Ce vendredi, nouvelle mobilisation contre le “vaccinodrome éphémère” du lycée Roland-Garros au Tampon

1 min de lecture
6

Ce jeudi et demain vendredi, la rentrée matinale des élèves sera perturbée devant le lycée Roland Garros au Tampon. Les anti vax mènent une campagne contre le vaccinodrôme éphémère qui s’y est établi afin de vacciner les mineurs de 12 à 17 ans.

La mobilisation, ce jeudi, a déjà commencé :

6 Commentaires

  1. Il ne manquerat plus qu ils empechent les eleves de se faire vacciner surtout si ce sont leurs propres enfants Un bon coup de lacrymo pour les faire rentrer a la maison le menage , le repassage les attend

  2. pourquoi s’acharner sur les jeunes alors que :

    ” Selon la Dre Lee Merritt, chirurgienne dans la Marine étasunienne, les cancers et affections cardiaques se sont multipliés ces derniers mois. Par le passé, on a stoppé des essais vaccinaux pour bien moins que ça, relève-t-elle.
    La doctoresse militaire – par ailleurs traitée de complotiste par divers confrères et médias – affirme qu’en 2020, l’ensemble des forces armées du pays n’a déploré que 20 morts du Covid. En 2021, après un semestre de vaccination massive, on compte déjà 1113 myocardites, dont une partie fatales, alors que depuis 31 ans, l’organe de contrôle VAERS n’avait enregistré que 317 cas au total.

    Même scénario pour les leucémies: 229 cas à la mi-2021, contre 48 cas par an en moyenne ces dernières années. Lee Meritt ajoute que d’autres maladies graves connaissent une explosion similaire.

    « Dans le passé, on a stoppé des essais de vaccins pour beaucoup moins que ça », ajoute-t-elle. Par exemple le vaccin contre le virus respiratoire chez les nourrissons, après 22 bébés décédés. Ou le vaccin contre la grippe H1N1 après 53 décès ou effets graves.”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

4eme congrès “Familles et violences” pour l’EPSMR ce 3 septembre

Article suivant

Un nouveau bureau et un nouveau président pour l’Ile de la Réunion tourisme (IRT)

Free Dom