Il a torturé et violé sa femme 1 semaine : 30 ans de prison pour Grégory Richard en appel

1 min de lecture
11

Les jurés de la Cour d’Assises ont statué le 11 mai 2022 sur une sordide affaire de torture, viols, et séquestration.

Grégory Richard était de retour devant le tribunal, ayant fait appel de sa condamnation initiale en février 2021 à 30 ans de prison. Les faits qui lui sont reprochés sont nombreux et dépassent l’entendement. Fou de jalousie, l’homme faisait vivre un calvaire à sa compagne, jusqu’à cette semaine entière de torture physique, sexuelle et mentale qui lui a été imposée.

Cette semaine là, d’août 2018, l’accusé, âgé de 43 ans, voit rouge, pensant que sa compagne le trompe. Alors il va lui faire vivre l’enfer, n’hésitant pas à la frapper, la séquestrer dans leur logement, l’attachant même à l’évier. La victime portera plainte avec des dents cassées, couverte de brûlures de cigarettes.

Elle expliquera aussi avoir été régulièrement violée par Grégory Richard

Ce dernier écope de la même peine qu’en première instance : 30 ans de réclusion.

11 Commentaires

    • Si l amour pousse les gens dans l extrême la violence la barbarie et le viol ben mieux faut pas tombe amoureux ….la jalousie plutôt

  1. Bonjour,
    Encore de la barbarie, de la méchanceté gratuite .
    Cet homme a complètement perdu sa tête.
    Quelle tristesse.
    bisous

  2. Bonjour,
    Encore de la barbarie, de la méchanceté gratuite .
    Cet homme a complètement perdu sa tête.
    Quelle tristesse.
    bisous

  3. Dire que ces cons n’ont rien compris à la vie et l’amour : c’est bien une femme qui l’a mis au monde cet abrutie , sans elle il ne serait rien .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Affaire Brigitte Bardot pour injures raciales : le procès est renvoyé

Article suivant

Jean-Paul Normand, nommé sous-préfet de St-Pierre ; il prendra ses fonctions le 30 mai

Free Dom