paquebots du monde échoué avec plus de 3 000 passagers et 1 600 membres d’équipage

Free Dom