Sans surprise, Emmanuel Séraphin élu maire de St-Paul par le conseil municipal

2 min de lecture
5

Suite aux scrutins régionaux des 20 et 27 juin 2021 et l’élection d’Huguette BELLO à la présidence de la Région Réunion ce vendredi 2 Juillet 2021, cette dernière, conformément à la loi sur le non cumul de mandats, devra passer la main à la mairie de Saint-Paul.

L’élection en interne s’est déroulée ce jeudi matin, 8 juillet 2021, au gymnase centre à Saint-Paul. Sans surprise, Emmanuel Séraphin, qui avait déjà été désigné à l’unanimité de l’équipe majoritaire, lors d’une réunion lundi dernier, a été élu au fauteuil de premier magistrat de la commune avec 44 voix.

Huguette Bello, élue au suffrage universel aux municipales de juin 2020 a donc passé le relais ainsi que l’écharpe tricolore qui va avec à son fidèle lieutenant, sous les applaudissements de l’assemblée municipale. Après son « intronisation », le nouveau maire a prononcé un discours en promettant entre autres de « veiller à la diversité des opinions au sein du conseil municipal » tout « en restant à l’écoute de la population ».

Il a également déclaré : « nous travaillerons sans relâche au développement des conditions des habitants de Saint-Paul. C’est notre seule ambition… ». Emmanuel Séraphin compte rencontrer très rapidement la nouvelle présidente de Région ainsi que le président du Département pour plaider plusieurs dossiers en faveur de la commune : une caserne de pompier, un centre d’hébergement et l’instauration d’un plan ravine.

«  »Jamais je n’aurai imaginé pouvoir devenir un jour maire de Saint-Paul », a encore souligné, ému, Emmanuel Séraphin qui a par ailleurs remercié les militants et militantes pour leur force et leur travail, sans oublier bien entendu sa famille qui, a-t-il dit,  » supporter mon engagement politique ».

5 Commentaires

  1. Le TCO n’est donc qu’un sas politique pour accéder à d’autres fonctions ! Par le biais des chaises musicales, on contourne la loi sur le cumul des mandats et on évite d’autant plus le suffrage universel. Cet homme n’a jamais été élu en son nom, toujours biberoné par son mentor Bello. Quoiqu’on en dise d’Olivier Hoarau et de son arrogance, il s’est au moins affranchi de sa tutelle pour au moins s’affirmer, avec toute la maladresse qu’on lui connaît mais il a osé ! Triste politique…

  2. Citoyen dit :
    6 juillet 2021 à 7 h 36 min
    Keske t’attend toi pour  » oser  »
    Il y en a qui ne vont pas voter, qui votent blanc ou nul parce qu’ils sont tous pareils alors que les élections devraient être le tremplin pour virer tous les profiteurs.
    Parmi les abstentionnistes, Il y avait largement de quoi virer et Bello et Robert dès le premier tour, maintenant, il faut la fermer.

    • Merci movelang
      Demoune i crie alors que le vote c’est un devoir , fallait allé voter pour changer , arrête attendre boudin cuit dans ki cochon.
      Nous sommes tous responsables

  3. Le seul candidat qui s’est présenté aux élections locales sans jamais être qualifié dans un 2nd tour .

    Maire de Saint Paul sans passer par un scrutin sur son nom .

Répondre à Fallait s'y attendre Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Vanessa Miranville ne sera pas candidate aux législatives de 2022

Article suivant

« Demain La Réunion » d’Eric Fruteau « reste mobilisé pour les échéances électorales à venir »

Free Dom