4eme congrès “Familles et violences” pour l’EPSMR ce 3 septembre

4 min de lecture
1

L’Établissement Public de Santé Mentale de La Réunion (EPSMR) et le Centre de Ressources pour les Intervenants auprès d’Auteurs de Violences Sexuelles de Océan Indien (CRIAVS OI) organisent les 2 et 3 septembre  le 4e Congrès du CRIAVS OI sur le thème « FAMILLES ET VIOLENCES », à l’hôtel Le Récif (Ermitage-Les-Bains). Cet événement, sur inscription, est réservé aux professionnels et institutions concernés par la problématique des violences sexuelles dans l’Océan Indien.

LE SUJET « FAMILLES ET VIOLENCES »

En 2020, 54 800 victimes de violences sexuelles ont été enregistrée en France dont plus d’une violence sur quatre dans le cadre intrafamilial (source : bilan statistique « Insécurité et délinquance en 2020 » du Service Statistique Ministériel de la Sécurité Intérieure).

En partant du constat des problématiques rencontrées au quotidien par les professionnels et des retours d’expérience clinique, le lien entre les sujets des familles et des violences a été retenu pour cette 4ème édition du Congrès du CRIAVS OI. Il s’agira d’aborder la question des violences, globalement, pouvant émerger dans le cadre familial.

Le programme du Congrès 2021 s’articulera alors autour de 4 interventions :
 Jean-Michel LONGNEAUX, Docteur en philosophie, Université de Namur, Belgique Sur le sujet de « Les familles sont faites pour être quittées »
 Jean-Paul MUGNIER, Assistant social Directeur, IDES, Paris Sur le sujet de « Quand la violence s’invite à bas bruit dans la famille »
 Catherine VASSELIER NOVELLI, Psychologue, La Durance, Marseille Sur le sujet de « Violences conjugales : et si nous pensions la complexité ? »
 Martine LAURET, Psychologue clinicienne, Réunion Sur le sujet de « Le phénomène d’emprise : de la séduction à l’aliénation »

UN DÉBAT ANCRÉ DANS LA RÉALITÉ RÉUNIONNAISE
L’objectif de ce congrès est de pouvoir créer un lieu d’échanges pour alimenter le débat. Les différentes interventions pourront se faire en présence du discutant Raoul LUCAS, Socio-Historien et Maître de Conférence à l’Université de La Réunion qui sera en charge de recontextualiser les discussions avec la réalité réunionnaise.
L’idée est de pouvoir confronter la vision des intervenants, sur les sujets globaux, aux spécificités du territoire et ainsi susciter des réactions et des commentaires de leur part. Un temps sera également dédié aux échanges avec les participants présents dans la salle.

1 Commentaire

  1. Ouf que du beau monde venu d ailleurs pour nous expliquer comment faire face à cette montée de violence intra familiale ou autre mais à mon humble avis une bonne communication sur la valeur des choses avec nos familles parents enfants et une correction de nos enfants dès leur plus jeune âge si le besoin se fait sentir et surtout mettre en place des jugements adéquats seraient les plus appropriés car depuis des années on met en place tous ces réunions etc mais inutiles à mon sens et tout ça à un coût !!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Aspergée d’essence et droguée, Irenelly a été retrouvée

Article suivant

Ce vendredi, nouvelle mobilisation contre le “vaccinodrome éphémère” du lycée Roland-Garros au Tampon

Free Dom