Insécurité : les enseignants Réunionnais mutés à Mayotte tirent la sonnette d’alarme

3 min de lecture
29

Situation difficile pour les enseignants Réunionnais mutés dans un lycée de Mayotte. L’un d’entre eux témoigne sur les ondes de Free Dom que tous les jours, ils sont confrontés à des conditions sécuritaires difficiles : ce matin, une jeune fille s’est fait agresser à coups de machette devant portail de l’établissement scolaire.

A l’intérieur comme à l’extérieur de l’établissement, les enseignants comme les élèves sont exposés à des agressions sous toutes leurs formes. Des gendarmes doivent intervenir, mais ils subissent également des agressions. Ce matin,  les forces de l’ordre auraient dû faire face à des jets de pierre venant de l’intérieur de l’établissement. La semaine passée, un gendarmer aurait perdu son nez à cause d’une agression.

Les violences et scènes d’insécurité sont presque tous les jours à Mayotte et dans cet établissement scolaire en particulier. Notre interlocuteur rapporte qu’il est arrivé dans la ville au mois d’août. Mais de telle situation remonte à des années, du moins en 2016.

Face à cette situation, ces enseignants sont actuellement en grève, mais la réalité est qu’ils ne savent pas vers qui se tourner.

29 Commentaires

    • Ferme la idiot…la reunion nous appartiendra un jour…doucement doucement on s’installe ,st andré st louis le chaudron le port ect…nous somme des français a part entière…

      • Poukoi a zot la réunion pou rend a li pareil zot l île natale ben après ou sa ou fuit Boina vu ou fuit out communauté Boina ou n’a pu racine pu d’ île où rend même pas ou compte

        • Boina boina se prend pour un colon qui n amène rien à la reunion sauf importer la violence super les allocations et pondre pondre pondre réfléchis avant d écrire IDIOT

          • Mayotte est vraiment en larmes ..
            Pourquoi nos élu demande pas de l’aide
            Pour arret c’est jeune ..est que on les envoye on prison est quand je parle de prison c’est pas la prison de Mayotte que on leur donne une bonne correction

      • Bientôt on va vous botter les fesses tellement fort que il y auras pas assez de place pour vous mettre tous dans les avion des retours mayolle

  1. Tant que la justice sera laxiste, ça va être de pire en pire. Pourquoi des bons à rien ont le droit de poignarder ou avoir une arme quelconque pour agresser les gens mais la police doit intervenir avec des fleurs et respecter les procédures. Je serai pour que la police ou la gendarmerie tire à balle réelle pour en faire des exemples , la peur doit changer de camps.
    Comme disait Pasqua terrorisons les terroristes.

  2. Ce sont pas des français .Qu’on leur donne un autre statut .l’afrique à déjà une certaine autorité sur cette île. La France devrait décider vite fait parce qu’on peut pas accepter de telle situation. Les écoliers sont agressés ainsi les autorités tout les jours.inadmissible. j’entend ça a la radio et d’un autre côté MACRON et les autres politiques regardent »ailleur ».responsable de cette situation.

  3. A l’époque de Sarkozy tous les étrangers vivant à Mayotte respectez Mayotte. À l’arrivé de Hollande immigration massive banalisation de la carte de séjour , ouverture des frontières. Les associations des immigrés encouragent cela du coup on est pas sorti de l’auberge. Le problème c est que les communes où il y a une fort concentration d’immigrés il y a des problèmes qui sont au nombre de 4. Mais les mahorais vont régler leurs problèmes.

  4. Ils ont cru en la départementalisation afin de « rendre à césar ce qui appartient à césar » sa sous entends que les comoriens devraient retourner dans leurs archipels. Aucun des deux communautés ne veulent lâcher prise. Mayotte aurait demandé en 46 a être français ça aurait eu une tournure différente. Là c’est comme larguer ces enseignants réunionnais dans l’arène. Depuis en 2011 ils sont français et que fait la France pour remédier à toute cette violence? Zéro. Ils font partie de la z.e.e c’est tout ce dont elle a besoin.

  5. La France devrai se retirer de Mayotte est les laisser comme il sont eux même veron se qu’il auront perdu part eux même su la vidéo on voit qu’une bande de sauvage

  6. Rien de concret n’est proposé pour l’avenir des jeunes à Mayotte, et les, parents sont aussi largués, l’émigration n’est juste pas gérée. Ces montée en violence montre le mal être de ces gens qui se, sont laissé dénaturer par des promesses en l’air et une Carotte quils ne verrons jamais. La religion également à perdu sa place laissant la voix libre au désespoir et au sentiment d’injustice, entraînant ainsi une réponse violente.
    Mayotte s’est vendue elle même et laisse son peuple dans l’agonie (pour un peu de pétrole peut être ?) la Réunion malheureusement récolte les séquelles de ses souffrances non soigné, et qui vient se heurter à l’incompréhension culturel de deux peuples qui se regarde avec méfiance sans pouvoir trouver un intérêt commun à vivre ensemble.

  7. seigneur marie joseph et moi qui croyais que boina et salique allait faire avancer la reunion mon dieu seigneur ils sont venus pour foutre le bordel

  8. à un moment donné il faut frapper sévèrement chaque camp. les militaires ont œuvre utile à faire à mayotte. Le civil doit laisser la place aux militaires dzns tous les domaines à mayotte.. surtout dzns les collectivités locales mais aussi la CSSM et l’ars et autres services publics gangrénés par l’incompétence locale et importée.

  9. C’est un problème d’état et d’élu on les vendes des rêves qui ne sont pas réalisables maintenant ils leurs parlent de train bleu et autres où va cette île que dieu les protèges c’est pas facile avec toutes cette masse d’immigration qui cesse d’augmenter au lieu de chercher une solution pour y remédier ils sont toujours à l’encontre des maorais . Un maorais qui se défend se fait emprisonné alors qu’il ne fais que se défendre dans ses vidéos peut-on sérieusement se laisser distraire par la peur non vaut mieux se défendre mes la justice et du côté de ses sauvages malheureusement

  10. A un moment donné, si tout le monde prenez ses responsabilités peut-être que les choses irait mieux. Car l’insécurité a Mayotte c’est tout le monde qui la ressens, que ce soit les mahorais ou les immigrés. Mais soyons honnêtes c’est vous les parents qui les créé ses fouteurs de troubles. C’est pas l’école qui éduque vos enfants c’est vous, c’est pas l’état qui les éduque mais vous ! Si a 19h ou a n’importe qu’elle heure de jour ou de nuit vous ne savez pas où se trouve votre enfant mineur ni ce qu’il fait, ce n’est pas normal !! Tout les gendarmes ou la police de la France ne peut pas que travailler à Mayotte ! Qu’on vienne pas m’agresser car j’y ai vécu et je sais très bien de quoi je parle, on dirait que certains parents a Mayotte pense que une fois entré a l’école élémentaire, l’enfant n’a plus besoin d’adultes !

  11. Les commentaires sont remplis de personnes deguelasse qui au lieu de chercher une solution ou une proposer une idée ne veulent qu’une seul chose et c’est d’éjecter Mayotte des DOMTOM. Sii seulement vous saviez (je parle de tous les domtom qui sont dans les commentaires) que les métropolitains on le même discours mais sur vous tous.

    Vous ne connaissez pas le contexte de la vie des gens à Mayotte, et le pire c’est que vous ne demander même pas d’explication , non! Vous vous voyez des vidéos et vous commencez à insulter les mahorais de sauvages.

    La situation a Mayotte depuis ces dernières années s’est aggravé, a cause de l’arrivée massive de migrants qui veulent une seule chose rejoindre la France. Ces immigrés ne sont pas tous pareils, iils ne sont pas tous là pour poignarder et caillassé nos Enfants. La France n’aide en aucun cas Mayotte avec ces immigré et ferme catégoriquementles portes , ce qui fait que ces immigré restent bloqués , les parents sont tellement à bout qu’ils votent pour le FN , c’est catastrophique des noir qui vote pour une raciste.

    Apre l’arrivée des immigré beaucoup de ces femmes on accoucher a Mayotte et on était rapatrié au Comore, le problème c’est que ces enfants là doivent rester à Mayotte à cause du droit du sole car désormais ils sont français. Ce problèmes là entraîne d’autre problème comme le fait que les enfants finissent seule et deviennent des délinquant. Des délinquants qui tue , massacre et caillasse.

    Une insécurité a commencé à faire surface et désormais aujourd’hui dés que je ressoi un appel de ma grand mère c’est pour m’annoncer chaque jour qui passe que quelqu’un que je connaissais et qui avais mon âge (actuellement 16 ans ) est décédé. Les jeunes se font tuer en face du lycée, chez eux , sur le chemin de l’école ect.. il n’y a plus de limites.

    Alors non les mahorais ne sont pas des sauvages, ils sont tous autant victimes que ces réunionnais que on vois dans les vidéo. Les gens dans les commentaires ne réagissent pas par ce que ils sont indignés de voir des enfants se faire caillassé dans leurs lycée mais par ce que sur la vidéo se sont des réunionnais. C’est deguelasse!

    Avant ces réunionnais il y a eux des Arabes , des Indiens, des malgaches et des métropolitain qui on etais a leurs place aussi sans parler des Mahorais et des comoriens qui se tapent eux aussi ces choses là a longueur de journée.

    Les comorien a cause des actes de certains se retrouve a faire face tous les jours à des marque de xénophobie, par des mahorais, des malgache ect… Les gens font malheureusement de l’amalgame et on peur des comoriens, comme a la Reunion avec les Mahorais à cause des actes de certains aussi.

    A vous qui venez dans ces commentaires pour insulter et NOUS traiter de sauvage remettez vous en question, surtout si vous êtes noir. Ne crié pas au Black lives matter si c’est pour venir faire la même choses que les rasciste ici, ne voir que des noirs et pas des être humains qui sont noir!

  12. Vu out commentaire t’en est une. Le pb lé pas ek la couleur la peau. Le créole réunionnais là, li aussi li suiv’ les événements et li constate que na une recrudescence de violence su son sol. Li stigmatisent pas eïn en particulier mais c’est ce que li wa. Ou na raison nous connait pas le fond réel de zot pb mais depuis que zot la passe sous la coupe français chez zot y entends rienk ça même : violence. Que Mayotte y essaye trouve un « entente » ek zot bande « frère » comorien. Nous la Run là, nous pas là semb lo bande race. Pourvu que toute y vive bien ensemb. En 90 créole la révolté et la pas laisse dégénéré. Solution té vite trouvé. Mais c’était peut être dû au gouvernement que té en place…. allez savoir !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Tribune du P.A.C.T : « SAUVER AIR AUSTRAL ? LA SEULE SOLUTION, UNE MISE EN SAUVEGARDE IMMEDIATE ! »

Article suivant

L’histoire évolutive d’un virus à l’origine d’une grave maladie du manioc élucidée

Free Dom