Eric Fruteau et Lyne-Rose Anandin dans le canton St-André 2 : “Nou lé là même !”

8 min de lecture
15

Eric Fruteau, maire Saint-André entre 2008 et 2014 a été aussi conseiller général pendant 11 ans (2004-2015). Candidat aux élections municipales de 2021, il a totalisé 17% des suffrages et était arrivé en 3ème position et ce, en dépit de son absence du département pour raison professionnelle entre 2017 et 2019. Son retrait au deuxième tour a contribué au changement à Saint-André.

Depuis mars 2021, Il n’a pas abandonné le terrain. Il sillonne les quartiers de la ville, à la rencontre des Saint-Andréens. « Nou lé là même » répète-t-il régulièrement. Il en a même fait son slogan de campagne.

Pour les prochaines élections départementales des 20 et 27 juin, il sera candidat sur le canton 5 Saint-André-2 (le canton central de Saint-André) avec pour binôme Lyne-Rose Anandin qui est cadre de santé en Gériatrie.

Les deux candidats et leurs suppléants (Robert Nativel et Colette Aquilimeba) proposent de mettre leur expérience et leur compétence au service de l’intérêt général. Ils ont tenu une conférence de presse ce week-end pour expliquer leur programme.

“Nous sommes sur le terrain depuis plusieurs mois. Nous n’avons pas abandonné le terrain depuis le 1er tour des dernières élections municipales. Nou lé là ! Ce que nous entendons tous : « Eric, le geste que ou la fé l’année dernière pou les municipales lé fort… le 20 juin nou lé avec ou ! » Ou encore : « Saint-André, i avans pu… » Ces phrases reviennent sans cesse du terrain, a précisé d’emblée le candidat, tout en poursuivant : “depuis les dernières élections municipales, nous avons été de façon régulière au contact de la population en leur expliquant nos choix et nos ambitions pour le canton 5, pour Saint-André et pour La Réunion. Nous sommes déterminés, disponibles et disposés”.

Leur candidature a été officiellement annoncée le 14 avril dernier puis déposée quatorze jours plus tard en préfecture.

“Nous mènerons une campagne propre sans insultes, ni injures, ni dénigrements”

Ils ont tenu cette conférence de presse, samedi, pour exposer quelques points de leur programme. “Avant d’entrer dans les détails, je tiens juste à dire que je refuse de descendre dans le caniveau en dépit des attaques personnelles dont je fais l’objet (moi ou ma famille). En réponse, nous souhaitons dire que nous mènerons, comme pour les municipales, une campagne propre, respectueuse des autres candidats sans insultes, ni injures, ni dénigrements. Nous ne ferons aucun tract haineux ou rabaissant. Nous resterons concentrés sur nos propositions. A travers notre positionnement, nous souhaitons que Saint-André prenne un peu de hauteur. Il faut sortir des enfantillages et sauver la ville. L’élection départementale est une occasion pour sauver Saint-André”, a insisté Eric Fruteau.

Avec Lyne-Rose Anandin, nous nous engageons à travailler pour tous les Saint-Andréens. Nou lé dans tous les quartiers, nou lé là même ! Nous nous proposons d’unir les Saint-Andréens pour l’avenir. Nous proposons donc notre expérience et nos compétences”, a-t-il dit.

“Ainsi, dans cette perspective nous faisons 30 propositions articulées autour de deux grands axes : LA SOLIDARITE ET L’EMPLOI. La solidarité pour répondre à l’urgence sociale et sanitaire. L’investissement pour créer des emplois durables et augmenter le pouvoir d’achat des réunionnais”.

Et Lyne-Rose Anandin d’ajouter : “Avec Eric Fruteau, nous croyons fortement que la solidarité passe principalement par l’accompagnement, le soutien et la protection des individus les plus fragiles de notre société : personnes âgées, personnes handicapées, enfants. Nous souhaitons apporter aujourd’hui un éclairage particulier sur certaines de nos propositions traitant de cette thématique. Il est impératif de reconsidérer et de valoriser la formation et le statut des travailleurs sociaux et des professionnels de santé qui sont en première ligne face aux souffrances.

Les problématiques liées aux personnes âgées doivent être traitées avec plus d’humanitude. Cette philosophie permet une meilleure compréhension des difficultés rencontrées et surtout elle assure un accompagnement adapté et digne jusqu’à la fin de vie. Les souffrances psychologiques que subissent les personnes fragiles ont été exacerbées par les crises sociales, économiques et sanitaires”.

Et la candidate de rappeler que “ces crises ont entrainé une augmentation des violences intra-familiales et un isolement des personnes âgées. Elles sont le résultat d’un habitat non adapté et en mauvaise Etat. Il nous appartiendra ainsi de repenser et de développer un modèle d’habitat répondant aux besoins des occupants et qui permet à tous une accession à la propriété. Ensuite, ces crises successives ont également provoqué un décrochage scolaire plus important chez nos jeunes collégiens notamment pendant le confinement. Faute d’équipements informatiques les familles ont fait face à une rupture avec le numérique et leurs enfants n’ont pu bénéficier du droit fondamental à l’éducation faut de continuité pédagogique. Il en va de notre responsabilité de proposer d’étendre le dispositif POP au collège en mettant à disposition de chaque élève de collège une tablette numérique pédagogique.

Nous avons décidé de focaliser notre intervention aujourd’hui sur les mesures qui apportent une amélioration dans les conditions de vie des personnes les plus fragiles ou en souffrance. Bien sur nos propositions ne se limitent pas seulement à l’accompagnement ou la protection mais concernent également l’éducation, le sport, la culture. La population pourra les retrouver dans les prospectus que nous distribuons dans le cadre de la campagne électorale”

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

15 Commentaires

  1. Vos propositions sont cohérentes et on voit qu un travaille de fond a été mené. Les autres candidatures sont légères par rapport à vous. Je ferais le choix de votre binôme.le 20 juin.

  2. Fruteau/Anandin le vraiment pas mal ce binôme. Zot i apporte du concret. Effectivement nous voit à zot depuis un moment sur le terrain . I cachete pas zot.

  3. FRUTEAU ou na raison de pas rentrer dans ban critiques ou dans les insultes. Laisse ça pour marmaille. Continue avec ANANDIN de propose un projet. Cest comme ça i avans. En tout cas zot deux naura mon voix avec cet mon madame.

  4. Fruteau ma la pas vote pou ou municipales mais na rien a ou le sur terrain. Ma la bien appréciée quand ou la nu cause ek nous quand ou la passe la cressonniere.
    Ma la toujours vote pour gramoune Jean Paul mais la son garçon le trop faible. Ou naura mon voix en tout cas.

  5. 30 propositions : avec la solidarité et le développement comme socle
    M. Fruteau au moins i réfléchit pour faire avance st André et la Réunion.
    Mi dit oui et mi vote pour!
    bravo a zot !!

  6. 30 propositions : avec la solidarité et le développement comme socle
    M. Fruteau au moins i réfléchit pour faire avance st André et la Réunion.
    Mi dit oui et mi vote pour!
    bravo a zot !!

  7. Fruteau ma la vote pou ou pour les municipales 2021 mais cette fois-ci mi va vote pou Primila CEVAMI; tout simplement parce que kan ma la croise out chemin en ville ou la réponde à moin froidement comme si mi té fé chier à ou. Je croyais sincèrement que ta correction en 2014 t’avais remis les pieds sur terre et que tu avais réellement changé mais je constate que tu es resté très arrogant et hautain. Tu sera toujours le même homme: vantard, coléreux, hautain et avec beaucoup de mépris pour les petites gens. Tes 30 propositions c’est du pipo et personne n’est dupe. Ton petit cercle de militant végète comme des âmes en peine dans la ville. J’ai de la pitié pour ces militants perdus. Rendez-vous le 20 juin au soir pour ta nouvelle correction. Tchao bye

    • Ah mi croit pas i reste FRUTEAU quelques militants. Mi croit plutôt que toutes zot militants lé en train de rejoigne à nous. Regarde un peu sur le terrain zot verra. Ah ben oui zot i peu pas car la peur sorti et i voit pas zot. I cachète kossa!!!

  8. Ti Fruteau le soir du 20 juin ou sera pu là pou très longtemps. Ma la pas oublié en 2014 kan ou la foute à moin dehors. Pourtant toute mon famille ek moin nou lavé vote pou ou et en récompense ma la été licencié parce c’était JPV que l’a recrute à moin. Maintenant ma la retourne travaille la commune avec Joé Bédier et ma fé toute pour que ses candidats Cévami et Papaya i remporte les élections. ALLEZ MARCHE LOIN DONT;

  9. L’ex maire de St André revient comme un sauveur avec le même état d’esprit. Prenez l’exemple de Mr Bédier, il est le seul parmi vous qui ne cumul pas et laisse la place aux autres. Vous revenez après avoir disparu et c’est vous qu’on retrouve troisième sur la liste de Mr Lebreton et titulaire aux cantonales. Pour qui vous prenez vous ? Et ceux qui sont autour de vous, ils sont aussi incapables que ça ?

  10. Allez Fruteau et Anandin ca un binôme i faut à nous. Laissez les médisants et les médiocres causés. Avancez et faites avances saint André et la Réunion.

  11. Allez dit bande femme ou la la donne cdi au bout de 2 ans contrat vote pou ou car moin ma jamais gagne rien ek ou!!!!Là ou le sur le terrain après i trouvera pu ou!!!!

  12. Ou la pa honte! ou croi trompe kisa avec out figure ipocrite! lé simple, ou revien comme un touriste après out exile et out mette a ou au cantonal su le canton 5 et en première ligne dans le top 10 de la liste Lebreton au régionale, pou ou gagne le pactole a peu pès 4000€! et la ou croi kreole lé couillon i sa suivre a ou? ou lé arrogan mais aussi bien gourman, ben lève le matin et allé travail pou gagné!! menteur hypocrite et gourman ester !la population veu pu sa!

Répondre à Bruno Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Vanessa Miranville, la candidate de “CREA”, fait son shopping électoral en ville de St-Denis

Article suivant

Canton 11/Saint-Denis 3 : Brigitte Adame et David Belda présentent leur programme

Free Dom